Archives du blog

29 propositions de la HAS pour développer le numérique dans la santé et le médico-social @HAS_sante

Source : HAS

La révolution numérique est largement engagée dans le champ de la santé, et s’esquisse dans le champ social et médico-social : accès facilité aux soins et aux accompagnements, mobilisation des données, amélioration des pratiques professionnelles et des parcours, recours à l’intelligence artificielle. Autant de promesses qui imposent d’agir dès à présent pour que le numérique apporte des solutions utiles et efficaces. Découvrez les  29 propositions développées par la HAS pour une mobilisation de tous : usagers, professionnels, industriels et Etat.

Haute Autorité de santé

– Développer une approche du numérique inclusive aux services des usagers et facilitant leur engagement (6 propositions)
Afin que la transformation numérique soit au service du plus grand nombre d’usagers et de citoyens, la HAS a identifié 3 conditions indispensables : assurer un accès physique à Internet et aux outils associés, en accompagner l’usage par la médiation numérique mais aussi la participation à leur conception, et enfin préserver l’anonymat déjà prévu par la loi dans les situations de vulnérabilité, pour ne pas porter atteinte à l’intégrité des personnes.

– Mobiliser les professionnels autour d’un usage du numérique support de l’amélioration de la qualité et de la sécurité des pratiques et des parcours (10 propositions)
Dans un contexte marqué par l’accroissement de la complexité des parcours, le numérique par les différentes solutions qu’il propose peut faciliter la coordination, la pertinence ou encore la fluidité des parcours. La HAS propose 3 séries d’actions complémentaires : mettre à disposition des professionnels des outils facilitant leur travail, sécurisés et interopérables ; impliquer davantage les professionnels dans l’intégration du numérique à leurs pratiques (via des actions de co-construction des outils, d’anticipation des évolutions des pratiques et des métiers ou par la formation) […]

– Renforcer la confiance dans le numérique par une évaluation adaptée (5 propositions)
Les solutions numériques concernent un champ hétérogène au niveau technologique, fonctionnel et financier. De plus, leurs spécificités (impact sur les organisations, paramétrage des fonctionnalités, évolution temporelle des usages, non exclusivité aux domaines du soin et de l’accompagnement social…) soulèvent des interrogations sur la façon de les évaluer pour bien les choisir, surtout lorsqu’elles comportent des risques pour les personnes ou qu’elles sont financées par de l’argent public.

Lire la suite

8 nouvelles nominations au sein de la Haute Autorité de Santé @HAS_sante

Source : HAS

La Haute Autorité de Santé, la HAS, a annoncé 8 nominations afin d’accompagner les priorités de son projet stratégique et pourvoir des postes vacants. 

Haute Autorité de santé

Service Engagement des usagers – Direction de la communication, de l’information et de l’engagement des usagers
Joëlle André-Vert 
a été nommée cheffe du service Engagement des usagers (SEU) au sein de la direction de la communication, de l’information et de l’engagement des usagers (DCIEU) à compter du 1er avril.

Service Bonnes pratiques professionnelles – Direction de l’amélioration de la qualité et de la sécurité de soins
Le docteur Pierre Gabach a été nommé chef du service Bonnes pratiques professionnelles (SBPP) au sein de la direction de l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins (DAQSS) à compter du 1er avril dernier. Il succède à ce poste au Dr Michel Laurence qui a quitté la HAS à l’été 2018.

Services Évaluation et Recommandations – Direction de la qualité de l’accompagnement social et médico-social
Sandra Grimaldi est nommée cheffe du service Évaluation à compter du 1er mai prochain. Elle aura notamment la charge d’assurer le développement du nouveau dispositif d’évaluation de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux.
Christiane Jean-Bart  a été nommée cheffe du service Recommandations à compter du 1er mars. Elle exerçait, depuis 2018, les fonctions de cheffe de service de la mission dédiée au handicap au sein de la DIQASM.

– Services Achat, budget et finances et Systèmes d’information – Secrétariat général
Laura Godinho est nommée cheffe du service Achats, budget et finances (SABF) au sein du secrétariat général à compter du 2 mai prochain en remplacement de Sylvie Patie.
Franck Jolivaldt a été nommé chef du service Systèmes d’information (SSI) au sein du secrétariat général à compter du 17 décembre dernier prenant la succession de Gersende Georg.

——> Consulter la suite…

Lire également :

Les hôpitaux universitaires Paris-Ouest certifiés par l’HAS @APHP @HAS_sante

Source : AP-HP

Le groupe Hospitalier composé des hôpitaux Corentin-Celton, Vaugirard-Gabriel Pallez et de l’hôpital européen Georges-Pompidou, a obtenu la certification de niveau B de la Haute Autorité de Santé (HAS). 

Accueil

A l’issue d’une visite qui s’était déroulée du 28 novembre au 6 décembre 2017, la HAS avait statué dans un premier rapport sur une certification de niveau C avec trois recommandations et une obligation d’amélioration sur la thématique « prise en charge au bloc opératoire ». Les éléments transmis en octobre 2018 ont permis à la HAS d’évaluer la portée des actions correctives mises en œuvre sur cette dernière thématique et de certifier niveau B les hôpitaux universitaires Paris Ouest.

Douze thématiques (dont tous les secteurs à risques) sur les 14 investiguées sont désormais cotées en A. Cette réussite est le résultat de l’implication de l’ensemble des équipes du groupe hospitalier. Les professionnels des hôpitaux universitaires Paris Ouest, collectivement mobilisés dans la démarche de certification, réaffirment ainsi leur engagement dans l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins.

La dynamique d’amélioration de la qualité et de la sécurité se poursuit, intégrant les thématiques ayant donné lieu à des recommandations.
Pour obtenir plus d’informations, cliquez ici…

Lire aussi :

Cécile Lambert, nouvelle Secrétaire Générale de la Haute Autorité de Santé @HAS_sante

Source : Haute Autorité de Santé

Katia Julienne, Directrice Générale de la Haute Autorité de Santé, a nommé, le 1er octobre 2018, Cécile Lambert, Secrétaire Générale de l’HAS.

Résultat de recherche d'images pour "has"Cécile Lambert, 35 ans, est nommée directrice en charge du secrétariat général de la Haute Autorité de Santé à compter du 1er décembre prochain. Elle succède à ce poste à Delphine Chaumel appelée à d’autres fonctions.

Ancienne élève de l’Ecole nationale d’administration, promotion Aristide Briand – 2008, et titulaire d’un master affaires publiques de l’IEP Paris, elle a rejoint la Direction générale de la santé en 2008 en tant que chargée de mission auprès du secrétaire général sur les questions budgétaires et relatives à la tutelle des opérateurs nationaux de santé. Entre 2009 et 2012, elle accompagne la création des ARS en tant que chargée de mission préfiguration puis en tant que directrice déléguée aux ressources humaines et aux affaires générales de l’ARS Centre. Elle intègre en 2012 la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) en tant que cheffe du bureau de la gouvernance du secteur social et médico-social. En 2013, elle devient conseillère budgétaire et financière au sein du cabinet de Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé. Elle était depuis juin 2015 sous-directrice des affaires financières et de la modernisation au sein de la DGCS.

Lire également :

 

Objets connectés, e-santé… Futur de la santé ?

Malakoff Médéric
Source : Malakoff Médéric              Vidéo
Objets connectés, données de santé, comment la HAS arbitre la e-santé ?
Le rôle de la Haute Autorité de Santé (HAS) est d’évaluer l’apport médico économique de tout ce qui peut être proposé au remboursement de l’Assurance Maladie : actes techniques, services, médicaments, établissements hospitaliers, logiciels d’aide à la prescription ou dispensation médicamenteuse et bien-sûr, les objets connectés qui souhaitent obtenir le statut de dispositif médical.
Pour Le Hub Santé, Jean-François Thébaut président de la commission parcours et pratiques et de la commission d’évaluation économique et de santé publique au sein de la HAS, détaille le parcours de certification de la e-santé et l’ensemble des missions d’évaluation de la HAS.
...en savoir plus
>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>