Archives du blog

Gambetta Locatif renforce l’accompagnement des locataires en situation fragile

gambetta locatif Gambetta Locatif accompagne ses locataires en difficulté pour leur éviter la spirale infernale des impayés Gambetta Locatif affiche de bons indicateurs de gestion en dépit d’une crise économique et financière qui continue de fragiliser, voire précariser davantage ses locataires. Le renforcement de l’accompagnement social constitue un des enjeux principaux de Gambetta Locatif. Grâce à sa politique volontariste de prévention, au recrutement de deux personnes dédiées à cette mission et aux partenariats avec les collectivités territoriales, le taux de recouvrement des loyers de Gambetta Locatif est de 100 % au 31 juillet 2013, alors que le taux de référence nationale est de 99,3 %.


Une politique de prévention volontariste des impayés

La précarisation des ménages est une des causes de la multiplication des impayés. Les pratiques des locataires évoluent : confrontés à des difficultés de paiement des factures de gaz ou d’électricité, le règlement de leur loyer n’est plus la priorité.
Pour Gambetta Locatif, assister ses locataires est essentiel. Bénéficiant d’une politique de loyers et de charges maîtrisés, les ménages sont vivement encouragés à prévenir d’un éventuel changement de situation professionnelle ou familiale.
Cette démarche pro-active de Gambetta Locatif facilite souvent une véritable prise de conscience du locataire et permet de trouver des solutions rapides. Cela peut déboucher sur un relogement, voire une révision des aides. Mais c’est surtout le moyen d’individualiser chaque situation et de mettre en place des solutions sur-mesure adaptées aux besoins de chaque locataire.


Un véritable partenariat avec les collectivités territoriales

La présence active de Gambetta Locatif auprès des communes, des départements, des préfectures, ainsi que sa participation aux CCPAPEX (Commission de Coordination des Actions de Prévention des Expulsions) et aux commissions d’impayés, permettent d’appréhender au mieux les problématiques de retard de loyers.
Ses équipes très impliquées collaborent chaque jour avec les travailleurs sociaux, favorisant ainsi la mise en commun de moyens. Un certain nombre de mesures ont ainsi été mises en place :
– le report des dates de prélèvement, désormais postérieures aux dates de versement des minimas sociaux
– la multiplication d’outils de paiement : virement, chèque, tip, carte bancaire et paiement en ligne sur notre site internet
– l’individualisation de chaque situation qui nous permet de faire du sur-mesure: plan d’apurement, Fsl, locapass…

La prévention : un enjeu majeur justifiant la création de deux postes à temps plein

Gambetta Locatif a créé deux postes à temps plein dont la mission principale est de détecter au plus tôt les situations fragiles afin de les analyser et de mettre en oeuvre des solutions auxquelles adhèrent les locataires. L’enjeu est crucial : éviter la spirale infernale des impayés et, dans les cas les plus graves, l’expulsion.

« Un métier valorisant »
« Notre mission est d’instaurer une relation de confiance avec le locataire en difficulté. Nous sommes en permanence en contact avec la personne concernée et notre recherche de solutions adaptées à sa problématique suscite son adhésion et le mobilise davantage. Notre action est essentielle. Il s’agit souvent de personnes en détresse, nous sommes à leurs côtés pour leur éviter la spirale infernale des impayés dont nous savons bien qu’il est souvent difficile de sortir ».
Aude Boutron, Chargée de recouvrement

Le résultat : un accompagnement personnalisé et un taux de recouvrement au-dessus de la moyenne nationale

La bonne appréciation des situations individuelles, ainsi que l’adhésion et la mobilisation de la famille demeurent la garantie du succès des engagements; l’objectif étant la reprise de paiement de l’échéance courante, voire majorée. Ce suivi individualisé des familles se traduit par 400 appels entrants/mois, 700 appels sortants/mois (moyenne sur trois mois) et l’envoi d’environ 500 lettres/mois pour un parc de 3 500 logements.

En savoir plus : www.groupegambetta.fr

Prévention des expulsions : locataires et bailleurs face à l’impayé

Pour répondre aux demandes croissantes de ses partenaires curieux de connaître le profil des locataires en impayés, les pratiques des bailleurs, les modes d’apurement de la dette et de relogement, ainsi que le devenir des locataires expulsés , le réseau ANIL/ADIL a mené, au cours du dernier semestre 2010, une enquête auprès de  locataires et propriétaires bailleurs du parc privé confrontés à un impayé. 
1 800 questionnaires, répartis sensiblement à parité entre bailleurs et locataires ont été recueillis dans le cadre d’une consultation juridique « en face à face » avec un conseiller d’ ADIL ; si l’exploitation des résultats de ce travail contribue à éclairer les profils et comportements des consultants, elle offre également un aperçu des préconisations et orientations possibles au regard des caractéristiques de la dette, mise en perspective avec les ressources et le taux d’effort du locataire.