Archives du blog

Baromètre digital de l’immobilier neuf – 4e trimestre 2020 : Des stocks toujours faibles qui jouent sur la hausse des prix

Source : Groupe IZIMMO

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, le Groupe Izimmo, l’Institut des Constructeurs et Promoteurs, Leemo et PriceHubble annoncent aujourd’hui la publication de la seconde édition du Baromètre digital de l’immobilier neuf.

Publié chaque trimestre, ce baromètre interactif combine l’expertise de cinq acteurs complémentaires pour offrir une vision fiable, précise et quasi-instantanée du marché du neuf. Ce nouvel outil permet aux promoteurs, investisseurs et constructeurs d’avoir une vision claire des prix et des dynamiques de l’immobilier neuf en France, pour une analyse objective et en temps réel.
Quels sont les principaux enseignements de cette édition ?

  • Le dernier trimestre 2020 marque une stabilisation des prix du neuf à l’échelle nationale :
    les prix ont gagné 1,2 % entre le 3e et le 4e trimestre, et accusent une très légère baisse de -0,9 % par rapport au dernier trimestre 2019.
  • Offre et prix restent plus que jamais corrélés : dans les zones tendues, une contraction de l’offre s’assortit immanquablement d’une augmentation des prix. À l’inverse, les métropoles et départements ayant réussi à reconstituer leurs stocks affichent une
    stabilisation (voire une baisse) des prix.
  • La rareté de l’offre est encore accentuée par le retour massif des investisseurs institutionnels, qui délaissent le tertiaire pour miser sur le résidentiel : les stocks de logements neufs accessibles aux particuliers sont encore plus limités

Lire le communiqué de presse ICI

Nexity propose à ses clients une expérience immersive unique sur le marché de l’immobilier neuf, avec « INSIDE »

Source : NEXITY

Nexity innove et propose désormais à ses clients de visiter, depuis chez eux, les milliers de logements neufs commercialisés par le Groupe. Afin de permettre aux acquéreurs de mieux vivre leur projet immobilier, Nexity a conçu avec la startup française REALIZ3D une visite immersive avec une technologie 3D temps réel, véritable double numérique de l’appartement, accompagnant l’acheteur de sa première visite jusqu’au dernier choix de peinture ou d’accessoire.

Lire le communiqué de presse

Immobilier : cinq raisons de booster le neuf dans le plan de relance @fpi_fr

Source : FPI France

On entend beaucoup dire que la relance passera plus par la rénovation énergétique des bâtiments que par la construction. Pourtant, le neuf apporte des réponses, et doit être soutenu, pour au moins cinq raisons.  

1. Construire, pour répondre aux besoins de logements :

nous ne manquons pas globalement de logements en France, mais de logements abordables et de qualité à proximité des emplois et des services urbains. C’est vrai aujourd’hui, mais ça le sera plus encore demain, car la population augmente (nous serons 72 millions en 2050) et la taille des ménages diminue.

2. Construire, pour soutenir la croissance et l’emploi :

le neuf représente plus de 40 % de l’activité du BTP, qui emploie 1,1 millions de salariés, mais au-delà du BTP, le neuf contribue aussi à l’emploi dans le secteur bancaire (l’immobilier représente 80 % des prêts aux particuliers), l’architecture (29 000 architectes et 35 000 salariés), les bureaux de contrôle (35 000 salariés) ou le notariat (70 000 emplois, l’immobilier représente la moitié du CA). Soutenir le neuf, c’est aussi soutenir tous ces emplois.

…Découvrir les trois autres raisons

Immobilier neuf : la construction frémit, mais les permis comme les ventes restent à l’arrêt @fpi_fr

Source : FPI France

Si le Gouvernement a mis l’accent sur les conditions de la reprise des chantiers, des facteurs-clés font encore obstacle à la relance de l’immobilier neuf. En amont des chantiers, le confinement paralyse la délivrance des permis de construire, en aval, il paralyse les livraisons et les transactions.  

La reprise des chantiers monte en puissance   

Les adhérents de la FPI constatent depuis dix jours un retour des entreprises du BTP, désireuses de reprendre les chantiers. Car pour les acteurs du bâtiment comme pour les promoteurs c’est une question de survie. Le guide de l’OPPBTP, malgré ses imperfections, a joué un rôle déclencheur en préconisant les mesures sanitaires à respecter. Les situations sont évidemment contrastées, en fonction de l’avancement des opérations, du nombre d’entreprises concernées, de la part de la coactivité etc. Mais on peut estimer que 30% environ des opérations ont repris, et cette part devrait rapidement croître.

Le débat porte aujourd’hui sur les surcoûts, directs et indirects, liés à l’épidémie. Tout la chaîne est touchée, les maîtres d’ouvrage comme le BTP. C’est à l’échelle de chaque chantier que le nouvel équilibre économique des opérations se définit, dans le cadre contractuel. Il est important que l’Etat laisse les acteurs négocier, mais il pourrait faciliter cette négociation par une prise en charge partielle de ces surcoûts, comme le demandent certaines fédérations…

…Lire la suite

Immobilier neuf, ancien, financement : Comment les professionnels se mobilisent pour leurs clients @Galivel

Source : GALIVEL

L’épidémie de Covid- 19 s’est abattue sur le pays à un moment où des milliers de Français s’apprêtaient à prendre des décisions majeures dans leur vie : acheter ou vendre un logement, entrer dans les lieux, libérer un appartement, le mettre en location… Là-dessus, les mesures de confinement se sont ajoutées à un retournement brutal de la conjoncture. Face au désarroi des particuliers, les professionnels de l’immobilier ont pris toutes les mesures d’urgence pour assurer la continuité du service qu’ils doivent à leurs clients.

Tout au long de cette période exceptionnelle, Galivel & Associés propose aux journalistes une synthèse de la somme d’informations recueillie auprès des professionnels de l’immobilier neuf, existant ou du financement.

1/ Dans  le neuf : les chantiers ne devraient pas être à l’arrêt, mais la réalité est toute autre…

L’annonce précipitée du confinement a provoqué un malentendu entre le gouvernement et les professionnels du BTP, doublé d’une appréhension de la part des personnels. Un conflit est latent, avec d’un côté, les professionnels qui veulent arrêter leurs chantiers ; de l’autre, les autorités, qui  insistent pour maintenir une activité économique jugée essentielle…

En savoir plus