Archives du blog

Acheter ou investir… Rendez-vous au Salon National de l’Immobilier @SalonImmoParis

 

Salon national de l'immobilier

Source : Salon National de l’immobilier

Le Salon National de l’immobilier se déroule du 13 au 15 octobre 2017 à Paris, au Carrousel du Louvre. Cet évènement permettra aux acquéreurs et investisseurs de découvrir en intégralité les nouvelles tendances du marché de l’immobilier.

  • Le placement immobilier, gage de sécurité et de pérennité

Le volume des transactions immobilières a dépassé en juin les 900 000 ventes annuelles dans l’existant selon les derniers chiffres publiés par la Fédération nationale de l’Immobilier (FNAIM), en hausse de 9,9 % sur un an glissant. « Le record doit être relativisé, car depuis 2000, le parc immobilier s’est accru de 20%. De leur côté, les ventes n’ont progressé que de 13%. Pour égaler la rotation maximale observée l’année du millénaire, il aurait fallu parvenir à 950 000 transactions. », indique Jean-François Buet, Président de la FNAIM. Mais, les deux tiers des départements ont connu des progressions des ventes supérieures à 10 %, sachant que 46 % des transactions se sont concentrées sur 20 départements.

  • Des taux de crédit toujours au plus bas, véritable levier sur le financement

En juin selon le courtier Cafpi, les taux de crédit immobilier se sont établis à 1,15 % sur 15 ans, 1,42 % sur 20 ans et 1,79 % sur 25 ans.
Lire le communiqué de presse

@Institutionnels                     @royojm                     @AlexandraPoloce

Nomination de Cyril Roux : Directeur Financier du Groupe Groupama

groupama

Source : www.groupama.com

Cyril Roux rejoint le Groupe Groupama en tant que directeur Financier Groupe. Directement rattaché à Fabrice Heyriès, directeur général adjoint, il prendra ses fonctions le 1er septembre 2017.

Cyril Roux, 50 ans, diplômé de l’Ecole Polytechnique, docteur en finance de l’université américaine d’Harvard et membre de l’Institut des Actuaires, a débuté sa carrière au contrôle des assurances puis au Trésor avant de passer dix ans dans le groupe Axa sur des fonctions d’Audit et de Finance. En mars 2007, il rejoint l’Autorité de Contrôle des Assurances et des Mutuelles (ACAM) où il devient secrétaire général adjoint. En avril 2010, il devient le premier secrétaire général adjoint de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), en charge du contrôle prudentiel du secteur de l’assurance et d’une partie du secteur bancaire, des affaires internationales et de la comptabilité.

C’est en octobre 2013, qu’il intègre la Banque Centrale Irlandaise en tant que sous-gouverneur en charge de la régulation financière du pays. Il était membre du conseil d’EIOPA jusqu’en janvier 2015, du conseil de surveillance bancaire de la BCE jusqu’en mars 2017. Il était également membre des conseils de l’Autorité Européenne des Marchés Financiers et de l’Autorité Bancaire Européenne.

Lire le  communiqué de presse

Accélérer la croissance des #start-up à l’international @paris_and_co @Paris

  

Source : Paris & Co

Paris&Co accueillera  des entrepreneurs catalans dans son incubateur international COMET, tandis que des entrepreneurs françaises seront reçues au sein de l’incubateur MediaTIC de Barcelona Activa.

Hier,  jeudi 15 juin 2017, Jean-Louis Missika, Adjoint à la Maire de Paris chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité et son homologue espagnol Gerardo Pisarello, adjoint au Maire de Barcelone ont annoncé officiellement la signature d’un partenariat entre Paris et Barcelone.

Paris&Co, l’agence de développement économique et d’innovation de Paris, et Barcelona Activa, son équivalent catalan, mettront en œuvre cet accord au travers de leurs programmes d’accélération de 4 à 8 semaines. Le partenariat ciblera en priorité  des start-up des secteurs de la santé numérique, de la ville intelligente, du tourisme, du sport, de l’alimentation de demain..

Lire la suite

3 mn pour convaincre les #investisseurs ! #start-up @paris_and_co @Paris

  

Source : Paris & Co

Rencontrer physiquement les entrepreneurs est essentiel ! -> Pitch Day Session

A l’occasion de son Pitch Day semestriel, Paris&Co a présenté 21 de ses start-up devant un parterre d’investisseurs venus les rencontrer. 3 minutes, tel était le temps dont les entrepreneurs disposaient pour convaincre l’auditoire d’investir dans leur structure.  En 1h, les projets issus des différentes plateformes d’innovation de Paris&Co (Welcome City Lab, Tremplin, Tech Care, Smart Food, LINCC) ont ainsi pu donner un avant-gout aux investisseurs de leur équipe, traction et potentiel de croissance.

>>> lire la suite sur le site

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

La #Fintech bouscule les établissements financiers #startups @Net_invest

    Source : Net-investissement

Les startups sont estimées comme les mieux placées pour réaliser la rupture dans le secteur au cours des cinq ans qui viennent, pour 75% des sondés, devant les géants du Net et des réseaux sociaux (55%) ou de l’informatique (50%), les e-commerçants (43%), les opérateurs d’infrastructures financières (41%), loin devant les institutions traditionnelles (28%).

Le sondage du cabinet Price Waterhouse Cooper (PwC)

Plus d’un millier de dirigeants du secteur financier et 88% d’entre eux appréhendent une perte de leurs revenus au profit d’acteurs innovants. Il est même à noter que 75% d’entre eux ont estimé que les startups de la Fintech sont les mieux placées pour changer le secteur.

La Fintech a « une influence croissante sur les services financiers » et les acteurs historiques du secteur prennent très au sérieux cette menace d’après l’étude mondiale du cabinet de conseil et d’audit PwC. Cette étude a eu lieu dans plus de 70 pays où plus de 1 300 dirigeants d’établissements financiers traditionnels ont été interrogés. Le constat tombe et 88% craignent une perte de revenus au profit d’une Fintech au cours des cinq années à venir.

Ces dirigeants internationaux de la banque, de l’assurance ou de la gestion d’actifs estiment même à 24% la part de leur business qui serait en danger, en particulier les prêts personnels et les finances personnelles dans la banque.

Partenariats entre la Fintech et les établissements financiers

Néanmoins, il n’y a pas forcément de conflit entre ces deux univers. En moyenne, 45% des acteurs historiques interrogés ont déjà créé des partenariats avec des entreprises de la Fintech (contre 32% il y a un an) et 82% envisagent d’agrandir cette collaboration dans les trois à cinq ans à venir (et même 90% pour ce qui est des français).

> Lire l’intégralité sur le site

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>