Archives du blog

J Leglise, président de la nouvelle Conférence des Directeurs d’Hôpitaux MCO de la FEHAP @FEHAP_actu

Source : FEHAP

La FEHAP, Fédération des Établissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne,  a récemment crée une conférence des Directeurs Généraux d’Etablissements MCO privés non lucratifs. Jacques Leglise, Directeur Général de l’hôpital Foch à Suresnes, la préside.

Jacques Léglise

Composée de 30 établissements membres représentant l’ensemble des établissements MCO (Médecine-Chrirugie-Obstétrique) de la FEHAP, la mission de cette conférence est en priorité de mobiliser les atouts de nos établissements autour des enjeux de transformation du système de santé dans le cadre de notre fédération tournée vers le sanitaire comme le médico-social. Elle contribuera à porter, au sein de la FEHAP, la défense et les intérêts des établissements privés à but non lucratif auprès des pouvoirs publics.

La Conférence des Directeurs Généraux  travaille, d’ores et déjà, sur les enjeux qui attendent les établissements dans les semaines et les mois à venir, avec un programme de travail ambitieux dont les priorités 2018 portent notamment sur :
–  Les conséquences de la campagne tarifaire 2018 qui fait subir au secteur privé non lucratif un arbitrage financier  particulièrement défavorable ;
– La poursuite des travaux concernant la réforme du financement, en veillant à la prise en compte des spécificités des ESPIC et notamment la compensation du différentiel de charges sociales avec les établissements publics de santé ;
– La participation, dans le cadre de l’article 51 de la LFSS 2018, aux travaux favorisant l’émergence d’organisations innovantes et permettant de nouveaux modes de financement combinant parcours de vie et de santé,   épisodes de soins,  enjeux populationnels et territoriaux.

Cette instance nouvelle s’intègre au sein de la fédération dans une complémentarité avec les travaux menés par l’ensemble des Commissions nationales déjà existantes, et vient renforcer la spécificité de l’approche transversale de la FEHAP sur l’ensemble du champ de la protection sociale : sanitaire, médico-social et social.

Pour en savoir davantage et voir la liste des 30 hôpitaux privés non lucratifs, cliquez ici

 

A lire également :

Soirée OCIRP 2018 sous le signe de l’engagement social @OCIRP

Source : OCIRP

Lors de sa soirée annuelle, L’OCIRP a montré son engagement social en remettant un don à l’association « Convergence Hommes Citoyens », portant l’opération « Ensemble pour la vie ».

Ocirp

Celle-ci a pour but d’équiper l’Hôpital de Pau d’un :
  • Mammotome, méthode de biopsie permettant une meilleure détection du cancer du sein. Nous savons aujourd’hui qu’une femme sur 10 est concernée.
  • Et d’une Retcam, appareil permettant de détecter des séquelles ophtalmologiques de la très grande prématurité. Ces séquelles représentent un risque réel de cécité pour les enfants.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur L’association Convergence Hommes Citoyens, cliquez ici

Consulter l’article

A lire aussi :

Save the date : 7e journée ARKEA / EHESP ! @cmarkea @EHESP

SAVE THE DATE !

La 7e journée Arkéa – EHESP se déroulera cette année le 22 juin 2018 à la Maison de la Recherche dans le 7e arrondissement de Paris.

 

 

7e journée Arkéa_EHESP

 

Ne manquez pas ce rendez-vous annuel ! Cette journée est le fruit d’un partenariat engagé en 2011 entre Arkea Banque Entreprises et Institutionnels filiale du Crédit Mutuel Arkea et l’Institut du Management (IdM) de l’EHESP qui soutiennent ensemble l’activité de la Chaire Management des technologies de santé.

Cette rencontre a pour vocation première d’informer les Directeurs d’hôpitaux, les attachés de Direction et les professionnels de l’immobilier aux enjeux financiers et économiques du secteur de la santé.

Vous retrouverez le programme détaillé de cette journée très prochainement !

A quoi ressemblera le futur CHU de Reims ? @RESEAUCHU

Source : Réseau CHU

Découvrez en avant première le futur et nouveau CHU de Reims.

CHU Reims

Plateau technique de pointe, soins en ambulatoire, confort hôtelier, fluidité des circuits. Telles sont les exigences qui inspirent les concepteurs du Nouvel Hôpital de Reims. Ce site de 806 lits et places regroupera les activités assurées jusqu’alors dans des lieux différents. Les chambres avec  vue sur la ville ou les coteaux champenois seront à majorité individuelles (85%). Toutes seront équipées de wifi pour satisfaire aux attentes des patients en matière d’intimité, de connectivité et d’agrément. Concrètement, le projet prévoit la construction de deux bâtiments qui seront connectés aux autres sites, aux urgences, au Pôle de Biologie Territoriale et à terme, à Alix de Champagne et à l’American Memorial Hospital, donnant ainsi une cohérence et une unité d’ensemble au site. Validé en novembre 2015 par le Ministère de la Santé, le programme immobilier représente un investissement global de 413M€ dont 30M€ au titre des équipements. Les travaux échelonnés en 3 phases débuteront en 2019 pour s’achever en 2027.

Gros plan sur un ouvrage et une architecture hors du commun

Dans sa conception, le Nouvel Hôpital de Reims répond aussi aux aspirations des professionnels de santé. Leur tâche sera facilitée par des circuits optimisés, une logistique mutualisée et automatisée et une informatique généralisée. Les nouvelles organisations sont étudiées avec les utilisateurs, dans le cadre d’une démarche participative. Ils sont associés à la conception, aux nouveaux aménagements et à la préparation du déménagement. Les groupes utilisateurs sont réunis par thématiques et composés des chefs de pôle, des médecins, des cadres de santé, des ingénieurs et techniciens, des acheteurs et des représentants des autres professionnels de l’établissement.

Lire la suite…

A lire aussi :

1er établissement public français doublement certifié ISO 9001 @CHUnantes

logo-reseauchu

Source :  Réseau CHU

Promotion, investigation, la direction de la recherche du CHU de Nantes vient d’obtenir une double certification ISO 9001 (version 2015). Après deux années de préparation et huit jours d’audit qui ont mobilisé la direction, les responsables qualité, les pilotes de processus et l’ensemble du personnel impliqué en recherche clinique, l’Afnor (Association française de normalisation) a accordé une certification sans aucun point sensible ni aucune réserve.

L’ampleur du périmètre certifié constitue une première dans le monde des CHU

La direction de la recherche obtient deux certificats : l’un pour ses activités de promotion, et l’autre pour ses activités d’investigation (CIC 1413 et RIC). Le périmètre investigation implique toutes les unités d’investigation clinique (24 UIC) du CHU, tous les domaines thérapeutiques sont concernés. Lire la suite de l’article