Archives du blog

Bientôt un « immeuble à vivre en bois » pour @Angers ! @Angers_ALDEV

Source : Angers

En 2020, un immeuble tout en bois sera construit dans le quartier de Belle-Beille, à Angers.

boisangers

« Innovant », « iconique », « extraordinaire », « exceptionnel »… dans les mots des élus, promoteur et architectes du projet, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier la qualité des « Bois d’Angers », le programme d’immeubles 100% bois qui sortira de terre à partir du deuxième trimestre 2019, mais dont la commercialisation débutera dès la fin de l’année 2018.

Petit retour en arrière: en 2016, Angers, adossée au groupe familial d’immobilier Duval, était retenue pour accueillir un « immeuble à vivre en bois », dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt national organisé par le Plan urbanisme, construction et architecture (PUCA) et l’Association pour le développement d’immeubles à vivre en bois (ADIVBOis). Une reconnaissance nationale, à l’instar des six autres villes sélectionnées, qu’il s’agissait de mettre en musique.

Une commercialisation avant la fin de l’année

Le programme regroupe sept bâtiments de hauteurs différentes (de 4 à 9 étages, le point le plus haut du bâtiment s’élevant à 40 m). Il offrira, dès 2020, 58 appartements en accession libre, 34 appartements destinés à accueillir des personnes âgées et 30 places de halte-garderie. Le tout à un prix avoisinant 2800 euros/m2.

Lire la suite…

A lire également :

 

Connectivité de l’immobilier : partenariat entre Gecina et WiredScore @Gecina @WiredScore

Source : Gecina

Gecina et WiredScore établissent ensemble un partenariat afin d’améliorer la connectivité de l’ensemble des immeubles de Gecina.

logo-gecina

La qualité de la connectivité est aujourd’hui un prérequis indispensable dans le choix d’un immeuble, contribuant à la performance et à la productivité des entreprises. Le partenariat global de Gecina avec WiredScore permettra d’apporter aux utilisateurs des données précises sur le niveau et le potentiel de connectivité de son patrimoine.

Pour disposer d’une information fiable et transparente sur l’infrastructure digitale et le potentiel de connectivité de ses bâtiments, Gecina va faire évaluer par WiredScore une première tranche de quinze actifs en développement pour viser la Qualification Connectivité. Cette démarche s’inscrit dans la lignée de la première labellisation WiredScore en France sur l’immeuble du 55 Amsterdam. À terme, l’ambition de Gecina est d’offrir cette qualification à l’ensemble de ses développements tertiaires.

Cinq immeubles actuellement en exploitation seront également évalués : le siège de Gecina (16 rue des Capucines) ; Portes de la Défense à Colombes ; Horizons à Boulogne-Billancourt ; le 96/104 avenue Charles de Gaulle à Neuilly-sur-Seine ; enfin un ensemble rue Saint Dominique.

En savoir plus…

A lire aussi :

Icade signe pour 51 000m² de bureaux à Nanterre ! @Icade_Officiel

Source : Icade

Icade a signé, avec TechnipFMC, un bail portant sur une surface de 51 000 m² au sein de l’immeuble « Origine », à Nanterre.

logo icade

Icade et TechnipFMC ont signé un bail en l’état futur d’achèvement, portant sur une surface d’environ 51.000 m2 dans l’immeuble « Origine », pour une durée ferme de 9 ans, prenant effet à la livraison de l’immeuble fin 2020. TechnipFMC y accueillera l’ensemble de ses salariés, aujourd’hui répartis sur plusieurs sites de la région parisienne.
Ce projet est idéalement situé à Nanterre : au pied de la station de RER A Nanterre Préfecture, de la station Eole (RER E)1, du Hub Nanterre la Folie avec la ligne 15 du Grand Paris Express2 et à 500m de la Grande Arche et du Hub multimodal Coeur Transport. Origine visera un niveau de certification et de labellisation environnementales ambitieux (HQE, BREEAM, LEED, BIODIVERSITY et BEPOS).
D’une surface totale d’environ 67.000 m², cet ensemble immobilier sera placé sous le signe de l’innovation par le choix des matériaux de construction (bois et béton) et des services proposés aux utilisateurs.

Lire le communiqué de presse dans son intégralité

A lire aussi :

Immobilier : retour sur 13 années d’innovation @CBREFrance

Source : CBRE

Depuis 13 ans, nous pouvons observer une remarquable évolution de l’immobilier en terme de qualité.

CBRE

Depuis 2005, date d’obtention de la première certification HQE pour un immeuble tertiaire de bureaux, le monde de l’immobilier a considérablement fait évoluer ses pratiques. Les années qui ont suivi ont vu fleurir les premiers immeubles faisant l’objet de labels de performance énergétiques mais également l’arrivée sur le marché français des certifications environnementales internationales (BREEAM ou LEED).

2005 : 1er bâtiment tertiaire HQE Construction – Immeuble 270 livré par le groupe Icade EMGP en 2005 à Aubervilliers

2009 : Les 8 premiers bâtiments tertiaires HQE Exploitation – Le Vinci, 32 Hoche, Terra Nova III, Le Verdi, PB6, Coeur Défense, Printania et 270

2010 : 1er immeuble labellisé BBC Effinergie en ile de franque – Le volta à Saint Denis

2011 : 1er Centre commercial BREEAM In Use – DOCKS 76 à Rouen

2012 : 3 premiers bâtiments certifiés LEED – Tour First, plate-forme logistique Prologis Bonneuil DC1 et Challenger

2014 : 1er ensemble urbain être labellisé BiodiverCity en phase conception en France – Écoquartier Néo-C à Créteil

Voir la suite…

A lire aussi :

 

 

 

Foncière des Régions révèle son 1er espace de Coworking ! @fonciereregions @Euromed_MRS

Source : Foncière des régions

La Foncière des Régions, en partenariat avec Crédit Agricole Assurances, dévoile son 1er espace de Coworking, à l’Euromed Center de Marseille.

Logo_of_Foncière_des_Régions_2007

Foncière des Régions et Crédit Agricole Assurances achèvent en cette fin d’année l’opération Euromed Center à Marseille. Ce nouveau quartier, véritable morceau de ville, allie bureaux, espaces de coworking, hôtel, services, loisirs, commerces et espaces verts sur près de 70 000 m². Par le caractère inédit de sa programmation et la qualité de ses espaces aujourd’hui intégralement loués, Euromed Center vient renforcer l’attractivité et le rayonnement de la métropole marseillaise.

48 000 m² de bureaux prime plébiscités par les acteurs publics et privés

Les 4 immeubles de bureaux du programme ont su séduire les utilisateurs : Astrolabe (14 500 m²) livré en 2015 est intégralement loué ; Calypso (9 800 m²) achevé mi-2016 est occupé à 93% ; et les deux derniers immeubles Hermione (10 600 m²) et Floréal (13 700 m²) ont été vendus à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui les occupera dans leur totalité. Tivoli Capital et CBRE sont intervenus dans cette dernière transaction.

Euromed Centrer concentre ainsi une grande variété d’utilisateurs, de toutes tailles, publics et privés, tous séduits par la qualité du projet, sa localisation, sa performance, tant technique qu’environnementale, et son esprit de campus urbain.

Lire la suite…

Dans un même domaine :