Archives du blog

Les CHU de Montpellier, Nîmes et Toulouse créent la Fédération pharmaceutique hospitalo-universitaire @RESEAUCHU

Source : Reseau CHU

Les CHU de Montpellier, Nîmes et Toulouse ont crée une Fédération régionale, la FPHU, Fédération pharmaceutique Hospitalo-universitaire. 

logo-reseauchu

La FPHU Occitanie : pour de meilleurs soins pharmaceutiques
« Cette fédération doit tout d’abord permettre d’améliorer l’offre territoriale de soins pharmaceutiques, qui regroupe notamment la personnalisation et la dispensation de médicaments ou dispositifs médicaux et aussi des conseils, un accompagnement, un soutien à l’éducation du patient à la santé et d’une évaluation des pratiques… Ces missions seront menées en coordonnant et en potentialisant les activités de pharmacie clinique des trois CHU d’Occitanie et en développant le lien ville-hôpital » annonce le Dr Jean-Marie Kinowski, chef du pôle Pharmacie-Santé publique du CHU de Nîmes.

La FPHU Occitanie se donne aussi pour mission de développer l’innovation thérapeutique et la recherche translationnelle, clinique et médico-économique de façon coordonnée entre Montpellier, Nîmes et Toulouse.

Un projet pharmaceutique commun
L’ambition de ce projet fédérateur est de concevoir une meilleure offre territoriale de soins pharmaceutiques, d’harmoniser la formation continue et de développer le potentiel de recherche et d’innovation des trois établissements.

En savoir plus…

Lire également :

A vos agendas : 43e Congrès de la FEHAP en novembre @FEHAP_actu

Source : FEHAP

Le 43e Congrès de la FEHAP aura lieu cette année du 28 au 29 novembre 2018, au Couvent des Jacobins à Rennes. Pour cette nouvelle édition, les deux journées seront placées sous le thème « Agir local, penser global : le privé non lucratif engagé dans la responsabilité sociétale et environnementale ».

43e congres FEHAP

Pour ce nouveau Congrès, la FEHAP a souhaité mettre en valeur le thème de la RSE. C’est un sujet d’actualité sur lequel la Fédération est déjà engagée depuis plusieurs années et qui touche tous les établissements et services. Elle peut se définir autour de 5 axes dans notre secteur :
– la recherche constante de l’amélioration de l’action et du service rendu aux usagers
– la recherche de l’amélioration de la qualité de vie au travail
– la responsabilité financière et budgétaire
– l’inscription dans les territoires
– la responsabilité environnementale

>>>> INSCRIPTION ICI

Cliquez ici pour en savoir plus…

Lire également :

Consolider l’an 1, préparer l’an 2 des GHT : découvrez les résultats de l’enquête @L_Adh

Source : ADH Asso

L’Association des Directeurs d’Hôpitaux (l’ADH), a réalisé une enquête nationale sur les GHT, les Groupements Hospitaliers de Territoire, intitulée « Consolider l’an 1, préparer l’an 2 des GHT« . Découvrez les résultats ci-dessous…

adh logo

Une première année encore à la croisée des chemins
Le premier volet de l’enquête met en évidence des résultats très contrastés sur des sujets majeurs attestant des spécificités liées à chaque GHT et de la perception des dirigeants hospitaliers quant à leur mise en œuvre.
Plus de la moitié des répondants estime que le périmètre de leur GHT est pertinent, alors qu’un tiers le juge moyennement pertinent. Lorsque les DH sont interrogés sur l’implication actuelle de l’ARS dans le bon fonctionnement de leur GHT, elle est équilibrée pour 6 répondants sur 10, mais elle est jugée insuffisante pour plus de 30% des répondants. D’autres sujets soulignent également cette diversité des situations locales comme l’impact des GHT sur les organisations médicales, sur les relations de travail…

Des attentes unanimes de simplification
Il avait été évoqué dans la première enquête lancée par l’ADH en 2016 sur les métiers de dirigeants, que les GHT pourront fonctionner, s’ils sont préparés en donnant aux acteurs les outils nécessaires au pilotage des restructurations et en favorisant la simplification du fonctionnement. Ces attentes sont toujours valables, et les nombreux verbatim recueillis dans cette enquête témoignent d’une forte volonté de simplification à différents niveaux.

Encore de vives préoccupations quant à l’évolution du métier de directeurs d’hôpital
Le second volet de l’enquête, relatif à l’évolution des fonctions et du cadre d’exercice démontre que l’organisation en GHT a une influence significative sur les métiers de dirigeant hospitalier, leurs conditions d’exercice ainsi que sur la qualité de vie au travail. On constate en premier lieu que la mise en œuvre des GHT a eu une influence significative sur l’intérêt des postes des DH.

Voir la suite des résultats…

Lire aussi :

CHU : quel rôle joue la communication hospitalière ? @ReseauChu

Source : Réseau CHU

La communication via les réseaux sociaux est devenue essentielle pour les hôpitaux et les patients, permettant de faire évoluer la relation soignant/soigné. Mais alors, quels sont aujourd’hui les principaux enjeux de la communication hospitalière ? Quel rôle joue les réseaux sociaux pour les CHU ? 

logo-reseauchu

Quels sont aujourd’hui les principaux enjeux de la communication hospitalière ?
Plus que jamais, les hôpitaux français doivent communiquer vers leurs publics : patients, collectivités, autorités locales, fournisseurs mais aussi leur public interne et le grand public. Les Français aiment leur hôpital et ils lui font confiance. Pour conserver cette relation privilégiée, l’hôpital doit répondre à des exigences de qualité de soins, d’attractivité, d’humanisation et d’excellence de la prise en charge tout en restant performant. Plus que jamais la communication de l’hôpital a pour mission de renforcer l’image de l’institution aux yeux de ses différents publics, d’affirmer l’institution dans le paysage socio-économique territorial, de promouvoir sa recherche et ses potentiels.

Comment selon vous les CHU s’acquittent-ils de cette mission ?
Les CHU français sont largement en avance dans leur communication. Parlons par exemple des réseaux sociaux et des récents classements sur les hôpitaux les plus suivis. Dans le top 10 sur Twitter et sur Facebook, il y a neufs hôpitaux universitaires. Ce n’est pas un hasard, c’est le fruit d’un réel travail de fond de la part de leur service de Communication. Un travail qu’il faut saluer et qui inspire tous les hôpitaux. Pour un hôpital, le social media est un canal de communication important, facilement accessible mais exigeant.

Lire la suite…

Retrouvez également :

CHU de Nîmes : un excédent de 5,05 M€ ! @CHUNimes

Source : CHU de Nimes

Le CHU de Nîmes continue sur une belle dynamique et réalise en 2017 un excédent de plus de 5 Millions d’euros, lui permettant ainsi de développer de nouveaux projets aussi bien immobiliers que numériques…

Résultat de recherche d'images pour "chu nimes"

Ce résultat a été favorisé par une augmentation de l’activité plus forte que prévu, avec, notamment, une progression de 4,4% des séjours MCO dont + 5 % en médecine et 4 % en chirurgie. L’hospitalisation conventionnelle a bénéficié, pour sa part, d’une augmentation de près de 2 % en médecine et de 2,2 % en chirurgie.

Les recettes liées à l’activité du CHUN (Tarification à l’activité – T2A, séjours) ont ainsi progressé de + 6,4 M€, dont plus de 4 M€ liés aux projets médicaux novateurs portés par l’institution (effets « année pleine » de l’augmentation de l’activité de Réanimation, du nouveau service de Cardiologie, développement de l’activité d’autogreffes, hôpital de jour de Médecine physique et de réadaptation « HADEMOP »).

L’augmentation de l’activité, générant davantage de recettes, s’est associée à un niveau de dépenses maîtrisées. Ces résultats permettent à l’établissement d’atteindre un taux de marge de 8,2 % en résultat financier économique 2017.

Cliquez ici pour en savoir davantage…

Lire aussi :