Archives du blog

Dernières places ! 6ème journée Santé ARKEA – EHESP @EHESP @cmarkea

Notez qu’il ne reste plus que quelques places pour assister à la 6ème journée ARKEA- EHESP organisée ce jeudi 22 juin 2017 à la Maison des Travaux Publics, à Paris.

Cette journée sera animée par des débats regroupant les thématiques liées à la finance, la trésorerie, la performance, la santé et la coopération. D’où la thématique centrale : « la coopération comme outil de performance ».

Les inscriptions sont encore ouvertes, profitez-en !

Venez prendre part à cet évènement qui a pour but d’éclairer les Directeurs d’hôpitaux, les attachés de Direction et les professionnels de l’immobilier aux enjeux financiers et économiques du secteur de la santé.

> En savoir plus sur le programme de la journée.

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

 

Que seront les commerces de demain ? @CaissedesDepots @cmarkea #ArkeaImmobilier

Delannoy livre blanc « Je ne sais pas ce que seront les commerces de demain, avoue, avec humilité, Michel-François Delannoy. Ce que je sais, c’est que la périphérie a plus de facilité à répondre aux évolutions que les centres-villes. Ces derniers ont des linéaires extrêmement contraints . Comment, dans ces centres-villes, à travers des investissements, allons-nous concevoir des bâtiments avec une certaine modularité, comment allons-nous préparer ces cœurs de ville à être au rendez-vous des transformations d’aujourd’hui et de demain ? » C’est la mutabilité qui fera la modernité des centres-villes. « Ce que nous devons injecter dans ces territoires, ce sont des capacités d’innovation dans le commerce, le tertiaire, l’action culturelle, dans les services à la population, dans les mobilités… » La CDC joue un rôle de stabilisateur en s’engageant sur le moyen et le long terme, en accompagnant les territoires vers leur avenir.

Deux exemples : Saint-Nazaire et Pau

Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, une ville qui a été secouée sur le plan industriel, a aujourd’hui une stratégie qui vise à concentrer son coeur de ville entre l’hôtel de ville, le « paquebot » et le secteur qui va vers la mer et l’ancienne base de sous-marins. En même temps, la ville rapatrie les étudiants en hyper-centre, conforte des activités comme les halles, le cinéma d’art et d’essai. Dans la rue de la République, qui va de la gare vers l’hôtel de ville, et qui était très commerçante, la dynamique commerciale sera tenue de manière plus raccourcie. «Ce que nous pouvons faire, c’est accompagner la transformation des pieds d’immeubles pour qu’ils deviennent soit des logements soit des petites activités tertiaires de centre-ville. Saint-Nazaire est pour nous un exemple de ce travail de stratégie, de précision du projet que nous mettons en oeuvre ».
Lire la suite

Hauts-de-Seine Habitat obtient une très bonne appréciation #ANCOLS

Source : hautsdeseinehabitat.fr

hauts de seine habitatSelon le rapport définitif de l’Agence Nationale de Contrôle du Logement Social (ANCOLS), notifié au président de Hauts-de-Seine Habitat le 16 mars dernier, l’Office mène une politique patrimoniale très dynamique, possède un patrimoine attractif, et reflète une situation financière saine.

En séance du 22 mai 2017, le conseil d’Administration de Hauts-de-Seine Habitat a pris acte de ce rapport définitif et s’est s’est réjoui de sa qualité qui reconnait le travail de l’Office.

Dans ce rapport, l’ANCOLS a mis en évidence les points forts de Hauts-de-Seine Habitat. Parmi eux, l’Agence confirme la situation financière saine de l’organisme et son « indéniable capacité d’investissement », avec le soutien toujours renouvelé de sa collectivité de rattachement. Ainsi, Hauts-de-Seine Habitat « constitue l’instrument privilégié de logement » du Conseil départemental des Hauts-de-Seine.

En effet, l’Agence précise que « l’Office participe activement aux politiques en faveur du logement social en accueillant des populations défavorisées, en mettant en œuvre un parcours résidentiel des locataires par l’accession sociale et la vente HLM et en contribuant aux programmes de rénovation urbaine ». En termes d’égalité de traitement des demandeurs de logement social, l’ANCOLS encourage le dispositif de cotation de la demande, expérimenté et mis en œuvre depuis 2016 par Hauts-de-Seine Habitat.

En savoir plus

 

Lire aussi :

 

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

L’immobilier : élu produit d’investissement de 2017 ? 

RESIDE études invest

Source : reside-etudes-invest

 La dynamique est loin d’être terminée puisque la pierre ne cesse de séduire les investisseurs.

Porté par des taux d’intérêt au plus bas qui ont dopé les acquisitions, le volume des ventes de logements a atteint des records en 2016.

Quelle évolution des prix de l’immobilier en 2017 ?

Cela va surtout dépendre de celle des taux de crédit, le marché immobilier étant fortement lié à leur évolution. Si la baisse des taux fixes des crédits s’estompe peu à peu, une forte hausse semble très peu probable, car ceux-ci sont corrélés à l’économie nationale et mondiale.

 

En savoir plus : www.groupe-reside-etudes.com

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

#Investissement en nue-propriété : Comment ça marche? @PERL_Immo

PERLSource : perl.fr


Comment le modèle de PERL marche-t-il ?

Dans les zones en tension foncière et en déficit de logements notamment locatifs, PERL offre aux collectivités locales et aux bailleurs sociaux des solutions de production de logements destinés aux actifs des classes moyennes en mobilisant l’épargne des particuliers.

PERL intervient à un carrefour d’intérêts sociétaux – le logement et la retraite des français – pour produire dans les zones en tension  foncière des logements sociaux ou intermédiaires destinés aux actifs et proposer à des particuliers un investissement en nue-propriété pour se constituer une retraite sécurisée.

En dissociant l’usage (usufruit) de la valeur patrimoniale (nuepropriété), PERL propose aux investisseurs un placement immobilier sécurisé et permet au coeur des villes en tension foncière la production de logements locatifs de qualité destinés aux actifs des classes moyennes.

La collectivité locale, en accueillant l’opération immobilière en ULS, développe son parc de logements à usage social ou intermédiaire pour adapter son offre locative à l’évolution des besoins des actifs sur son territoire. Elle participe ainsi à une politique de logement de qualitésans subventions publiques.

L’épargnant qui investit en nue-propriété acquiert à moindre coût un bien immobilier de qualité : il achète la seule nue-propriété du bien et au terme de l’opération, généralement de 15 ans, il devient automatiquement plein-propriétaire.

Le bailleur social acquiert, pour une durée déterminée de 15 à 20 ans, l’usufruit des logements. Pendant la durée du démembrement, il va louer les logements à des actifs de la classe moyenne, sous plafonds de ressources, à des loyers conventionnés.

Le locataire dispose d’un logement locatif abordable correspondant à ses besoins et en fin d’usufruit d’un droit au maintien dans le parc social. Il est désigné par les procédures habituelles d’attribution de logements locatifs sociaux.

Télécharger le dossier de presse

Lire aussi :

 

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce