Archives du blog

Logement social : 2 nouveaux accords signés entre les bailleurs sociaux et l’Etat @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Le 25 avril, les acteurs du logement social et l’Etat ont signé 2 nouveaux accords afin de soutenir la construction, la rénovation et la transformation du secteur du logement social.

Résultat de recherche d'images pour "ministère cohésion territoire"

Le Premier ministre a signé avec Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales, Julien Denormandie, ministre chargé de la ville et du logement, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, et Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et des Comptes Publics, deux accords importants couvrant les trois prochaines années dans le domaine du logement :
– le pacte d’investissement pour le logement social
– le plan d’investissement volontaire d’Action Logement.

LE PACTE D’INVESTISSEMENT POUR LE LOGEMENT SOCIAL (2020 – 2022)
Depuis 2017, le Gouvernement poursuit une réforme historique du secteur du logement social pour le moderniser et le transformer, notamment au travers de l’instauration de la réduction du loyer de solidarité (RLS), des mesures d’accompagnement associées (notamment le gel puis la révision du taux du livret A) et des dispositions de la loi ELAN.
Prenant acte que la réforme du secteur du logement social est pleinement engagée et que l’effort d’investissement doit être maintenu pendant cette période de transition, le Premier ministre a proposé aux bailleurs sociaux un cadre financier de 3 ans pour donner de la visibilité aux acteurs et favoriser les efforts de construction et de rénovation du logement social.

Ce cadre comprend notamment :
– la fixation de la RLS à 1,3 milliards d’euros ;
– la baisse de la cotisation des bailleurs sociaux au Fonds national des aides à la pierre de 300 millions d’euros par an, intégralement compensée par Action Logement ;
– la baisse de la TVA de 10% à 5,5% sur certains types de logements sociaux

Plus d’informations ici…

Lire également :

Grand Paris : dans quelle ville de l’Essonne faut-il investir ? @Emerige

Source : Emerige

D’ici quelques années, le département de l’Essonne (91) va accueillir le Grand Paris Express avec la ligne 18. En effet, dès 2027, la ligne 18 du Grand Paris traversera des sites économiques majeurs du 91. Où faut-il alors investir ? Quelles sont les villes les plus attractives de l’Essonne ? 

Emerige

Achetez votre appartement neuf à Massy
Première ville économique du 91, Massy s’impose incontestablement comme la capitale sud du Grand Paris. Proposant un environnement dynamique et convivial idéal pour les familles et les jeunes actifs, la ville accueillera deux gares du Grand Paris Express. La ligne 18 du métro automatique desservira en effet les gares de Massy-Palaiseau et de Massy-Opéra.Pour l’achat de votre appartement familial, le programme immobilier neuf à Massy « Allée du Parc » propose de grands appartements du 2 au 5 pièces, avec pour la plupart un balcon ou une terrasse et une place de parking en sous-sol.Quatre appartements de type SOHO (Small Office Home Office) conviendront parfaitement aux professions libérales ou aux indépendants grâce à leurs deux surfaces distinctes – espace de vie et espace de travail – disposant chacune d’une entrée indépendante.

Achetez votre appartement neuf à Palaiseau
Autre ville de l’Essonne à accueillir deux gares du Grand Paris, Palaiseau sera desservie dans la gare du même nom et en gare de Massy-Palaiseau. A 18 km au sud-ouest de Paris, la ville bénéficie du dynamisme du Plateau de Saclay, pôle dédié à l’innovation et la recherche qui regroupe de grandes entreprises et des acteurs universitaires et scientifiques majeurs.

Plus de précisions ici…

Lire également :

Rennes : Nouvelle formule d’habitat inclusif en colocation @Espacil @ActionLogement

          Source : ESPACIL

En mai 2019, Espacil Habitat proposera, en gestion directe, un appartement en colocation dédié aux personnes porteuses de Trisomie 21 et leurs accompagnants, dans sa nouvelle résidence Jean Cavaillès en locatif social, dans le quartier de La Courrouze à Rennes.

Afin de proposer des solutions d’habitat innovantes pour les personnes en situation de handicap, le bailleur social Espacil Habitat teste une nouvelle formule d’habitat en colocation visant l’inclusion et l’autonomie de tous les publics au sein de son parc social. Composé de 6 studios indépendants et d’espaces partagés sur un plateau de 200m2, au 1er étage d’une résidence de 38 logements locatifs sociaux, l’appartement inclusif pourra accueillir trois ou quatre personnes porteuses de Trisomie 21 (ou apparenté) ainsi que leurs accompagnants. Un travail important a été mené sur l’adaptation des modalités de gestion locative ainsi que sur les aspects techniques de l’appartement (le choix des matériaux et des couleurs notamment) pour accueillir au mieux ses futurs habitants. Il s’agit d’une alternative à l’offre de logements en institutions médico-sociales et à la cohabitation avec les proches au profit d’un habitat autonome.

Le loyer moyen pour un candidat et son accompagnant est d’environ 450€ avec possibilité de bénéficier de l’APL.

Dès à présent, Espacil Habitat recherche des candidats souhaitant tenter l’expérience de l’habitat partagé en toute autonomie. Les personnes intéressées peuvent prendre contact avec Cécile Leboucher au 02 99 27 72 13, ou par mail à l’adresse cecile.leboucher@espacil.com. Pour les candidats et leurs accompagnants, une première visite du logement est possible sur demande.

Espacil Habitat prévoit déjà un second appartement inclusif en colocation à Rennes en 2020.

.@Espacil nomme 2 directeurs généraux @ActionLogement

          Source : ESPACIL

Franck Pluche, 49 ans, vient d’être nommé directeur général délégué d’Espacil Habitat. Entré dans le groupe en 1995, Franck Pluche a occupé les fonctions de responsable d’agence. Il a notamment contribué à la structuration des 4 agences locatives bretilliennes, et au développement de projets de réhabilitation en zone ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine). Franck Pluche a rejoint la direction générale d’Espacil Habitat en 2016, en tant que chargé de mission, afin d’accompagner la réorganisation du groupe Espacil.

André-Yves Lambert, 37 ans, a été nommé directeur général délégué d’Espacil Accession. Il remplace Patrick Douillard qui a fait valoir ses droits à la retraite après 3 années au poste de directeur général. André-Yves Lambert a débuté sa carrière au sein d’Espacil en 2006. Il a occupé plusieurs fonctions commerciales, avant de contribuer en 2016 à la création d’une direction commerciale, garante d’une réponse uniforme aux besoins des clients d’Espacil Accession. André-Yves Lambert a conduit cette direction jusqu’à sa nomination.

Communiqué de presse

Qui investit en Nvelle-Aquitaine ? @CCINleAquitaine @NvelleAquitaine

     Source : CCI NOUVELLE AQUITAINE

L’Observatoire régional des échanges internationaux a pour objectif d’apporter des éléments de réflexion stratégiques nécessaires pour guider la politique d’appui à l’internationalisation des entreprises régionales et à l’attractivité des investissements étranger et français en région.

Co-piloté par la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Agence de développement et d’Innovation (ADI) et la CCI Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec la Direccte, la Douane et Business France, dans le cadre du Schéma Régional de Développement Economique d’Innovation et
d’Internationalisation, cet observatoire est mis à disposition des partenaires de l’export et de l’attractivité, mais aussi de l’ensemble des acteurs et des entreprises régionales.

> Découvrez l’analyse régionale