Archives du blog

I-Stay@Home : bien vieillir à domicile- le blog Vilogia

Source : le blog de Vilogia

ImprimerD’après le rapport annuel de 2012 sur le vieillissement démographique par l’Union Européenne, 20% de la population aura plus de 65 ans en 2020. Le monde du logement est fortement impacté par ce vieillissement de la population.

En réponse au vieillissement progressif et l’accroissement des situations de dépendance Vilogia, huit autres bailleurs sociaux et six partenaires technologiques ont collaboré dès 2013 pour créer une plate-forme transnationale pour le maintien des seniors et personnes handicapées à domicile : I-Stay@Home (ICT Solutions for an ageing society). Ces acteurs sont implantés dans cinq pays du nord-ouest de l’Europe : France, Belgique, Angleterre, Allemagne et Pays-Bas. Leur objectif : proposer une solution accessible à tous pour bien vieillir à domicile dans un cadre de vie qui participe au développement de l’autonomie

Le projet I-Stay@Home s’est déroulé en quatre phases :

  1. Identification des préoccupations essentielles des personnes âgées et/ou handicapées en terme de maintien à domicile ;
  2. Présélection  d’objets connectés et de services ;
  3. Test sur 200 foyers de locataires des bailleurs sociaux participants (dont 20 chez Vilogia) ;
  4. Publication des résultats et choix des meilleurs services qui pourront être distribués par les bailleurs aux locataires seniors.

Ce projet a été subventionné par l’Union Européenne dans le cadre du programme INTERREG IVB Northwest-Europe, Call 9.

Rester autonome grâce à la technologie : les objets connectés pour les personnes âgées et/ou handicapées

Au sein des cinq pays porteurs du projet, 185 locataires âgés et/ou handicapés ont été interviewés afin de connaître leurs besoins, leurs préoccupations et leur ressenti face à l’introduction des nouvelles technologies dans leur quotidien pour les aider à mieux vivre leur vie de manière autonome.

en savoir plus

Coach Autonomy: un soutien aux personnes handicapées et dépendantes

coach autonomy

Alors que l’Assemblée Nationale étudie un projet de loi sur la prévention et la prise en charge de la dépendance chez les seniors, la mission de Coach Autonomy mérite plus que jamais d’être citée parmi les projets avant-gardiste.

Fondée à Caen (14) par Esteban Verdiere, il y a près d’un an, Coach Autonomy est un service innovant d’aide aux personnes handicapées ou en perte d’autonomie. Sans empiéter sur le domaine médical, cette entreprise dispense des conseils et un accompagnement avisés aux personnes dépendantes.

Son objectif : Identifier les besoins qui peuvent être compensés par une aide technique. L’offre est large : fournir un set de couvert adapté, équiper d’un scanner portatif les personnes déficientes visuelles, proposer des cours d’auto-maquillage, etc.

Coach Autonomy travaille d’ores-et-déjà avec une vingtaine de partenaires (de France, d’Europe, du Québec) pour le conseil et la mise à disposition du matériel. Ses services rencontrent une forte demande auprès des particuliers, mais aussi des professionnels désireux d’adapter leurs locaux aux besoins des personnes handicapées.

Sollicité de la Normandie à l’Île-de-France en passant par le grand Ouest, Esteban Verdiere annonce vouloir recruter une dizaine de salariés d’ici la fin de l’année.

Plus d’infos sur www.coach-autonomy.com

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Googles
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

APICIL & Agefiph : signature d’une convention

APICIL (1)

Très impliqué dans l’intégration des personnes handicapées, le groupe de protection sociale lyonnais Apicil vient de franchir un nouveau cap en signant, ce 19 novembre, une convention avec l’Association pour la gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph). «La signature de la convention est la suite logique à notre engagement quotidien, et cela nous permet de formaliser l’application des valeurs que nous diffusons depuis toujours », explique Franca Sornin, responsable emploi et diversité chez Apicil, dans un communiqué.

INTEGRER LA DIFFERENCE

Cette convention, dont le programme se déroulera sur deux ans (jusqu’en 2015), porte sur six axes, dont le recrutement de personnes handicapées et l’accompagnement des parcours professionnels de ces salariés. «Nous axons nos actions sur l’information, la formation, la sensibilisation et la communication afin de faire adhérer l’ensemble des collaborateurs à cette politique», poursuit Franca Sornin. Aujourd’hui, Apicil emploie déjà plus de 7,1% de collaborateurs handicapés.

> En savoir plus : www.apicil.com

Un premier béguinage pour les aînés sur CALAIS : Une réalisation de l’O.P.H.

L’O.P.H. de CALAIS, soucieux de répondre aux attentes diverses en matière de logement, va développer son activité en construisant un béguinage de 12 logements rue de Puebla au Pont du Leu à CALAIS.

puebla01

• Qu’est-ce qu’un béguinage ?

Récent concept sur CALAIS, le béguinage est un mode d’habitat groupé qui trouve aujourd’hui ses lettres de noblesses pour proposer aux personnes âgées ou handicapées une alternative entre le maintien à domicile ou l’entrée en institution. Il est constitué de « maisonnettes » (T2-T3), bâties de plein pied par groupe de 10 à 20 logements. Les béguinages sont des programmes locatifs ; ils sont habités exclusivement par des personnes âgées indépendantes.

puebla02

• En quoi ce concept est-il novateur ?

Ce concept permet le maintien à domicile des personnes âgées et de lutter contre l’isolement. Son implantation est capitale : en effet, il se trouve à proximité de commerces, des services et des lignes de transport.

puebla03

• Explication sur le type de logements conçus

Ce sont des logements individuels de plein pied construits en bandes.

• Superficie totale du terrain

2 782 m².

• Typologie des logements et surfaces

7 T2 (55 m2) et 5 T3 (68,10 m2) + petites terrasses

• Les logements sont-ils adaptés pour les Personnes à Mobilité Réduite ?

Tous les logements sont adaptés PMR (cercle de retournement, WC adapté, douche sans ressaut, …).

• Quel est le public visé ?

Ce sont, comme indiqué ci-dessus, des personnes âgées indépendantes (couple ou personne seule).

• Mode de chauffage

Chaudière individuelle gaz.

• Qu’apporte la norme BBC pour ces logements ?

L’opération est labellisée Cerqual (Qualitel et Habitat & Environnement) option BBC Effinergie par rapport à la RT 2005. Mise en place de panneaux solaires pour l’ECS (Eau Chaude Sanitaire), isolation intérieure, tamponnement des EP (Eaux pluviales) sur site …

• Y aura-t-il des panneaux solaires ?

Oui, pour la production ECS.

• Y aura-t-il un parking, des jardins, un espace vert ?

Un parking de 12 places se situera à l’entrée de la parcelle. Une allée centrale servira d’espace commun pour les futurs habitants du béguinage : seront implantés des bancs, des corbeilles et des bornes d’éclairage. Le reste de la parcelle sera engazonnée et agrémentée d’arbres d’essence locale. On trouvera également au niveau du parking, les locaux pour les poubelles, le stockage et l’entretien.

• Les matériaux de construction / aménagements

Extérieur : Bardage bois horizontal et bardage composite + Men. PVC, couvertine zinc pré patiné, toiture simple pente (3%) recouvert complexe végétalisation + panneaux solaires.
Intérieur : peinture sur plafond et mur, carrelage en cuisine/séjour, salle de bains et WC, revêtement de sol dans l’entrée et chambre(s).

• Exposition des logements

Nord / Sud – Tous les logements sont traversant et possèdent donc une double orientation.

• Début des travaux

L’ordre de service a été délivré en mai 2013 ; délai du chantier : 13 mois.

• Fin prévisionnelle des travaux

Juin 2014.

• Coût de l’opération TTC (prix de revient + maîtrise d’œuvre)

Le coût s’élève à environ 1 870 300 € TTC (TVA 7 %).

• Architectes

Agence D.V.A. DELCLOY-VINSON ARCHITECTES.

• Contrôleur Technique

Bureau de Contrôle APAVE Nord Ouest.

• Coordonnateur S.P.S.

BUREAU VERITAS – Agence de DUNKERQUE.

• Gestionnaire

CCAS de Calais

• Tarifs prévisionnels des loyers

T2 => 420 € T3 => 520 €

Aide à l’autonomie : Roselyne Bachelot-Narquin et Marie-Anne Montchamp débattent avec le Conseil de la CNSA

Le Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, réuni le 14 février en session extraordinaire sous la présidence de Francis Idrac, a reçu Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, et Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale. Les ministres ont rappelé les enjeux et les modalités d’organisation du « débat national sur la dépendance » et évoqué le bilan de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapéestélécharger le communiqué de presse…

Le Conseil affirme sa participation au débat national

Deux autres préoccupations récurrentes : les difficultés de l’aide à domicile et les finances des départements

Les réserves de la Caisse en forte réduction

Bilan d’activité et financier des maisons départementales des personnes handicapées en 2009

Lien vers le site de la CNSA