Archives du blog

Immobilier d’entreprise : Knight Frank fait le bilan de 2018 et dévoile les grandes tendances pour 2019 @KnightFrankFr

Source : Knight Frank

Knight Frank, spécialiste de l’immobilier d’entreprise, a dévoilé le bilan 2018 et les perspectives 2019 du marché de l’immobilier d’entreprise. 

Knight-Frank-Logo

Investissements : une année record
Après un excellent 1er semestre puis un net ralentissement au 3e trimestre, l’activité s’est de nouveau emballée au 4e trimestre. 12,3 milliards d’euros ont été investis en France sur la période, portant à 29 milliards les montants engagés sur l’ensemble de 2018 contre 27,9 milliards en 2017 (+ 4 %). Au terme d’une cinquième année de hausse consécutive, le marché français signe même une performance historique, supérieure de 2 % au précédent record de 2007.

Bureaux : Dynamisme maintenu
Le marché des bureaux d’Île-de-France a connu une fin d’année 2018 solide, sans atteindre les sommets. 629 000 m² ont été placés au 4e trimestre, soit une baisse de 19 % par rapport à la même période en 2017. Sur l’ensemble de 2018, les volumes commercialisés totalisent près de 2,54 millions de m² contre 2,56 millions un an auparavant. La tendance reste donc positive : la performance de 2018 a quasiment égalé le très bon résultat de 2017 et est même nettement supérieure de 14 % à la moyenne décennale.

Commerces : Baisse de la confiance
Le mouvement des gilets jaunes, ses débordements et leurs effets sur les commerces ont amplifié le ralentissement de l’économie française et terni le bilan de l’année 2018. En 2019, le recul attendu de l’inflation et les mesures de soutien au pouvoir d’achat suggèrent que la consommation pourrait accélérer. L’évolution du climat social restera toutefois un facteur clé, alors que la confiance des ménages s’est fortement détériorée pour atteindre, en décembre, son niveau le plus bas depuis 2014.

Cliquez ici pour consulter le bilan 2018 et les perspectives 2019

Lire aussi :

12e Rencontres Internationales des PPP : découvrez le programme #LRIPPP

Source : LRIPPP

Cette année se déroule la 12e édition des Rencontres Internationales des Partenaires Publics-Privés. Rendez-vous les 27 et 28 mars, au Pavillon Dauphine, à Paris. 

lrippp-2019.jpg

Voici un aperçu du programme de ces 2 journées :

Mercredi 27 mars
9h00 – 10h00 : Accueil,  café, networking sur l’espace partenaires des RIPPP
10h00 – 10h45 : Conférence inaugurale et lancement des Rencontres – Un outil extraordinaire qui reste inconnu
10h45 – 11h30 Conférence introductive : PPP pour quels projets ?
• Max ROCHE, Président d’EGF-BTP
• Alain GEST, Président de la Communauté d’agglomération Amiens Métropole
• Brigitte BAREGES, Maire de Montauban, Présidente du Grand Montauban

11h20 : Zoom : Évaluation des procédures d’investissement en santé,
• Rapport de l’Agence Nationale d’Appui à la Performance, 2015

11h30 – 12h15 Table ronde – La rénovation des infrastructures, route et rail
• Christophe BECHU, Maire d’Angers, Président Angers Loire Métropole, Président de l’Agence de financement des infrastructures de transports de France*
• Gauthier CHATELUS, Directeur adjoint du département infrastructure et transport, Caisse des Dépôts et Consignations
• Gweltaz GUIAVARC’H, Directeur des contrats PPP, SNCF Réseau
• Jean-Baptiste DJEBBARI, Député de la Haute-Vienne, Coordinateur général de la loi d’orientation des mobilités

12h15 – 12h45 Grands témoignages
• Marc PAPINUTTI, Directeur général des Infrastructures, des Transports et de la Mer (DGITM)
• Alain LAMBERT, Président du Conseil national d’Évaluation des Normes, Ancien Ministre du Budget
• Vincent DESCOEUR, Député du Cantal, Ancien Vice-président du département du Cantal, Co-président du groupe d’études Route et sécurité routière ?

12h45 – 14h00 Cocktail déjeunatoire sur l’espace partenaires des RIPPP

>>>> Consulter le programme complet

Lire aussi :

Bientôt la 12e édition des Rencontres Internationales des PPP #LRIPPP

Source : LRIPPP

Les 12e Rencontres Internationales des Partenariats Publics-Privé, LRIPPP, auront lieu cette année les 27 et 28 mars prochains, à Paris au Pavillon Dauphine. 

lrippp-2019.jpg

Au programme :
– 2 conférences inaugurales et introductives
– 3 tables rondes thématiques
– 5 formations
– 1 matinée dédiée à l’Afrique
– des retours d’expérience
– des grands témoins
– 700 décideurs publics et privés, français et internationaux présents concernés par les PPP

Les temps forts :
– Des espaces de rencontres et de convivialité, avec un cocktail déjeuntoire et un espace café permanent pour les partenaires et les auditeurs publics.
– La remise des Prix du Club des PPP Edifice Capital
– Le dîner officiel des Rencontres
– De nombreuses délégations officielles étrangères

−−−> Plus d’informations sur l’événement ici…
−−−> Pour revoir l’édition 2018 en images, cliquez ici…

Société de la Tour Eiffel : quel bilan 2018 après la fusion-absorption d’Affine ? @Groupe_Affine

Source : Société de la Tour Eiffel

La Société de la Tour Eiffel a dévoilé les résultats de l’exercice 2018, qui aura été fortement marqué par la fusion-absorption du Groupe Affine en date du 18 décembre 2018. 

tour eiffel logo

Indicateurs d’exploitation (périmètre historique Société de la Tour Eiffel)
Les revenus locatifs bruts s’élèvent à 67,2 M€ en 2018 contre 68,4 M€ en 2017.
L’évolution des charges sur les immeubles à 6,0 M€ en 2018 contre 5,3 M€ en 2017 est le reflet combiné d’une légère progression de la vacance et de dépenses mises en œuvre pour la commercialisation du patrimoine et notamment sur les opérations en développement.
Le revenu locatif net disponible sur le patrimoine s’établit ainsi à 61,3 M€ en 2018 contre 63,1 M€ en 2017 (A titre d’information, les loyers nets du nouveau périmètre auraient été de 90 M€ (chiffre non audité)).

Une valeur du portefeuille marquée par l’absorption d’Affine et l’annonce de deux congés
Le patrimoine du Groupe s’établit au 31 décembre 2018 à 1 717,2 M€, hors droits de mutation et frais, contre 1 168,9 M€ au 31 décembre 2017 ; une croissance essentiellement alimentée par l’absorption d’Affine.
Cette opération a permis à la nouvelle direction générale, nommée fin septembre 2018, d’effectuer une revue de la totalité du patrimoine pour le confronter à son modèle stratégique de SIIC foncière d’accumulation, propriétaire et développeur d’immobilier tertiaire à long terme, en se concentrant sur le secteur tertiaire dans le Grand Paris et les territoires les plus dynamiques en régions, pour accompagner ses clients locataires au
sein de pôles ou de parcs d’activités.

Tous les résultats 2018 consultables ici…

Lire aussi :

Caisse des Dépôts : son engagement en faveur du climat en 4 chiffres clés @caissedesdepots

Source : Caisse des Dépôts

La Caisse des dépôts est engagée en faveur du climat. En effet, son action s’illustre avec des projets favorisant la TEE qu’ils financent dans tous les territoires et par la gestion responsable de leurs portefeuilles d’actifs financiers. Voici ci-dessous les 4 chiffres clés de son engagement… 

Accueil
10 % : c’est le seuil maximal de chiffre d’affaires lié au charbon des entreprises dans lesquelles nous investissons. Pour ce qui est du charbon thermique (servant à produire de l’énergie), la Caisse des Dépôts est sur la voie du désengagement total. Pour cela, une politique d’exclusion plus drastique est mise en place dès 2019.

– 54 % : c’est la diminution de l’empreinte carbone de nos obligations d’entreprises. Depuis 2014, l’empreinte carbone du portefeuille d’actions cotées de la Caisse des Dépôts a été réduite de 37 % et celle des obligations d’entreprises de 54 %. Concernant l’immobilier de placement, la cible – diminution de 38 % de la consommation énergétique d’ici 2030 – a déjà été atteinte pour moitié

16 Md€ : ce sont les financements prévus pour la Transition écologique et énergétique (TEE) d’ici 2020. Après avoir investi 18 Md€ au cours des 4 dernières années, la Caisse des Dépôts s’est engagée à mobiliser 16 Md€ d’ici 2020, sous forme de prêts et d’investissements en fonds propres déployés par la Banque des Territoires et Bpifrance, afin de soutenir les projets ayant un impact positif sur le climat.

 : notre engagement actionnarial aligné avec l’objectif 2° . Au premier semestre 2019, la Caisse des Dépôts lancera une nouvelle enquête d’ampleur auprès des entreprises dont elle est actionnaire, en particulier celles qui exercent dans les secteurs liés à la production ou à la consommation importante d’énergies fossiles.
>>> Plus d’informations ici…

Lire également :