Archives du blog

Logement intermédiaire en Ile-de-France : quel bilan après 4 ans d’existence ? @iauidf

Source : IAU Ile-de-France

Le logement intermédiaire destiné aux classes moyennes s’est enrichi d’un nouveau produit réservé aux marchés immobiliers tendus suite à l’ordonnance de 2014. L’enjeu est important en Île-de-France où ces ménages, pénalisés par le niveau élevé des loyers du parc privé et des prix d’achat, ne peuvent prétendre à l’attribution d’un logement social, au vu de leurs revenus. 4 ans après sa création, quel bilan pouvons-nous faire ? 

Quelques indicateurs clés :
– 15 500 logements locatifs intermédiaires agréés entre 2017 et 2018 en Ile-de-France
– 200 communes franciliennes accueillent des LLI
– 10 % : taux de TVA applicable au LLI
– 20 ans : durée maximale d’exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties

UN DÉMARRAGE CONVAINCANT, MAIS UN IMPACT À DÉCRYPTER
Avec près de 15 500 logements agréés et une montée en puissance entre 2014 et 2018, le bilan du LLI en Île-de-France n’est pas négligeable. À l’heure où l’on déplore l’érosion du parc locatif privé qui joue un rôle d’accueil essentiel pour les jeunes ménages (salariés, décohabitants) et les nouveaux arrivants dans la région (un peu plus de 100 000 tous les ans), ce chiffre constitue une bonne nouvelle. Si le LLI accroît l’offre locative et fluidifie les parcours, il permet aussi de disposer d’un parc neuf et bien situé. Enfin, la personnalité morale du propriétaire bailleur met le locataire à l’abri d’une reprise anticipée du logement. Dans le contexte économique actuel, le frein annoncé sur la production de logements sociaux pourrait aussi bénéficier au LLI, via un accès facilité au foncier et un partenariat renforcé avec les promoteurs privés

Lire la suite…

Retrouvez aussi :

Qui sont les aménageurs du Grand Paris ? @iauidf

Source : IAU-IDF

Les opérateurs publics de l’aménagement sont nombreux et divers. En Île-de-France, la Fédération des entreprises publiques locales répertorie, en 2016, 41 sociétés d’économie mixte (SEM) et 21 sociétés publiques locales (SPL), ce qui représente 1/5 des entreprises publiques locales du secteur de l’aménagement en France. Il faut y ajouter les opérateurs de l’État, instruments de mise en œuvre des grandes opérations d’urbanisme. Huit établissements publics d’aménagement (EPA) interviennent sur le territoire francilien.

Qui sont les aménageurs du Grand Paris ?

en savoir plus…

Le Livre Blanc des mobilités à horizon 2030 à télécharger ! @Apur_75 ‏@AMIF_asso @Paris @GrandParisMGP

Source : APUR

© Forum métropolitain du Grand Paris

Le Livre blanc Mobilités 2030 a été piloté par le Forum métropolitain du Grand Paris, en collaboration avec l’Association des maires d’Ile-de-France, la Ville de Paris et la Métropole du Grand Paris et accompagné par l’Apur et l’IAU-îdf

Les questions liées aux déplacements quotidiens, la saturation des différents réseaux de transport, les problèmes environnementaux et économiques, de santé publique et, les grands événements (Coupe du monde de rugby en 2023 et les Jeux olympiques et paralympiques de 2024…) à venir sont autant d’enjeux pour les franciliens.

Fruit d’une démarche réunissant une centaine d’acteurs publics et privés et associant les habitants, le Livre blanc sera présenté par les élus pilotes le mercredi 11 avril au salon des maires d’Ile-de-France sur le stand de l’Amif.

Avec l’ambition de réfléchir aujourd’hui aux mobilités franciliennes de demain, des dizaines de comités de pilotage et réunions techniques se sont tenus tout au long de l’année 2017. Ceci dans le but d’élaborer un diagnostic et apporter des propositions venant à la fois des élus et des habitants pour améliorer la qualité des déplacements franciliens et réduire leurs nuisances.

Cliquez ici pour en savoir davantage et consulter le Livre Blanc…

Coworking, micro-working : où en sommes-nous en Ile-de-France ? @iauidf ‏

Source : IAU

L’IAU, L’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Ile-de-France, a répertorié les différents espaces de travail partagés sur le territoire d’Ile-de-France. Mais alors, où se trouvent tous ces espaces de Coworking, de bureaux mutualisés et de Micro-working. 

En Île-de-France, nous avons recensé 477 espaces de travail partagés offerts à la location. Ils sont accessibles avec un court préavis, voire à l’improviste, il s’agit notamment de 204 espaces de coworking, 204 bureaux mutualisés et 69 espaces de micro-working aménagés dans les gares. Il existe une grande diversité dans la taille de ces espaces, le public visé et les services qui y sont proposés.

Découvrez la carte interactive référençant tous les espaces de travail partagés en Ile-de-France

A lire aussi :

Grand Paris engagé dans une démarche Open Data

Source : IAU-IDF

 L’Institut  d’ aménagement  et  d’urbanisme  d’Île – de – France  (IAU)  et  l’Atelier  parisien  d’ urbanisme     (Apur)     déploient     conjointement     deux     nouvelles     plateformes     de  connaissance des territoires de la  métropole du Grand Paris (MGP) .
OPENDATA.APUR.ORG :  L ’ATELIER PARISIEN D’URBANISME OUVRE SA NOUVELLE  PLATEFORME OPEN DATA ET LIBÈRE 6 0 JEUX DE DONNÉES  À TOUTES LES  ÉCHELLES, SUR  LE PÉRIMÈTRE DE PARIS ET DE LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS .

Ces  nouvel les  données  sont  également  en  grande  partie  intégrées  au  portail  cartographique  CASSINI de  l’Apur pour être  visualisées à toutes les échelles, combinées avec d’autres thématiques et superposées aux  cartes historiques.

…LIRE LA SUITE…