Archives du blog

Immobilier d’entreprise : focus sur le 1er trimestre 2019 @Galivel @knightfrank

Source : Galivel

Knight Frank, spécialiste de l’immobilier d’entreprise, a fait le bilan du marché de l’investissement immobilier au 1er trimestre 2019. Au total, 3,8 milliards d’euros ont été investis en France au 1er trimestre 2019, représentant une baisse de 8 % sur un an, mais une hausse de 35 % par rapport à la moyenne de chaque 1er trimestre depuis 10 ans. 

Knight-Frank-Logo

Bureaux : la périphérie se distingue
2,45 milliards d’euros ont été investis sur le marché français des bureaux au 1er trimestre 2019, soit une baisse de 20 % par rapport à la même période l’an passé et 65 % de l’ensemble des montants engagés depuis janvier. Contrairement au 1er trimestre 2018, et en dépit d’une légère augmentation du nombre de transactions de plus de 100 millions d’euros (11, contre 10 au 1er trimestre 2018), aucun méga-deal n’a été enregistré. Les résultats du marché de Paris intra-muros s’en ressentent : malgré quelques belles opérations (le « 40 rue du Louvre » acquis par UNION INVESTMENT, le « 37-39 avenue Trudaine » cédé à AMUNDI, etc.), seuls 800 millions d’euros ont été investis dans la capitale au 1er trimestre 2019 contre 1,85 milliard un an auparavant. Le recul devrait être moins prononcé à la fin du 2e trimestre en raison de la finalisation attendue de la cession à SWISS LIFE, pour 1,7 milliard d’euros, d’un portefeuille de 28 actifs appartenant à TERREÏS.

Commerces : meilleur démarrage depuis 2016
Si les bureaux ont moins bien démarré l’année qu’en 2018, tel n’est pas du marché de l’immobilier industriel, dont les volumes ont progressé de 24 % sur un an au 1er trimestre 2019. Ce dynamisme prolonge une fin d’année 2018 déjà très animée et marquée par plusieurs grandes transactions, comme la cession à COLONY CAPITAL d’un portefeuille EDF ou l’acquisition par MORGAN STANLEY du portefeuille LOG’S.

Investisseurs étrangers : part en hausse, mais volume équivalent
Les sommes engagées en France par des investisseurs étrangers totalisent 1,7 milliard d’euros depuis janvier. Stable sur un an, ce volume représente 45 % des montants investis dans l’Hexagone au 1er trimestre 2019 contre 41 % à la même période l’an passé.
Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Immobilier d’entreprise : Knight Frank fait le bilan de 2018 et dévoile les grandes tendances pour 2019 @KnightFrankFr

Source : Knight Frank

Knight Frank, spécialiste de l’immobilier d’entreprise, a dévoilé le bilan 2018 et les perspectives 2019 du marché de l’immobilier d’entreprise. 

Knight-Frank-Logo

Investissements : une année record
Après un excellent 1er semestre puis un net ralentissement au 3e trimestre, l’activité s’est de nouveau emballée au 4e trimestre. 12,3 milliards d’euros ont été investis en France sur la période, portant à 29 milliards les montants engagés sur l’ensemble de 2018 contre 27,9 milliards en 2017 (+ 4 %). Au terme d’une cinquième année de hausse consécutive, le marché français signe même une performance historique, supérieure de 2 % au précédent record de 2007.

Bureaux : Dynamisme maintenu
Le marché des bureaux d’Île-de-France a connu une fin d’année 2018 solide, sans atteindre les sommets. 629 000 m² ont été placés au 4e trimestre, soit une baisse de 19 % par rapport à la même période en 2017. Sur l’ensemble de 2018, les volumes commercialisés totalisent près de 2,54 millions de m² contre 2,56 millions un an auparavant. La tendance reste donc positive : la performance de 2018 a quasiment égalé le très bon résultat de 2017 et est même nettement supérieure de 14 % à la moyenne décennale.

Commerces : Baisse de la confiance
Le mouvement des gilets jaunes, ses débordements et leurs effets sur les commerces ont amplifié le ralentissement de l’économie française et terni le bilan de l’année 2018. En 2019, le recul attendu de l’inflation et les mesures de soutien au pouvoir d’achat suggèrent que la consommation pourrait accélérer. L’évolution du climat social restera toutefois un facteur clé, alors que la confiance des ménages s’est fortement détériorée pour atteindre, en décembre, son niveau le plus bas depuis 2014.

Cliquez ici pour consulter le bilan 2018 et les perspectives 2019

Lire aussi :

Immobilier d’entreprise : une année 2018 record ! @KnightFrankFr

Source : Knight Frank

Knight Frank révèle que la marché de l’immobilier d’entreprise s’est très bien porté en 2018, aussi bien sur le marché du locatif de bureaux que sur les investissements. Cependant, pour les commerces, l’activité a été fragilisée en cette fin d’année avec le mouvement des gilets jaunes. Plus d’informations et de chiffres ci-dessous…

Knight-Frank-Logo

Investissement : une année 2018 exceptionnelle
Après un excellent 1er semestre puis un net ralentissement au 3e trimestre, l’activité s’est de nouveau emballée au 4e trimestre. 12,3 milliards d’euros ont ainsi été investis en France sur cette période, portant à 29 milliards les montants engagés sur l’ensemble de 2018 contre 27,9 milliards en 2017. Au terme d’une cinquième année de hausse consécutive, le marché français signe même une performance historique, supérieure de 2 % au précédent record de 2007.

Les cessions de portefeuilles ont pesé plus lourd en 2018, représentant 23 % de l’ensemble des montants investis en France en 2018 après 19 % en 2017. Elles ont notamment soutenu l’activité en régions, qui enregistrent l’un des meilleurs résultats de leur histoire. Toutefois, les volumes demeurent bien plus importants en Ile-de-France : 21,4 milliards d’euros y ont été investis l’an passé, soit une hausse de 6 % sur un an.

Le marché locatif des bureaux : une année très parisienne
En 2018, les volumes commercialisés ont totalisé 2,54 millions de m² après les 2,56 millions de 2017. La tendance reste donc positive : la performance de 2018 a quasiment égalé le très bon résultat de 2017 et est même nettement supérieure de 14 % à la moyenne décennale.

>>>> Plus d’infos ici

Lire également :

Espaces de Coworking en Ile-de-France, c’est l’heure du bilan @KnightFrankFr

Source : Knight Frank

Depuis 2015, le nombre d’espaces de coworking ne cesse de croitre sur le marché de l’immobilier de bureaux. Knight Frank a donc dressé le bilan de la situation en Ile-de-France… Knight-Frank-Logo

Un phénomène en pleine expansion en Ile-de-France
La demande placée a littéralement explosé à partir de 2016, atteignant en Ile-de-France un volume de près de 40 000 m² qui a plus que doublé un an plus tard pour atteindre plus de 90 000 m² en 2017. La tendance se prolonge en 2018, puisque le volume des m² de bureaux absorbés par le coworking a d’ores et déjà dépassé les 100 000 m² à la fin du 3e trimestre.
La hausse des volumes tient à la forte progression du nombre de transactions, quasi multiplié par quatre entre 2015 et 2018. Elle est également la conséquence d’une nette augmentation de la taille moyenne des mouvements, passée de 1 500 m² en 2015 à plus de 4 000 m² désormais en raison de l’accroissement des prises à bail supérieures à 5 000 m², voire 10 000 m². En 2018, WeWork a pour l’instant concentré la totalité des transactions signées sur ce segment de surface, avec ses nouveaux sites de la rue Jules Lefebvre dans le 9e, de l’avenue de France dans le 13e et du boulevard de Grenelle dans le 15e.

Le Quartier Central des Affaires de Paris, coeur de l’activité mais pas que !
Paris concentre 71 % des volumes pris à bail par les acteurs du coworking depuis 2015 en Ile-de-France, dont une part prépondérante (39 %) dans le seul Quartier Central des Affaires. Cette concentration géographique est à la mesure de la taille et de l’importance économique du plus grand pôle tertiaire francilien. Les autres quartiers de Paris intra-muros ne sont pas en reste, comme l’ont illustré les premières prises à bail réalisées en 2018 par WeWork sur la rive gauche.

Plus d’infos…

Lire aussi :

Marché des bureaux : le meilleur 1er semestre depuis 2007 ! @KnightFrankFr

Source : Knight Frank

Le marché des bureaux locatifs en Ile-de-France enregistre son meilleur 1er semestre depuis 11 ans ! Knight-Frank-Logo

Avec un peu moins de 600 000 m² de bureaux placés au 2e trimestre 2018 en Ile-de-France, le rythme des commercialisations est resté soutenu malgré un recul de 21 % par rapport au trimestre précédent. Cette baisse doit être relativisée par le caractère exceptionnel de la performance des trois premiers mois de 2018, qui avaient constitué le meilleur démarrage du marché francilien depuis 2007. « Sur l’ensemble du 1er semestre, 1 360 500 m² de bureaux ont d’ores et déjà été loués ou vendus aux utilisateurs, soit une hausse de 15 % sur un an et un niveau là encore inédit depuis 2007 » annonce Philippe Perello, Associé Gérant de Knight Frank France.

Un marché boosté par les grandes transactions
La vigueur de la demande s’est exprimée sur la quasi-totalité des créneaux de surfaces. Si les volumes placés sur les bureaux de moins de 1 000 m² sont en léger recul de 4 % sur un an, le bilan reste honorable, notamment à Paris (+1 %) malgré la forte croissance du coworking. Sur le segment des surfaces intermédiaires (1 000 à 5 000 m²), la demande est restée soutenue, en hausse de 27 % sur un an. C’est hors de la capitale que la progression a été la plus significative, comme en 2e couronne ou à La Défense, où ce dynamisme a permis de compenser le nombre limité de grandes transactions.

En savoir plus…

Lire aussi :