Archives du blog

Logeo Seine Estuaire : la vente HLM en bail réel solidaire prévue pour septembre 2019 @ActionLogement

Source : Logeo Seine Estuaire

Logeo Seine Estuaire, appartenant au groupe Action Logement, est la première ESH à se doter d’un OFS, Organisme de Foncier Solidaire en Normandie pour l’expérimentation de la vente sociale en bail réel solidaire. 100 logements de son patrimoine ancien dans les agglomérations du Havre et de Rouen sont concernés.

Dialoge

La vente en bail réel solidaire facilite l’acquisition de leur logement par les locataires, reste comptabilisée au titre de la loi SRU et sécurise les immeubles contre le risque de copropriété dégradée et de spéculation immobilière
« Cette expérimentation importante, sur 100 logements, est un premier pas. Nous sommes convaincus que le bail réel solidaire est une opportunité pour réaliser de la vente sociale autrement. C’est un nouveau rapport à la propriété, responsable et adapté aux ménages modestes qui souhaitent une alternative à la location ou à la vente traditionnelle. C’est également une alternative sécurisante pour gérer les futures copropriétés issues de la vente sociale de notre patrimoine. » déclare Mathias Levy-Noguères, président du Directoire.

Dès septembre 2019, Logeo Seine Estuaire expérimentera le bail réel solidaire sur 100 appartements situés dans les agglomérations havraise et rouennaise, au cœur de l’Axe Seine, son territoire d’intervention. La singularité de cette expérimentation repose sur le choix de proposer uniquement des logements issus de son patrimoine déjà existant ainsi que sur la diversité des territoires ciblés : centre-ville du Havre, quartier prioritaire, ville en périphérie et centre-bourg d’une commune de quelques milliers d’habitants. Ces logements seront proposés à un prix inférieur d’environ 20% au marché.

Consulter le communiqué de presse pour plus d’infos…

Lire aussi :

Réinventer le Havre : l’appel à projets qui va réhabiliter 9 sites emblématiques @LH_LeHavre

Source : Le Havre

L’appel à projets « Réinventer le Havre », lancé le 5 février dernier, a pour but de réhabiliter et de moderniser 9 sites emblématiques du Havre. Les porteurs de l’initiative sont la Ville, le Grand Port Maritime, Alcéane, le Groupe Hospitalier et la Chambre de Commerce et d’Industrie Seine Estuaire. Plus d’informations ci-dessous…

Réinventer Le Havre, Patrimoine mondial : un appel à projets lancé pour neuf sites emblématiques du centre-ville havrais

Le coeur du Havre, un site exceptionnel
Bénéficiant d’une situation géographique remarquable, autour des anciens bassins portuaires, de la costière et de la plage, le centre-ville reconstruit constitue le cœur administratif, commercial et culturel du Havre. Il est inscrit depuis 2005 sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité UNESCO. C’est une distinction exceptionnelle ! A ce jour, en France, seuls 44 biens sont reconnus par l’UNESCO comme universels. S’étendant sur 150 hectares, l’ensemble urbain et architectural conçu par Auguste Perret et son atelier est un témoignage unique dans l’histoire de l’humanité. Protégé par des dispositifs réglementaires spécifiques sur le bâti, il n’est pas, pour autant, figé et évolue. Des réalisations remarquables tels que le MuMa, l’Espace Niemeyer et la passerelle du Bassin du commerce dialoguent harmonieusement avec l’œuvre de Perret. Depuis 2005, la Ville s’est engagée dans des projets d’équipements et d’aménagements importants : réaménagement des rues piétonnes en 2006, mise en service du tramway en 2012, projet du Grand Quai en cours (voir encadré).

9 pépites à reconquérir
Pour poursuivre la dynamique de mise en valeur du centre reconstruit, la Ville et ses partenaires ont choisi neuf sites qui méritent un second souffle. Ces sites remarquables sont ou seront bientôt inoccupés.

Voici la liste des 9 sites concernés :
– L’ancien cinéma avenue Foch
– Le Crédit Municipal
– L’Ecole de Management de Normandie
– Les Gobelins
– Le Centre Régional Jeunesse et Sport
– Le site Flaubert
– Le bassin du Commerce
– L’Espace André Graillot
– La Halle aux poissons.

En savoir plus sur l’appel à projets…

Lire aussi :

« Réinventer la Seine » : Paris, Rouen et Le Havre dévoilent les 20 lauréats @VotreSeine

Paris, Rouen et Le Havre dévoilent les lauréats de l’appel à projets « Réinventer la Seine »


Source : ville de Paris

La Ville de Paris, les agglomérations de Rouen et du Havre, HAROPA – Port de Paris Seine Normandie, ont présenté les résultats de l’appel à projets « Réinventer la Seine » à l’issue duquel 20 lauréats ont été désignés.

Anne HIDALGO, Maire de Paris et 1re Vice-Président de la Métropole du Grand Paris, Frédéric SANCHEZ, Président de la Métropole Rouen Normandie, Yvon ROBERT, Maire de Rouen, Luc LEMONNIER, Maire du Havre et Président de l’Agglomération Havraise, et François PHILIZOT, Délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine, se félicitent de la démarche collective engagée il y a 16 mois pour favoriser l’essor de l’attractivité de la vallée de la Seine.

Au-delà des projets de long terme structurant le développement du ferroviaire et la voie fluviale, et la croissance d’HAROPA, l’Axe Seine s’attache aussi à concevoir et accompagner des projets à brèves échéances, dans le champ de l’urbanisme et de l’aménagement. « Réinventer la Seine » illustre parfaitement la bonne dynamique partenariale positive qui rassemble actuellement les collectivités locales et les acteurs portuaires de la Vallée. 

En effet, l’appel à projets apparaît comme un accélérateur des mutations urbaines et portuaires qui contribue à révéler et concrétiser la mobilisation autour de l’Axe Seine.
A partir de 35 sites identifiés en mars 2016 et 72 projets innovants étudiés par des jurys d’experts associés et d’élus, cette approche transversale a clairement démontré le vif intérêt des architectes, urbanistes, artistes, start-ups, promoteurs, acteurs du BTP, pour les territoires autour de la Seine. Il s’agit d’inventer de nouvelles façons de vivre sur et au bord de l’eau en s’appuyant sur des sites identifiés dans les agglomérations parisienne, rouennaise et havraise. 

Quatre dénominateurs communs ont sous-tendu l’appel à projets : l’innovation dans le rapport à l’eau, la mixité des usages pour éviter la spécialisation et le cloisonnement excessif des fonctions en bord de Seine, l’ouverture au public pour faciliter l’intensification du rapport à l’eau et l’excellence environnementale et sociale. Pour être retenues, les offres des équipes devaient également proposer un montage juridico-financier réaliste et crédible garantissant l’autofinancement des projets.
.. en savoir plus….

29e Forum @cap_com le Havre Normandie : les inscriptions sont ouvertes !

Source : cap-com.org

logo-cap-com

Inscrivez-vous dès maintenant !

Le 29e forum de la communication publique et territoriale se tiendra en Normandie les 5, 6 et 7 décembre prochains. Ce forum viendra clore une année exceptionnelle pour Le Havre qui célèbre cette année ses 500 ans.

Un millier de communicants de collectivités locales, administrations et organismes publics sont attendus pour trois jours de formation, d’échanges et de réseau.

NB : Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en ligne et bénéficier d’une réduction de 100 € pour toute inscription validée avant le 1er septembre 2017.

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Réinventer la Seine : 174 candidatures d’exception

Source : Paris

L’appel à projets « Réinventer la Seine », qui permet d’inventer de nouvelles façons de vivre, de travailler, de se déplacer sur et au bord de l’eau, vient de franchir une nouvelle étape : 174 candidatures ont été officiellement déposées en vue d’un premier jury de sélection.
Des équipes du monde entier se sont positionnées sur les 35 sites proposés tout le long de l’Axe Seine. Architectes, startups, exploitants, associations, artistes, tous ont répondu présents à l’appel lancé conjointement par les métropoles de Paris, Rouen, Le Havre et Haropa-Ports de Paris Seine Normandie. Leurs propositions consistent à occuper, animer, louer ou acheter un des sites proposés pour y développer un projet innovant. Dans la lignée de « Réinventer Paris », cet appel à projets amplifie la multidisciplinarité et la mixité des usages, et ce à très grande échelle.
Certains sites ont particulièrement inspiré les candidats : le site dit « Gros Caillou » à Paris, l’hébergement sur l’eau au Havre ou encore le Chai à vin à Rouen ont suscité l’engouement des candidats. 28 dossiers au total ont été déposés pour les sites du territoire Havrais, 20 dossiers pour les sites Rouennais, 126 dossiers pour les sites du Grand Paris faisant ainsi la preuve que tout l’Axe Seine attire et stimule les professionnels et investisseurs, qui croient en la capacité de transformation, d’innovation et d’avant-garde sur et au bord de l’eau.
Les 174 propositions couvrent tous les champs d’activités et tous les usages en lien avec l’eau. Loisirs, culture, logistique, industrie, environnement : tous les domaines sont explorés. Sur l’eau ou sur les berges, éphémères ou permanents, des modes d’occupation variés sont également proposés en favorisant l’accessibilité des publics et la mise en valeur de la Seine et des Canaux…en savoir plus