Archives du blog

Yann Bubien, nommé Directeur Général du CHU de Bordeaux @CHUBordeaux @yannbubien @HOSPIMEDIA

Source : Hospimedia 

Yann Bubien quitte le cabinet d’Agnès Buzyn pour prendre la direction du CHU de Bordeaux, le 1er octobre prochain. Il succédera ainsi à Philippe Vigouroux.

Résultat de recherche d'images pour "yann bubien chu bordeaux"

À compter du 1er octobre, Yann Bubien sera le nouveau directeur général (DG) du CHU de Bordeaux (Gironde), selon un décret du président de la République publié dans l’édition du 18 août du Journal officiel (JO). Il remplacera Philippe Vigouroux, « appelé à d’autres fonctions« . Depuis l’arrivée d’Agnès Buzyn au poste de ministre des Solidarités et de la Santé après l’élection présidentielle de mai 2017, Yann Bubien est directeur adjoint de son cabinet et chargé de la santé.

Il a intégré le cabinet ministériel d’Agnès Buzyn après avoir passé plus de cinq années au poste de DG du CHU d’Angers (Maine-et-Loire). Diplômé de l’École nationale de santé publique (ENSP, désormais École des hautes études en santé publique), il a déjà fait partie, de 2007 à 2011, des cabinets ministériels de Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Santé et des Sports, et de Xavier Bertrand, ancien ministre de l’Emploi, du Travail et de la Santé. Ce parcours ministériel, achevé par un départ vers le CHU d’Angers, fut entrecoupé d’un intermède de neuf mois, en 2010, en qualité de conseiller de l’ambassadeur de France au Royaume-Uni. Au cours de sa carrière, il a occupé les fonctions de directeur de cabinet à la FHF de 2000 à 2005. Il a ensuite été secrétaire général du CH Sud-Francilien à Corbeil-Essonnes (Essonne) de 2005 à 2007.

>> En savoir plus…

Lire également :

Le holding SRS d’Yves Journel lève 75 M€ auprès d’Arkéa Capital, BPI France et Macif @HOSPIMEDIA @cmarkea #santé

     Source : HOSPIMEDIA

 

 

Actionnaire dans les sociétés DomusVi, Almaviva, Elivie, le groupe thermal Arenadour ou encore le gestionnaire d’Ehpad canadien Sedna santé, le holding industriel Sagesse retraite santé (SRS), vient de réaliser une levée de fonds auprès de trois investisseurs. L’entreprise, dont le détenteur majoritaire n’est autre que le fondateur de DomusVi, Yves Journel, a ainsi annoncé par communiqué du 1er juillet s’associer à Arkéa Capital, BPI France, ainsi que le groupe Macif, actionnaire historique de SRS Holding depuis fin 2006.

D’un montant de 75 millions d’euros (M€), l’opération entend permettre à SRS de « consolider sa présence dans l’intégralité du parcours de soins des personnes fragilisées » par l’âge, le handicap et la maladie et « velopper sa position d’acteur majeur de la santé en France et à l’international« . Et de rappeler son objectif premier : « investir à long terme dans des entreprises de santé afin de les accompagner dans leur développement national et international et de renforcer leur leadership« .

Auteur : Agathe Moret

> Eclairage…

Frédéric Varnier nommé DG du CHU de Caen @CHU_Caen ‏

          Source : HOSPIMEDIA

Par décret du président de la République, Frédéric Varnier, directeur général adjoint de l’Institut Gustave-Roussy à Villejuif (Val-de-Marne), vient d’être nommé directeur général du CHU de Caen (Calvados). Une nomination qui prendra effet le 15 mai prochain. Il remplace à ce poste Christophe Kassel, nommé depuis le 1er avril directeur préfigurateur d’un nouveau groupe hospitalier de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP, lire notre article).

Sorti en 2008 de l’École des hautes études en santé publiques (EHESP), Frédéric Varnier dispose également d’un master 2 en administration publique à l’institut d’études politiques (IEP) de Bordeaux et d’un master 2 en économie des systèmes de santé à l’université Paris 1. En mai 2007, il débute sa carrière professionnelle comme secrétaire général du CH Sud-Francilien à Corbeil-Essonnes (Essonne). Il y reste jusque septembre 2010, date à laquelle il rejoint l’Inspection générale des finances (IGF). Parallèlement, il occupe de 2008 à 2013 le poste de délégué régional Île-de-France de l’Association des directeurs d’hôpital (ADH). En septembre 2012, il intègre le ministère des Affaires sociales et de la Santé comme chargé de mission. Un poste transversal auprès très exactement du secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales pour s’occuper de la gestion du réseau des ARS, des questions financières et hospitalières à l’occasion de la mise en place de la stratégie nationale de santé et du fonds d’intervention régional. Un peu moins d’un an plus tard, en juillet 2013, il rejoint le cabinet de Marisol Touraine en tant que conseiller en charge du financement des établissements hospitaliers et médico-sociaux.

 

> Lire la suite

Jérémie Sécher est reconduit à la présidence du SMPS @HOSPIMEDIA

          Source : HOSPIMEDIA

 

 

Président du SMPS depuis l’automne 2014, Jérémie Sécher a été réélu dans ses fonctions. Les résultats ont été proclamés ce 28 mars à l’occasion de l’assemblée générale du syndicat. Celui qui dirige par ailleurs le groupe hospitalier Sophia-Antipolis-Vallée du Var, autour du CH d’Antibes-Juan-les-Pin (Alpes-Maritimes), était seul candidat à sa succession. Cette élection intervient quelques mois après un sérieux revers aux élections professionnelles, remportées fin 2018 par le Syncass-CFDT avec un grand chelem conforté sur l’ensemble des trois corps de direction (lire notre interview et notre article).

Âgé de 43 ans et diplômé de la 40e promotion (2001) de l’École nationale de santé publique (ENSP, désormais École des hautes études en santé publique, EHESP), Jérémie Sécher a débuté en tant que directeur adjoint au CHU de Lille (Nord, 2003-2006) puis à l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP, 2006-2008). En 2008, il devient pour trois ans directeur de cabinet du président de la FHF puis part prendre la direction du CH de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Il y reste jusque février 2014, date de sa prise de fonction comme directeur du CH d’Antibes-Juans-les-Pins. En parallèle, ses activités syndicales au sein du SMPS l’ont amené en octobre 2014, étant alors vice-président du syndicat, à remplacer au pied levé Christophe Gautier à la présidence de l’organisation lorsque ce dernier a été nommé directeur général du CHU de Strasbourg (Bas-Rhin) et de facto à achever son mandat. Un an plus tard, il a été conforté dans ses attributions syndicales en étant officiellement élu à la tête du SMPS.

> Lire la suite

Marie-Sophie Desaulle nouvelle présidente de la Fehap @HOSPIMEDIA

    Source : HOSPIMEDIA

À l’occasion du précédent conseil d’administration extraordinaire, Marie-Sophie Desaulle a été élue au poste de présidente de la Fehap, prenant la suite d’Antoine Dubout après onze ans passés à la tête de la fédération. Une élection sans surprise pour celle qui occupait déjà depuis un an les fonctions de vice-présidente déléguée, sa candidature ayant été ouvertement soutenue par l’ancien président (lire notre interview).

Âgée de 60 ans, Marie-Sophie Desaulle a fait valoir ses droits à la retraite le 1er octobre 2014 après quatre années en tant que directrice générale de l’ARS Pays de la Loire et un an à la présidence du collège des directeurs généraux d’ARS. Directrice d’hôpital honoraire, elle est d’ailleurs diplômée de la 22e promotion (1983) de l’École nationale de santé publique (ENSP, désormais École des hautes études en santé publique, EHESP). Auparavant, elle était passée par l’institut d’études politiques (IEP) de Bordeaux (Gironde). Elle a débuté sa carrière au sein de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), où elle y a notamment dirigé l’hôpital Antoine-Béclère à Clamart (Hauts-de-Seine, 1996-2001), puis piloté le projet gérontologique du CHU francilien (2001-2004) et enfin officié comme déléguée à la formation et au développement des compétences.

…lire la suite…