Archives du blog

#CongresHlm : Rétrospective de l’édition 2019 @UnionHlm

Le Congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat vient de s’achever et fut une nouvelle fois un succès. Avec plus de quatre milliers de participants, l’équipe du Blog des Institutionnels était également présente et a réservé une page à la rétrospective de cet événement.

Le plus grand congrès itinérant de France, le Congrès Hlm a eu lieu cette année du 24 au 26 septembre, à Paris Porte de Versailles. Ce Congrès anniversaire a donné l’occasion de réfléchir aux évolutions d’un modèle qui a su répondre à différents enjeux de notre société et qui encore aujourd’hui contribue à la faire avancer.

Découvrez dès maintenant la page dédiée à l’événement avec les photos et temps forts de cette édition 2019 en cliquant ICI.

L’Union sociale pour l’habitat adopte une nouvelle identité @UnionHlm

Source : Twitter @UnionHlm

L’Union sociale pour l’habitat est l’organisation représentative du secteur Hlm qui représente quelque 720 organismes Hlm à travers 5 fédérations. Elle dispose également de filiales et de structures œuvrant à la formation et à la professionnalisation des organismes.

L’Union sociale pour l’habitat fête, cette année, ses 90 ans, à cette occasion elle adopte un nouveau logo et une nouvelle signature : Les Hlm, l’habitat en mouvement.

Logement social en Ile-de-France : où en est-on ? @AORIF_ #CongresHlm

           Source : AORIF

A Paris, le prix moyen du m² s’établit désormais à 10 005 € contre 6 157 € début 2009, soit une hausse de 62,5% en 10 ans ! L’accession à la propriété en cœur d’agglomération devient un rêve inaccessible à la majorité des franciliens. Parallèlement, les prix des loyers augmentent et les parcours résidentiels se bloquent progressivement.
Le logement social apparaît comme l’unique solution pour une large frange de la population francilienne (jeunes ménages, familles monoparentales, personnes âgées, personnes isolées…). En Ile-de-France, 1 résidence principale sur 4 est un logement social (1 300 000 logements sociaux), taux le plus important au niveau national.
Pourtant, seule 1 demande sur 10 est satisfaite chaque année, face à une demande qui ne cesse de s’accroître (720 000 ménages demandeurs en 2019).

L’AORIF donne rendez-vous au 80ème congrès Hlm de l’Union sociale pour l’habitat qui se tient les 24, 25 et 26 septembre 

L’AORIF – l’Union sociale pour l’habitat d’Ile-de-France, vient d’engager une campagne sur le thème « Logement social en Ile-de-France IDÉES NEUVES ! ».

Objectifs ? Rappeler le rôle majeur du logement social pour la cohésion sociale et la solidarité en Ile-de-France et valoriser les nombreuses initiatives des organismes de logement social.

Retrouver toutes les informations utiles et les initiatives des organismes franciliens sur la page dédiée : http://www.aorif.org/idees-neuves

…lire le communiqué…

Retrouvez Quadral au #CongrèsHlm @UnionHlm @QuadralTransac

Source : Quadral

Les équipes de Quadral seront présentes au 80ème Congrès des HLM sur leur stand situé Allée E – stand 50 qui se tiendra les 24, 25 et 26 septembre prochain à Paris sur le thème « Les HLM, un modèle français ».

 

Du 24 au 26 septembre, QUADRAL sera présent au 80ème Congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat qui se déroulera à Paris. Quadral, le leader de la vente HLM sera présent dans une toute nouvelle ambiance.
Pour ce rendez-vous annuel incontournable des acteurs du monde HLM, la Direction et les équipes de Quadral invite les visiteurs à échanger sur les problématiques immobilières rencontrées par les bailleurs sociaux et les institutionnels sur un stand flambant neuf qui se veut être un véritable lieu d’échanges et de convivialité.
Les équipes seront ravies de présenter les activités et les nouveautés du Groupe, notamment la mise en ligne d’un site dédié aux nouveaux acquéreurs d’un logement neuf monlogementestabatir.com.


Quadral au Congrès de l’Union Sociale pour l’Habitat
Paris – Porte de Versailles
Stand E50

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Congrès HLM, cliquez ici

 

Constat alarmant sur les mises en vente de nouveaux programmes immobiliers – Observatoire de la FPI @fpi_fr @A_FrancoisCuxac

Source : FPI France

A mi-2019, le marché du logement neuf est toujours à la peine. Les promoteurs privés sonnent l’alarme depuis plusieurs trimestres.

La FPI, regroupant les promoteurs immobiliers de France en logement et en immobilier d’entreprise, publie les chiffres du 2ème trimestre 2019 de son observatoire statistique national, baromètre des indicateurs avancés en logement dans toutes les régions de France, lancé en 2010.

Le premier constat alarmant concerne les mises en vente de nouveaux programmes immobiliers : au T2 2019, les promoteurs n’ont mis en vente que 30 000 logements soit 10 000 de moins qu’au T2 2018. L’offre à la vente de logements neufs baisse donc de 11,6% et le stock est inférieur à « 10 mois de vente » dans un grand nombre de métropoles.

Cette baisse de l’offre a deux explications : la délivrance des permis de construire dans le collectif est en chute libre (en moyenne annuelle, ce sont 40 000 logements collectifs autorisés en permis de moins qu’il y a deux ans) : nombre d’élus locaux, à l’approche des élections municipales, ne souhaitent pas accorder de permis de construire par crainte de l’impopularité et des recours. Ensuite, lorsque les PC sont délivrés, les coûts de travaux trop élevés, la disponibilité de plus en plus réduite des entreprises du bâtiment ou encore les recours de voisinage, freinent les mises à l’offre de nouveaux logements.

Il en résulte une tension sur les prix des logements neufs qui augmentent en moyenne de 5% au niveau national par rapport au T2 2018, dans un secteur de l’immobilier où, globalement, les prix progressent plus vite que l’inflation, notamment du fait de la faiblesse des taux d’intérêt.

Pour Alexandra François-Cuxac, Présidente de la FPI France :

 «  la baisse du nombre de PC depuis deux ans perturbe l’équilibre de toute la filière du logement car les mises en chantier chutent en conséquence dans tous les segments : logement privé et logement social pour les ménages et logement intermédiaire pour les institutionnels. Je suis très inquiète des conséquences économiques de cette chute de la production pour le secteur dans son ensemble».

Le second constat est qu’en conséquence de cette baisse des mises en vente et de l’offre, les ventes de logements neufs baissent également (-12,7% par rapport au T2 2018 et -5,4% par rapport au S1 2018). C’est particulièrement vrai pour les ventes en bloc (-31,6%). L’investissement du secteur HLM ne se redresse pas encore et pâtit donc de cette baisse des autorisations de construire et le logement intermédiaire, qui en souffre lui aussi, monte trop lentement en puissance pour prendre le relais. Quant aux ventes auprès des particuliers, elles fléchissent de 7,7% au T2 et de façon plus marquée pour les investisseurs (-10,8%) que pour les accédants à la propriété (-4,5%), ces derniers étant toutefois quasi stables sur le semestre.

Ainsi, malgré des conditions d’emprunt très attractives et l’attractivité de la pierre, la réduction de l’offre de logements neufs conduit à une baisse des ventes.

Pour Alexandra François-Cuxac, Présidente de la FPI France : « hormis les cas particuliers des ventes en bloc aux bailleurs sociaux, affectés par la réorganisaiton du secteur HLM, tout devrait concourrir à une augmentation des ventes de logements neufs. Or, elles baissent depuis plus d’un an, malgré des conditions d’emprunt très favorables, une stabilité des incitations fiscales dans les zones tendues et une confiance des ménages qui s’améliore. Il y a un paradoxe dans le secteur du logement neuf qui s’explique par des problèmes d’offre. »

…lire la suite…