Archives du blog

Transformation numérique de la santé : Doctolib lève 150 M€ @doctolib

Source : Doctolib

Doctolib, leader de la e-santé en Europe, a annoncé une levée de fonds de 150 millions d’euros. Cette plateforme a pour but d’aider les patients à accéder plus facilement et rapidement aux soins, en leur permettant de trouver des informations sur leurs professionnels de santé, de prendre rendez-vous avec eux sur Internet 24h/24 et 7j/7

Doctolib

Transformer le système de santé en partenariat avec les praticiens et les hôpitaux
Depuis sa création, Doctolib a la même vision long-terme de :
– participer à la création des cabinets et des hôpitaux du futur ;
– travailler avec les professionnels et les établissements de santé pour améliorer le parcours de soins, l’accès aux soins et l’expérience des patients.

Concrètement, Doctolib propose aux praticiens un logiciel et des services pour améliorer l’efficacité de leur organisation, transformer l’expérience de leurs patients, faire connaître leurs activités et renforcer la coopération avec leurs confrères. Doctolib aide par ailleurs les patients à accéder plus facilement et rapidement aux soins, en leur permettant de trouver des informations sur leurs professionnels de santé, de prendre rendez-vous avec eux sur Internet 24h/24 et 7j/7, de réaliser des téléconsultations et d’accéder à leur historique de consultations en ligne.

Doctolib est le premier service de e-santé en Europe. L’entreprise enregistre 30 millions de visites de patients par mois sur ses sites et ses applications mobiles. 75 000 professionnels et 1 400 établissements de santé utilisent son logiciel d’agenda et ses services en France et en Allemagne, parmi lesquels les plus grandes structures d’hospitalisation publiques et privées. Enfin, Doctolib a doublé la taille de son équipe au cours des 12 derniers mois : elle compte désormais 750 personnes réparties dans une quarantaine de villes en France et en Allemagne.

Consulter le communiqué de presse…

Lire aussi :

Agnès BUZYN annonce un versement de 300 M€ pour les hôpitaux et les cliniques @MinSoliSante @agnesbuzyn

Source : Ministère des Solidarités et de la Santé

Agnès Buzyn, Ministre de la Santé et des solidarités, a annoncé le versement de 300 millions d’euros pour les établissements privés et publics de santé. Cette dotation complémentaire a pour but de diminuer le déficit des hôpitaux et des cliniques.

Ministère des Solidarités et de la Santé

La majeure partie de ces crédits, soit 235 millions d’euros, sera répartie entre l’ensemble des établissements ayant une activité de médecine, chirurgie, obstétrique (MCO) pour tenir compte de la progression modérée de leur activité en 2018. Le reversement de ces crédits permettra de réduire sensiblement le déficit des établissements de santé.

En complément, 65 millions d’euros seront reversés de manière ciblée pour accompagner des établissements de santé en difficulté et pour accélérer le financement de mesures prioritaires comme l’intensification des actions de prévention et de dépistage pour lutter contre l’hépatite C (mesure phare du plan Priorité Prévention) et la généralisation du dispositif VigilanS, dispositif de soin innovant destiné à la prévention de la récidive suicidaire.

Les établissements de santé avaient déjà bénéficié à l’automne du dégel intégral des crédits mis en réserve en début d’exercice pour garantir le respect de l’ONDAM, soit 415 millions d’euros. Avec le versement complémentaire de 300 millions d’euros décidé aujourd’hui, Agnès Buzyn manifeste son soutien aux établissements de santé et son attachement à consolider les conditions de la confiance autour d’une régulation juste et équilibrée des dépenses d’assurance maladie.

Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Les hôpitaux universitaires Paris-Ouest certifiés par l’HAS @APHP @HAS_sante

Source : AP-HP

Le groupe Hospitalier composé des hôpitaux Corentin-Celton, Vaugirard-Gabriel Pallez et de l’hôpital européen Georges-Pompidou, a obtenu la certification de niveau B de la Haute Autorité de Santé (HAS). 

Accueil

A l’issue d’une visite qui s’était déroulée du 28 novembre au 6 décembre 2017, la HAS avait statué dans un premier rapport sur une certification de niveau C avec trois recommandations et une obligation d’amélioration sur la thématique « prise en charge au bloc opératoire ». Les éléments transmis en octobre 2018 ont permis à la HAS d’évaluer la portée des actions correctives mises en œuvre sur cette dernière thématique et de certifier niveau B les hôpitaux universitaires Paris Ouest.

Douze thématiques (dont tous les secteurs à risques) sur les 14 investiguées sont désormais cotées en A. Cette réussite est le résultat de l’implication de l’ensemble des équipes du groupe hospitalier. Les professionnels des hôpitaux universitaires Paris Ouest, collectivement mobilisés dans la démarche de certification, réaffirment ainsi leur engagement dans l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins.

La dynamique d’amélioration de la qualité et de la sécurité se poursuit, intégrant les thématiques ayant donné lieu à des recommandations.
Pour obtenir plus d’informations, cliquez ici…

Lire aussi :

Santé : le budget des hôpitaux en hausse de 2 milliards d’€ @MinSoliSante #ARS

Source : ARS

Le Ministère de la santé a annoncé la plus forte hausse du financement des établissements de santé depuis 10 ans ! Les hôpitaux voient leur budget augmenter de 2 milliards d’euros ; il passe de 80 milliards d’euros à 82 milliards d’euros en 2019. 

ARS idf

Les tarifs et dotations des établissements de santé seront en hausse de 0,5%  pour 2019 : ce qui représente la plus forte hausse du financement de l’activité des établissements de santé depuis 10 ans. « Cela va permettre par exemple parfois d’acheter du matériel plus neuf, de réinvestir dans des locaux »  a expliqué Agnès Buzyn.

250 millions supplémentaires pour l’activité de médecine, chirurgie et obstétrique (MCO) et 100 millions supplémentaires sur la psychiatrie
Conformément aux engagements de la ministre, les moyens alloués à la psychiatrie seront également renforcés de +1,6% en 2019. Cela représente 100 millions d’euros  supplémentaires pour engager les transformations nécessaires et réduire les inégalités territoriales.

Une enveloppe de 200 millions d’euros pour financer la qualité de la prise en charge
Il s’agit d’une première étape pour le financement à la qualité. Cette  enveloppe sera répartie entre les établissements sur des critères de qualité de la prise en charge.

>>> Plus d’informations ici…

Lire aussi :

De nombreuses nominations au sein de l’AP-HP @APHP

Source : APHP

Dans le cadre de la « Nouvelle AP-HP », de nouveaux groupes hospitaliers mieux articulés avec les universités et leur territoire sont mis en place, regroupant plusieurs des actuels « groupes hospitaliers » de l’AP-HP. 

Accueil

Voici les nouvelles nominations : 
– Christophe Kassel est nommé directeur préfigurateur d’un nouveau groupe hospitalo-universitaire réunissant les actuels hôpitaux universitaires Paris île-de-France Ouest et les hôpitaux universitaires Paris Sud, en association avec le groupe hospitaliers Henri Mondor.
– Vincent-Nicolas Delpech est nommé directeur préfigurateur du groupe hospitalo-universitaire AP-HP.7 réunissant les hôpitaux universitaires Paris Nord-Val-de-Seine, Saint Louis/Lariboisière/Fernand Widal et Robert Debré, en association avec les hôpitaux universitaires Paris-Seine-Saint-Denis.
– Jérôme Antonini succède à Vincent-Nicolas Delpech en tant qu’adjoint au directeur préfigurateur du groupe hospitalo-universitaire AP-HP.5 réunissant les hôpitaux universitaires Paris Centre (Cochin, Broca, La Collégiale, La Rochefoucault et Hôtel-Dieu), du groupe hospitalier Paris Ouest (Hôpital européen Georges-Pompidou, Corentin-Celton et Vaugirard Gabriel-Pallez) et du groupe hospitalier Necker-Enfants malades.
– Anne Rubinstein est nommée directrice du cabinet de Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP.

Pour en savoir plus, cliquez ici…

Lire aussi :