Archives du blog

L'accession à la propriété : de plus en plus réservée aux ménages aisés @linstitutPR

Source : institutparisregion.fr

En quarante ans, le nombre de ménages propriétaires a presque doublé en Île-de-France. Cette évolution a répondu aux aspirations de la population, mais s’est accompagnée d’une très forte hausse des prix de l’immobilier. Malgré les dispositifs d’aide, les candidats les moins fortunés peinent à acquérir leur logement. De nouvelles pistes peuvent être explorées pour favoriser leur accession à la propriété.

Entre 1973 et 2013, l’analyse des enquêtes Logement (ENL) de l’Insee montre que chaque année, près de 100 000 ménages ont acheté un appartement ou une maison en Île-de France. Le nombre de logements occupés en propriété a ainsi…Lire la suite

Les impacts énergétiques et spatiaux des data centers sur les territoires @linstitutPR

Source : institutparisregion.fr

Les centres de données constituent l’infrastructure stratégique du système numérique. La présence de ces espaces est croissante dans les territoires et les paysages, soulevant les questions liées à l’urbanisme et à l’écologie. Décoder la complexité des data centers, en comprendre les dynamiques et identifier les enjeux d’intégration énergétique et spatiale paraît indispensabble pour mieux encadrer leur développement.

La numérisation croissante de l’économie et l’explosion des échanges de données conduisent les entreprises à externaliser certains de leurs services informatiques, notamment ceux liés au stockage des données, dans des centres dédiés, les data centers, implantés et calibrés au plus près des besoins. Première région économique d’Europe, forte d’un large tissu entrepreneurial, l’Île-de-France se trouve concernée au premier chef par le développement de ces structures et compte aujourd’hui environ un tiers des data centers français…Lire la suite

La cybersécurité : de la maîtrise des risques au développement des territoires @linstitutPR

Source : institutparisregion.fr

Les réseaux et systèmes d’information jouent un rôle fondamental dans notre économie et notre société. Dans le contexte actuel de révolution numérique, leur protection relève tout autant d’une question de souveraineté pour les structures étatiques, que de compétitivité pour les entreprises et d’efficacité pour les systèmes urbains. La structuration d’un écosystème performant de cybersécurité revêt ainsi un enjeu de poids pour les territoires et ses acteurs.

Le coût estimé de la violation d’un système de sécurité s’élève en moyenne à plusieurs centaines de milliers d’euros. Celui d’un détournement de données se chiffre en millions d’euros. Et si les cyberattaques de grands groupes font la une des journaux, ce sont souvent les PME qui sont les plus ciblées, car plus vulnérables. Mais loin de se limiter aux acteurs économiques, ces attaques peuvent aussi mettre en péril le fonctionnement même des villes, comme ce fut le cas en juillet 2019, lors d’une attaque au ransomware chez un fournisseur d’électricité de Johannesburg : une grande partie de la métropole fut plongée dans le noir…Consulter la note

Les enjeux de la suppression de la taxe d'habitation @linstitutPR

Source : institutparisregion.fr

Pour répondre à un engagement présidentiel d’allègement de la charge fiscale, la taxe d’habitation sur les résidences principales aura totalement et définitivement disparu au 1er janvier 2023. Cette suppression devrait avoir des effets considérables sur la géographie fiscale francilienne. Explications.

La suppression programmée de la taxe d’habitation (TH) sur les résidences principales va profondément modifier la répartition des richesses et leur évolution entre l’est et l’ouest de l’Île-de-France, mais également entre secteurs urbains et ruraux. Après l’abolition complète de la TH sur les résidences principales, au 1er janvier 2023, la fiscalité locale des ménages reposera presque exclusivement sur la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFB) qui, elle, ne concerne pas les seuls logements mais aussi les activités professionnelles et commerciales. Pour les collectivités franciliennes, dont les taux de TH sont à la fois parmi les plus élevés et les plus faibles de France, ce report entraînera des effets multiples et puissants, plus particulièrement pour celles de l’agglomération parisienne qui affichent aujourd’hui une forte croissance de leur assiette fiscale….

>Consulter la note

Ile-de-France : découvrez tous les chiffres clés 2019 et les atouts de la région @iauidf

Source : IAU Ile-de-France

L’Île-de-France est la première région économique française et l’une des premières au niveau européen. Composée de 8 départements, 1 295 communes et arrondissements, elle accueille une population de 12,2 millions d’habitants, plus jeune que la moyenne nationale. Découvrez tous les chiffres clés de la région en termes d’économie, emploi, tourisme, attractivité… 

Institut Paris Région

– son PIB représente environ 31 % de la richesse nationale et près de 4,5 % du PIB de l’Union européenne, devant le Grand Londres et la Lombardie ;

– sa forte tradition industrielle se caractérise par un tissu dense de PME/PMI et un large éventail d’activités. Elle rassemble une forte densité d’entreprises technologiques (grands groupes, PME, start-up), des pôles de compétitivité de réputation internationale et une des plus fortes concentrations scientifiques et technologiques en Europe ;

– premier bassin d’emploi européen, sa main-d’œuvre est hautement qualifiée : 35 % des cadres français. L’Île-de-France rassemble 23 % des universités françaises, 25 % des écoles d’ingénieurs (hors universités) et 22 % des écoles de commerce ;

– pour renforcer son attractivité, la région s’est dotée d’infrastructures de premier plan. Le « hub » aérien de Paris est le premier d’Europe continentale : la plupart des grandes métropoles européennes sont accessibles en moins de 2 heures de vol ;

– avec 70 ports et 6 plates-formes multimodales répartis sur 500 km de voies navigables, la région est également la deuxième plate-forme fluviale d’Europe. Ports de Paris est le premier port intérieur du monde dans le domaine du tourisme avec 7,5 millions de passagers transportés en 2017 dans la capitale ;

– l’Île-de-France, (plus particulièrement Paris, ville d’art, d’histoire et de culture) reste très attractive pour les touristes internationaux. Elle est, depuis plusieurs années, la première région touristique mondiale. En outre, avec 700 000 m2 d’espaces d’exposition, Paris se situe au premier rang européen sur tous les critères : nombre de salons accueillis, nombre d’exposants et nombre de visiteurs pour les salons de plus de 200 exposants. Sur le marché mondial (salons de plus de 500 exposants), Paris est au premier rang en termes de nombre de salons et nombre de visiteurs et au cinquième rang en termes de nombre d’exposants. En novembre 2017, fut inauguré le «Paris Convention Centre », porte de Versailles, composé de 72 000m2 de surface et d’une capacité de 35 000 personnes, soit le plus grand centre de congrès européen ;

Lire la suite