Archives du blog

Webinaire : Découvrez comment 350 communes des Hauts-de-France ont agi pour la santé de leurs habitants @MutuelleJust @Fnim_mutuelles

Source : Mutuelle Just

Acteur de la protection sociale reconnu dans les Hauts-de-France, la Mutuelle Just a été l’un des précurseurs d’une mutuelle d’un nouveau genre : la mutuelle communale.

Cette offre de complémentaire santé sociale et solidaire se veut une réponse à l’absence de couverture santé d’une partie importante de la population. Pour cela, elle active le levier politique qui a le plus de crédit auprès des français : la commune.

Forte d’un recul de cinq années et d’un développement important avec plus de 350 communes partenaires, la Mutuelle Just partage désormais son expérience pour dupliquer ce modèle de justice sociale partout sur le territoire.

Fonctionnement, mise en place, intérêt pour les différentes parties : Ghislain Decobecq vous fera part de son retour d’expérience et de sa vision d’avenir sur le sujet lors d’un webinaire organisé ce vendredi 15 mai de 10h30 à 12h.

Je m’inscris au webinaire

Attributions des logements sociaux : une baisse continue en Hauts-de-France depuis 2015 @UnionHlmHdF

Source : Union Habitat Hauts-de-France

En 2019, 54 188 logements sociaux ont été attribués en Hauts-de-France, soit 4,7 % de moins qu’en 2018. Cette baisse est supérieure à la baisse nationale qui est de – 3,2 %. Les attributions régionales baissent en continue depuis 2015 (- 7 %), mais cette année la baisse est 3 fois plus importante.

Cette baisse est plus marquée sur le Nord (-6,5%) et sur la Somme (-9,8%) que sur le reste du territoire.

L’évolution des attributions est très variable d’un territoire à un autre :

Les taux d’évolution vont de -19 % sur la communauté de commune Cœur d’Ostrevent à +12 % sur la communauté d’agglomération de Creil Sud dans le département de l’Oise.

…Lire la suite…

L’impact économique du logement social en région Hauts-de-France @UnionHlmHdF

Source : Union Habitat Hauts-de-France

Représentant un quart du parc existant et un tiers des logements construits chaque année en Hauts de France, le secteur du logement social est un acteur économique incontournable sur le territoire régional. L’investissement quotidien des organismes Hlm, que ce soit en matière de construction, de réhabilitation, d’entretien ou de démolition, génère le maintien et la création d’emplois, directs et indirects, non délocalisables, et donc essentiel au développement régional.

Afin de mesurer et d’objectiver l’impact économique du secteur du logement social sur l’économie régionale, l’URH Hauts-de-France a souhaité s’appuyer sur l’expertise de la Cellule Économique Régionale de la Construction (CERC) avec la réalisation d’une étude permettant d’estimer le poids économique du logement social en 2018.

Consulter l’étude

Faciliter le financement des projets des collectivités en région Hauts-deFrance @BanquesdesTerritoires @caissedesdepots

   Source : Banques des Territoires

Gaëlle Velay, directrice régionale de la Banque des Territoires Hauts-de-France, et Bertrand Galtier, directeur général de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie, ont signé un protocole d’accord pour soutenir financièrement les travaux d’eau potable et d’assainissement sur le bassin de l’Agence de l’Eau.

Ce protocole, signé pour la période 2019-2022, permet de proposer aux collectivités une articulation complémentaire entre les interventions techniques et financières de la Banque des Territoires et celles de l’Agence de l’Eau. L’objectif est de faciliter la réalisation de projets dans le domaine de l’eau (eau potable et assainissement).

L’Agence de l’Eau attribue des aides financières aux collectivités locales dans les domaines de l’eau potable et de l’assainissement dans le cadre de ses programmes d’intervention. Ces aides prennent la forme de subventions ou d’avances remboursables.

La Banque des Territoires propose une offre de prêts à destination des collectivités locales, adaptée aux projets soutenus par l’Agence de l’Eau. L’offre Aqua Prêt (2 Md€) permet notamment de financer tous types d’opérations pour améliorer la production et la distribution d’eau potable (collecte et assainissement des eaux usées, recueil des eaux pluviales) en faveur de territoires plus durables. La durée d’investissement est de 25 à 60 ans et la tarification à Livret A + 75 points de base.

L’Agence de l’Eau Artois-Picardie et la Banque des Territoires Hauts-de-France s’associent pour soutenir les objectifs de la politique du petit et du grand cycle de l’eau dans le bassin de l’Agence de l’Eau, notamment son articulation avec les politiques territoriales et l’adaptation au changement climatique.

La signature de ce protocole fait suite aux conclusions des Assises de l’eau d’août 2018.

> En savoir +

Nouvelle approche de la politique de la ville @Min_Territoires @MezardJacques ‏

Ministère de la Cohésion des territoires

Lors de son déplacement à Clichy-sous-Bois, à Tourcoing et à Roubaix les 13 et 14 novembre, le président de la République Emmanuel Macron a réaffirmé que l’avenir des 1 514 quartiers prioritaires représente une priorité de son quinquennat. Accompagné de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et de son secrétaire d’État Julien Denormandie, il a avancé des mesures destinées à « ramener le droit commun » dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et à soutenir « l’émancipation de leurs habitants ».

L’avenir des 1514 quartiers prioritaires : une priorité du quinquennat

Lire la suite