Archives du blog

André SANTINI réélu à la Présidence du SEDIF

André SANTINI réélu à la Présidence du SEDIF

Source : SEDIF

Réunis en Comité à l’usine de production d’eau potable de Choisy-le-Roi, les délégués des établissements publics territoriaux, communautés d’agglomération et communes du territoire du SEDIF ont réélu à la quasi-unanimité André SANTINI à la présidence avec 96,7% des voix, et dans les mêmes conditions le Bureau du SEDIF.

Dans son propos, André SANTINI a rappelé l’impérieuse nécessité pour les élus de disposer, dans un paysage francilien encombré, en pleine recomposition administrative et encore instable, d’îlots de stabilité, à la gouvernance apaisée et partagée, et estimé que le SEDIF était l’un de ces îlots, outil collectif au service des communes et intercommunalités qui le composent.

A l’attention de quelques communes encore en réflexion pour leur réadhésion au SEDIF, il a invité ses collègues, dans un climat d’ouverture et de dialogue, corollaires du principe fondateur du SEDIF, celui de « la mutualisation, à continuer d’œuvrer pour garder l’unité qui a fait de notre institution, une belle et grande maison, au service de 4,6 millions de Franciliens. »

En s’appuyant sur ces instances renouvelées, le SEDIF souhaite renforcer encore la mutualisation qu’il défend depuis sa création, pour offrir aux Franciliens, en partenariat avec les grandes autorités organisatrices de l’eau, un service public adapté à leurs attentes, aux enjeux régionaux et aux impératifs écologiques, comme le Ring de l’eau ou de l’eau sans chlore ni calcaire grâce à de nouvelles filières de traitement, qui feront faire au SEDIF un grand bond en avant.

En savoir plus

Zoom sur la santé des marchés immobiliers en 2017 @knightfrank

Source : Knight Frank

2017 aura été une superbe année pour le marché de l’immobilier d’entreprise, aussi bien sur le marché locatif des bureaux que sur le marché des commerces parisiens.

Knight-Frank-Logo

Le marché locatif des bureaux : au plus haut depuis 2007

Avec 2,57 millions de m² pris à bail en Île-de-France, le volume de la demande placée est en hausse de 5 % sur un an et de 15 % par rapport à la moyenne des dix dernières années. Il s’agit aussi du meilleur résultat enregistré depuis 2007. Le 4e trimestre a été particulièrement dynamique, avec près de 760 000 m² placés dont 55 % sur des surfaces supérieures à 5 000 m². Sur l’ensemble de 2017, 96 grandes transactions ont été recensées pour un volume d’1,2 million de m² représentant 47 % de la demande placée totale.

Fin d’année en fanfare pour le marché de l’investissement

A la fin des neuf premiers mois de 2017, l’activité du marché de l’investissement en Île-de-France reculait encore de plus de 20 % par rapport à la même période en 2016. Et puis, entre octobre et décembre, ce sont un peu plus de 8,8 milliards d’euros qui ont été investis, soit près de la moitié des montants engagés en région parisienne sur l’ensemble de 2017 (18,9 milliards d’euros). Le recul sur un an a ainsi été limité à 8 %.

Le nouveau souffle des commerces parisiens

Après une fréquentation en berne en 2016, les touristes ont réinvesti la capitale en 2017. Une manne pour le commerce parisien quand on sait que de nombreuses enseignes installées sur les grandes artères commerçantes déclarent réaliser plus de 50 % de leur chiffre d’affaires avec la clientèle étrangère. L’extension de l’ouverture dominicale des commerces parisiens accentue cette dynamique. Tous les grands magasins sont désormais signataires d’accords qui leur permettent de la mettre en pratique. Il en va de même pour certaines branches comme l’habillement.

En savoir plus sur l’article…

A lire également :

Jérôme Quentin-Mauroy élu Président de l’URSSAF IDF ! @Tagerim_Immo @Urssaf_IDF

Source : Galivel

Jérôme Quentin-Mauroy, Président de l’entreprise Tagerim, devient Président de l’URSAFF Ile-de-France.

jerome-quentin-mauroy

L’URSSAF Ile de France est de loin le premier organisme social du pays : il encaisse chaque année 111 milliards d’euros, pour 1,3 million de cotisants. Il n’emploie pas moins de 2 700 salariés. C’est dire le poids politique, économique et social de cet organisme privé, doté d’une mission de service public. Jérôme Quentin-Mauroy, à la tête de Tagerim, société de promotion immobilière et de gestion hôtelière en devient le nouveau Président.

Les 22 URSSAF de France sont toutes organisées de la même manière. Un conseil d’administration de 20 personnes supervise la gestion. Ses membres sont désignés par le préfet de région, sur proposition des organisations syndicales : huit administrateurs représentent les salariés, assurés sociaux, huit autres forment le collège des employeurs et professions libérales ainsi que quatre personnalités qualifiées. Pascal Aubert, de la CFDT, et Christian Colinet, de FO en sont les deux vice-présidents.

Élu par ses pairs, Jérôme Quentin-Mauroy entame un mandat de quatre ans, au cours desquels il a bien l’intention de faire passer à l’ensemble du conseil, l’idée selon laquelle chacun, employeur ou salarié, est embarqué dans le même combat et qu’il a la responsabilité de le mener à bon terme.

A lire aussi :

Recul de la production de logements sociaux en 2017 @AORIF_ @iledefrance

   Source : AORIF

Production 2017 de logements sociaux en Ile-de-France : un bon niveau, mais bien inférieur aux objectifs de programmation

Les chiffres de la production 2017 de logements locatifs sociaux ont été publiés par la Préfecture de région.
En Ile-de-France, 30 183 logements sociaux ont été agréés en 2017.

L’année 2017 marque un net recul par rapport aux résultats de 2016 et aux objectifs de production de 37 000 logements sociaux par an du Schéma régional de l’habitat et de l’hébergement (SRHH) récemment adopté. La baisse de production entre 2016 et 2017 s’élève à près de 17%. Sur l’ensemble du territoire national, environ 93 000 logements sociaux ont été agréés en 2017, soit une diminution de 8% par rapport à 2016. Le reflux a donc été plus marqué en Ile-de-France qu’à l’échelle nationale.

Cependant, si l’on s’inscrit dans une analyse plus longue, 2017 reste, après l’excellente année 2016 qui a vu l’objectif du SRHH quasiment atteint, une année où le nombre de logements sociaux agréés est élevé, retrouvant les niveaux des années 2013 et 2015, bien au-dessus de ceux des années antérieures. Hors ANRU, hors cessions Icade, hors Association Foncière Logement.

Un décrochage par rapport à la dynamique globale de construction en Ile-de-France …

> Télécharger le communiqué de presse

30 183 logements sociaux agréés en IdF : 2017 une année record !

30 183 logements sociaux agréés en 2017 en Île-de-France : une année record

Source : DRILH Ile de France

Communiqué de presse Paris, le 12 janvier 2018

Michel Cadot, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris tient à souligner les bons résultats de la région francilienne en termes de construction de logements sociaux.

Production de logements sociaux en Île-de-France : le deuxième meilleur résultat depuis quinze ans

L’Île-de-France obtient, en 2017, le deuxième meilleur résultat depuis quinze ans pour la production de logements sociaux, retrouvant un rythme supérieur à 2015.

En effet, 30 183 logements locatifs sociaux ont été agréés, dont 8 857 PLAI (29 %), 11 533 PLUS (38 %) PLUS et 9 793 PLS (32 %).

La part de logements très sociaux est de 29 %, restant ainsi à un niveau historiquement très élevé et permettant de ce fait d’offrir des possibilités accrues de relogement aux sortants d’hébergement pour mettre en œuvre la stratégie du logement voulue par le ministre de la Cohésion des territoires.

Après une année 2016 marquée par une production exceptionnelle de logements sociaux, l’Île-de-France retrouve un rythme de production accru. En effet, avec l’application stricte de la loi Solidarité et renouvellement urbains (SRU), le nombre de logements construits par les communes soumises à l’obligation de rattrapage a été de 178 % supérieur à l’objectif fixé pour le bilan triennal 2014-2016.

La production par département en 2017 (2016)

· Paris : 6 698 (7 502)

· Hauts-de-Seine : 3 204 (3 239)

· Seine-Saint-Denis : 3 339 (4 949)

· Val-de-Marne : 2 735 (4367)

· Seine-et-Marne : 3 837 (4 277)

· Yvelines : 3 116 (3 993)

· Essonne : 4 143 (4 143)

· Val d’Oise : 3 111 (3 717)

En savoir plus