Archives du blog

ICF Habitat : 1er bailleur partenaire de l’ANCV pour favoriser les vacances pour tous @icfhabitat @ANCVacances

 

ANCV ET ICF HABITAT : UN PARTENARIAT INÉDIT POUR LE DROIT AUX VACANCES POUR TOUS

Le Groupe ICF Habitat devient partenaire de l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) pour favoriser le départ en vacances des jeunes de 18-25 ans et des résidents séniors aux revenus modestes de leur parc. Premier bailleur à devenir partenaire de l’ANCV, ICF Habitat l’a déployé sur le territoire nord-est et l’étendra rapidement à l’ensemble de son patrimoine, fort de cette première expérimentation concluante.

Parce que réinventer sa mission d’intérêt général, c’est aussi aller au-delà de son rôle de bailleur, le Groupe ICF Habitat va déployer les programmes d’action sociale de l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) afin de favoriser le départ en vacances des jeunes de 18-25 ans et des résidents séniors aux revenus modestes. Alors que près de 40 % des Français déclarent ne pas partir en vacances1, faute de ressources suffisantes, ce dispositif solidaire vise à lutter contre l’isolement des aînés et à favoriser l’autonomie des jeunes.

ICF Habitat entend ainsi promouvoir les dispositifs d’action sociale de l’ANCV auprès des résidents jeunes et séniors, qui connaissent le plus haut taux de non-départ en vacances. Dans le cadre de ses aides à vocation sociale, l’ANCV a développé les programmes « Départ 18:25 » et « Seniors en Vacances » qui permettent à ces publics de bénéficier de tarifs préférentiels et/ou d’un coup de pouce financier. Les bénéficiaires ont ainsi accès à une multitude de séjours en bord de mer, à la montagne, à la campagne, en ville, en France et en Europe. Sous conditions de ressources ou de statuts, ils peuvent également prétendre à une aide financière pouvant atteindre 150 € pour les jeunes et 160 € pour les séniors. Depuis 2007, plus de 580 000 retraités et 25 000 jeunes, depuis 2014, sont ainsi partis en vacances grâce à ces dispositifs.

…lire le communiqué…

Quid du logement social? logement étudiants et jeunes actifs @icfhabitat

Source : ICF Habitat

icf habitat

En 2018,  67 % de jeunes interrogés  ont indiqué avoir rencontré des difficultés à trouver un logement, en raison notamment d’un loyer trop élevé, d’une offre d’hébergement insuffisante ou inadaptée, d’un dossier de candidature rejeté… Alors que la rentrée 2019 s’annonce tout aussi complexe, le groupe ICF Habitat rappelle que le parc social est également accessible à ces publics spécifiques et leur donne des clés pour décrocher leur nouveau «chez-soi». 

En raison de revenus limités, d’une mobilité forte qui peut inquiéter les propriétaires ou encore d’une situation souvent perçue comme «instable», trouver son «chez-soi» pour des étudiants ou des jeunes actifs est souvent un chemin parsemé d’obstacles.

Alors que les associations alertent sur l’augmentation du coût de la vie étudiante, avec un budget logement estimé en hausse de 2,97%, soit près de 2,5 fois l’inflation , ICF Habitat, acteur majeur du logement en France, rappelle que le logement social offre une solution logement adaptée aux jeunes, qu’ils soient étudiants ou jeunes actifs.

ICF Habitat répond en effet aux différents besoins de la population en proposant  une offre  qualitative et diversifiée (logement social, à loyer intermédiaire ou libre),  qui s’adresse à tous les publics (familles, séniors, jeunes, publics fragiles…). Ainsi, pour les jeunes, le Groupe propose, au-delà du patrimoine « classique », des résidences sur-mesure, situées à proximité des lieux d’études et des bassins d’emploi, adaptées aux différentes ressources et dotées de services et d’espaces partagés (salles de sport, cuisines et laveries partagées, espaces de co-working…).

Pour cette offre spécifique, ICF Habitat s’appuie sur l’expertise d’associations gestionnaires partenaires, telles que Parme, l’ALJT ou encore Arpej, qui ont le savoir-faire et l’expérience du logement meublé temporaire.

> en savoir plus

Ouverture d’une Maison de l’habitat à Reims pour accompagner le public sur les questions du logement @icfhabitat

Source : ICF habitat

Ouverte depuis février, la Maison de l’Habitat a vu le jour dans le sillage de la loi Elan, qui préconise la création de lieux uniques pour accueillir le public souhaitant déposer une demande de logement social. Sollicités par la communauté urbaine du Grand Reims, ICF Habitat Nord-Est et dix autres bailleurs ont co-construit ce nouveau lieu d’information et de conseil où les prospects peuvent se renseigner sur les modalités et le suivi de leur demande de logement social, l’accession à la propriété, les aides facilitant l’accès ou le maintien dans le logement, ou encore la rénovation énergétique ; ils peuvent également connaître les interlocuteurs à contacter sur différentes problématiques (sociales notamment).

La Maison de l’habitat de Reims constitue un nouveau point d’entrée pour l’enregistrement des demandes de logements. Les bailleurs peuvent ainsi mieux faire correspondre offre et besoins, en proposant au public des logements disponibles adaptés aux besoins. Ce projet nous a également permis de rencontrer les autres bailleurs locaux et d’échanger sur nos bonnes pratiques, notamment dans le domaine de la rénovation énergétique », explique Annie-Claude Spicher, directrice de l’agence Picardie-Champagne Ardenne d’ICF Habitat Nord-Est.

…lire la suite…

ICF Habitat : retour sur les réalisations phares de 2018 @icfhabitat

Source : ICF Habitat

Dans une année décisive pour le logement social, dont le paysage est impacté par les premières applications des récentes évolutions réglementaires, ICF Habitat renforce sa détermination, sa créativité et sa performance pour regarder l’avenir avec confiance.
Retour sur les réalisations phares de 2018 du bailleur et focus sur son ambition.

icf habitat

Développement : entre complexité et optimisme
ICF Habitat a maintenu un niveau d’investissement élevé en 2018 (206 millions d’euros), malgré une perte de près de 33 millions d’euros liées aux récentes mesures des lois de finances et de la loi Elan. Cet investissement a été principalement dédié à la rénovation du patrimoine (1 232 logements réhabilités) et à la qualité de vie des habitants. Après des années de développement soutenu, la livraison de logements neufs a quelque peu marqué le pas (890 logements livrés), mais ICF Habitat affiche une ambition forte pour les années à venir. Malgré un contexte réglementaire et environnemental qui reste incertain (paupérisation d’une partie des locataires, diminution des recettes locatives, des aides et des subventions publiques…), le Groupe peut en effet compter sur un atout important : une assise et une santé financières solides, grâce notamment à une bonne capacité d’autofinancement, aux produits de cessions en zone détendue et à la diminution des frais de gestion. Le Groupe a ainsi obtenu plus de 1500 agréments pour l’année 2019 et est en capacité de mettre en service 18 000 logements neufs et 17 000 logements rénovés au cours des dix prochaines années.

Innovations et avancées
– Développer leur offre vers tous les publics
– Répondre aux besoins diversifiés de logements
16 octobre 2018, une date importante pour la foncière Vesta créée par ICF Habitat : les partenaires sélectionnés à l’issue d’un appel d’offres ont signé un pacte d’actionnaires et s’allient au Groupe ICF Habitat pour investir massivement dans l’entretien et le développement du parc de logements à loyers libres. ICF Habitat Novedis, désormais recentrée sur l’activité d’administration de biens, assure la gestion des 4 000 logements de la foncière par voie de mandat.
Même réflexion sur le logement intermédiaire : parce que les besoins sont croissants (notamment en Ile-de-France et sur quelques secteurs ciblés en province où passer du logement social au logement libre requiert un effort trop important pour les locataires), ICF Habitat étudie l’opportunité de créer une filiale dédiée au sein du Groupe.

Lire la suite

ICF Habitat Nord-Est renforce sa stratégie de transformation digitale @icfhabitat @blog_commerce

    Lisez cette brève sur Le blog du e-commerce 

********

 

 

Le café du Jeudi by le Blog, une nouvelle personnalité remarquable vous éclaire sur sa transformation digitale au sein de son entreprise !

Pour cette édition, nous avons l’honneur d’avoir le témoignage de Christine Richard, Directrice Générale d’ICF Habitat Nord-Est.

” L’acculturation des collaborateurs est essentielle pour les embarquer dans cette « aventure ». Elle se fait par le biais d’un accompagnement nourri des salariés.”

1. Comment avez-vous organisé la transition digitale de votre entreprise en tant qu’acteur majeur du logement social ?

Tout a commencé voilà un peu plus de 3 ans, par la mise en place au sein du groupe ICF Habitat, d’un petit groupe de sponsors (dirigeants de la holding et des filiales) prêts à porter ensemble la démarche de transformation digitale au sein des différentes entités du groupe, transformation digitale centrée client. L’objectif de départ était de créer un environnement favorable pour faire évoluer la culture d’entreprise vers plus d’agilité, d’initiative et de collaboration mais aussi pour provoquer un changement d’état d’esprit de nos collaborateurs, qu’il soit plus basé sur la confiance.

L’idée était également d’intégrer dans nos réflexions les nouveaux usages de nos clients et les nouvelles technologies avec l’ambition de mieux satisfaire nos locataires mais aussi de mieux répondre aux exigences et aux attentes de nos collaborateurs.

Nous avons été accompagnés dans cette transformation digitale par des consultants spécialisés dans l’agilité et la co-construction de solutions innovantes.

La première  démarche a été le lancement d’une phase d’écoute auprès des acteurs clés de notre écosystème (communauté métiers et communauté locataires) afin d’identifier leurs irritants et leurs essentiels. Elle a permis d’identifier les 3 premiers chantiers à lancer en priorité.

Ces 3 projets ont été lancés en forme collaborative avec la volonté de donner la parole à nos clients et à nos collaborateurs directement concernés par le sujet et de tenir compte de leurs expériences. Ils ont été menés en mode agile en utilisant de nouvelles méthodes de travail. Plusieurs communautés ont été mises en place, composées de locataires, de collaborateurs issus de différents métiers et de prestataires. Elles se sont réunies lors d’ateliers pour co-construire de nouveaux usages, de nouveaux processus, des gestes métiers associés aux étapes du parcours clients. Pour chaque projet, un appel à volontariat interne a été fait pour la désignation du chef de projet.

A titre d’exemple, le 1er atelier qui a porté sur la gestion de la réclamation, a permis grâce à cette nouvelle approche, de définir et mettre en œuvre de nouveaux « gestes métiers » et une application interactive dédiée à l’enregistrement et au traitement des réclamations qui répondent aux besoins et aspirations de nos locataires et de nos collaborateurs. Le résultat, pour nos clients, une autonomie et une simplification dans la création et le suivi de leurs demandes, pour les équipes, une simplification des processus, un outil plus souple et ergonomique, pour la société, une optimisation de la satisfaction des clients et des collaborateurs ainsi que l’amélioration de la performance.

Dans le cadre de cette démarche, nous avons également mis en place plusieurs partenariats avec des startups, à la fois pour répondre à des demandes que nous ne pouvions pas satisfaire, mais aussi pour nous familiariser avec ces nouvelles façons de travailler plus innovantes, plus agiles, moins confinées.
 

2. Quels sont les défis et les enjeux auxquels vous avez été confrontés en mettant l’innovation au cœur de vos ambitions ?

…lire la suite…