Archives du blog

Muriel Pénicaud et Julien Denormandie choisissent Marne-la-Vallée pour la reprise des chantiers @_EpaMarne @murielpenicaud @J_Denormandie

Source : EpaMarne

Mardi 12 mai 2020, Laurent Girometti, directeur général d’EpaMarne-EpaFrance, a accueilli Muriel Pénicaud, ministre du Travail et Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, pour découvrir les mesures mises en œuvre sur un chantier de construction. En visite dans l’écoquartier de Montévrain, les mesures prises pour assurer la sécurité sanitaire des compagnons leur ont été présentées.

Le 21 avril dernier, EpaMarne-EpaFrance annonçaient la reprise des chantiers conduits en maîtrise d’ouvrage, sur 11 sites « tests ». Ils avaient pour ce faire établi une feuille de route méthodologique regroupant près de 25 étapes, qu’ils soient administratifs, logistiques ou encore techniques, pour assurer aux personnes intervenant sur le terrain un niveau de sécurité sanitaire maximal. Depuis, ce sont près d’une vingtaine de chantiers qui ont pu reprendre. Tous ces chantiers sont choisis selon leur niveau d’importance dans les projets d’aménagement dans lesquels ils s’insèrent : voirie, terrassement, viabilisation, mais aussi avancement des groupes scolaires notamment. La mise en œuvre concrète de cette feuille de route, associée à l’impact des mesures prises par le Gouvernement, permettront dans les prochaines semaines, de mesurer les conséquences directes sur les calendriers des projets.

Déclarations de Muriel Pénicaud, ministre du Travail

Cela fait du bien de voir l’activité économique repartir, de bâtir les logements pour les familles qui les attendent. (…) La base vie où les compagnons peuvent se reposer, se changer, se restaurer est parfaitement adaptée pour leur sécurité. (…) Les salariés n’iront pas travailler si leurs conditions de sécurité ne sont pas respectées. Ici, c’est un chantier modèle et il a fallu deux jours pour que tout soit compris et respecté. (…) La culture de la sécurité a toujours été essentielle pour le bâtiment. (…) Au 1er juin, tout n’aura pas encore repris à 100%. L’activité reprend et on reviendra vers un processus plus normal. (…)

La confiance dans la reprise est essentielle. Le guide sanitaire de l’OPPBTP est l’un des 60 guides métiers. La confiance se construit en étant des professionnels des conditions sanitaires dans le travail. (…)

…Lire la suite

Immobilier : toutes les conditions de la reprise expliquées par le Ministre de la Ville et du Logement @radioimmo @Seloger @J_Denormandie

Source : Radio Immo

L’Immo En Clair avec Julien Denormandie, Ministre de la Ville et du Logement, grand invité de cette émission spéciale aux côtés de dirigeants de l’immobilier pour décrypter les conditions de la reprise :

– Alexandra François-Cuxac, Présidente FPI
– Christine Fumagalli, Présidente Réseau Orpi France
– Bertrand Gstalder, Président du directoire SeLoger
– Jean-Marc Torrollion, Président FNAIM – Fédération Nationale de l’Immobilier

Ecouter cette émission spéciale

#Covid_19 : L’Etat mobilise 50 millions d’euros et met à disposition des chambres d’hôtel pour les plus démunis @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Ministère

Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, a annoncé l’ouverture de plusieurs centaines de chambres d’hôtel pour loger des sans-abris.

Des premiers centres spécifiquement dédiés pour la prise en charge de personne sans-domicile atteints du virus ouvrent depuis hier sur tout le territoire afin de rendre possible leur confinement lorsque cela n’est pas possible dans leur centre d’hébergement. Au total, l’Etat débloque une enveloppe d’urgence de 50 millions d’euros pour l’hébergement.

Le Président de la République a annoncé lundi 16 mars de nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du Covid-19 dans notre pays…

Lire la suite

La rénovation des villes moyennes : impasse ou marché du futur ? @fpi_fr @A_FrancoisCuxac

Source : FPI France

Julien Denormandie restera dans l’histoire du ministère du Logement comme le ministre qui aura le plus mis l’accent sur la rénovation, notamment dans les villes moyennes : un dispositif fiscal tourné vers l’ancien porte son nom, le plan Action cœur de ville qu’il promeut revivifie des centres anciens, des données statistiques sur la rénovation seront bientôt produites par l’Etat à sa demande etc.

Ce volontarisme politique fait écho à un mouvement de pensée qu’on retrouve chez de plus en plus d’élus, d’associations, de journalistes notamment, fondé sur l’urgence climatique et tourné vers la vertu « carbone » de la rénovation du parc. Chez ses plus ardents défenseurs, ce mouvement conduit même à la contestation de la construction et, incidemment, de la métropolisation.

La FPI défend au contraire la nécessité de toujours produire des logements abordables là où les emplois se concentrent. Nous rappelons en particulier cette vérité simple – mais souvent négligée par les décroissants : la rénovation répond d’abord aux enjeux qualitatifs évidents du parc existant…

…Lire la suite de l’article

Le gouvernement repousse l’entrée en vigueur de la réforme des APL @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

M. Julien Denormandie a été informé par la CNAF d’un besoin de délai complémentaire pour ajuster son système informatique dans le cadre de la réforme des « APL en temps réel ». Sur proposition du Ministre, le Gouvernement a pris la décision de décaler la mise en œuvre de la réforme d’un trimestre afin d’en assurer la bonne application pour les allocataires.

La Caisse Nationale des Allocations Familiales a demandé un délai dans la mise en œuvre de la réforme des « APL en temps réel », prévue au 1er janvier, pour mener des travaux complémentaires. Le Gouvernement a choisi de décaler l’entrée en vigueur au 1er avril pour mettre en œuvre la réforme avec un meilleur niveau de sécurité et de fiabilité pour les allocataires.

Le Gouvernement a décidé de décaler la mise en œuvre de la réforme initialement prévue au 1erjanvier 2020. Les « APL en temps réel » seront donc versées aux allocataires à compter du mois d’avril 2020.

Cette décision a été prise dans l’objectif d’offrir un meilleur niveau de qualité et de fiabilité pour les allocataires…En savoir plus