Archives du blog

Stabilité des charges de copropriété en région IDF @Fnaimidf @FNAIM

Source : la maison de l’immobilier


Pour sa 6ème édition, l’Observatoire des charges de copropriété de la FNAIM du Grand Paris a passé au crible plus de 220 000 lots. 

L’Observatoire atteint ainsi une représentativité inégalée en France par l’ampleur de son échantillon. Jusqu’alors limité à Paris intramuros, il s’ouvre aux départements des Hauts de Seine (92) et du Val de Marne (94), soit un territoire de près de 6 millions d’habitants. Représentant 675 syndics de copropriété, la FNAIM du Grand Paris propose un outil reposant sur une méthodologie éprouvée et contrôlée par un huissier de justice, pour donner aux Franciliens les clés d’analyse et de compréhension des charges de copropriété qui représentent un poste important dans les dépenses des ménages.
Parmi les enseignements majeurs pour 2016 : une stabilité des charges de copropriété et une hausse de l’investissement dans les travaux.

En savoir plus 

Les ESH ont fêté leurs 90 ans avec Christophe Guilluy @federationESH

Source : Caisse des Dépôt des territoires

Les 230 entreprises sociales pour l’habitat, qui logent aujourd’hui 5 millions de personnes, ont fêté le 22 juin leurs 90 ans, lors de l’assemblée générale de leur Fédération. L’activité des ESH se manifeste en 2016 par une accélération des mises en chantier de construction locative, en hausse de 9% par rapport à 2015. Le parc locatif, de 2,4 millions de logements, a ainsi augmenté de 83.000 logements. Celui de l’accession sociale a un peu grossi également, avec 3.090 logements commercialisés en 2016, dont 1.980 en location-accession et 1.110 en Vefa. 

La vacance des logements dans les ESH est quasi stationnaire (3,8% contre 3,9% en 2015) et le taux de mobilité des locataires aussi avec 9,7% contre 10% en 2015. Il s’agit pourtant d’un « niveau historiquement bas », estime la Fédération, qui rappelle dans son rapport Analyses et Statistiques que le taux était de 10,2% en 2007. Cette baisse de mobilité est observée dans toutes les régions, sauf en Bretagne. Elle a été « significative » en Pays de Loire, Auvergne-Rhône-Aples et Grand Est, tandis que les DOM et l’Ile-de-France restent « les zones les moins fluides ».
Pour Christophe Guilluy, « la politique de la ville crée de la classe moyenne depuis 30 ans »
« Déduction faite de 27.000 départs de locataires par mutation interne dans le patrimoine, près de 184.000 départs ont été recensés en 2016 », précise le rapport. Du côté des entrants, la Fédération des ESH constate que deux nouveaux entrants sur trois vivaient, en 2016, en dessous du seuil de pauvreté. 

Une statistique qui vient étayer le discours de Christophe Guilluy invité ce jour-là par les ESH. L’expert en « géographie sociale », ainsi qu’il se présente, se félicite que les habitants des ZUS (aujourd’hui QPV/quartiers prioritaires de la politique de la ville) soient « les plus mobiles de France ». C’est que, selon lui, les ZUS jouent toujours leur rôle de « sas » dans le cadre d’un parcours résidentiel ascendant. « La politique de la ville crée de la classe moyenne depuis 30 ans sans qu’on ne le mesure, puisque les statistiques portent sur les stocks et non sur les flux », estime-t-il. …en savoir plus….

Grand Paris Habitat : un appel public pour la construction de 298 logements @groupesni 

Source : Paris Saclay

Le Groupement d’intérêt économique (GIE) Grand Paris Habitat pour le compte de la Société Nationale Immobilière Île-de-France, publie un avis d’appel public à la concurrence dans le cadre d’une procédure de concours restreint pour choisir l’équipe de maîtrise d’oeuvre qui l’accompagnera dans la mise en oeuvre de la construction de 298 logements aidés et 2 logements libres sur le lot S3.2 de la ZAC de l’Ecole polytechnique à Palaiseau. L’ensemble du programme est situé le long du Boulevard des Maréchaux sud, à proximité de l’ENSAE et du Bâtiment d’enseignements mutualisés.

La ZAC de l’École polytechnique compte déjà dans sa programmation de nombreux bâtiments aux usages diversifiés : programmes scientifiques, activités économiques, commerces et services et équipements publics de quartier ainsi que des logements étudiants et familiaux. Cet avis d’appel public à la concurrence consiste en la construction de plusieurs immeubles de logements qui permettront d’accueillir 360 étudiants. Le projet s’étend sur une surface d’environ 9 500m².

Menée avec une démarche de qualité environnementale avec certification NF Habitat HQE™ et labellisée BiodiverCity, cet avis d’appel public à la concurrence s’adresse à un maître d’oeuvre ou une équipe de maîtrise d’oeuvre. Les candidats sélectionnés pour participer au concours seront retenus au vu de compétences identifiées en matière d’architecture, de technique TCE, d’économie de la construction, environnementale et de paysagiste, nécessaires à l’opération telle qu’envisagée :

  • des références et compétences du mandataire et/ou architecte cotraitant en matière d’opérations équivalentes ;
  • des moyens en personnel et en matériel ;
  • des garanties professionnelles et financières

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

MÉSOLIA : volonté d’une mixité sociale renforcée @Groupe_Arcade @emmanuelpicard4

Source : mesolia.fr

Mesolia logo

Mésolia, entreprise sociale pour l’habitat dans la Nouvelle-Aquitaine, a inauguré ce mardi 20 juin l’opération Le Clos des Vignes, un ensemble immobilier de 121 logements sociaux à Gradignan. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Monsieur Michel Labardin, Maire de Gradignan et Vice-Président de Bordeaux Métropole et Monsieur Emmanuel Picard, Directeur Général de Mésolia. Cette opération représente la 12ème opération de Mésolia dans la commune et porte son patrimoine à plus de 730 logements à Gradignan.

Le Clos des Vignes, le projet de 5 résidences

Au cœur d’un environnement boisé et paysagé, à proximité des commerces et services, des infrastructures du centre-ville de Gradignan et de l’accès à la rocade, les résidences du Clos des Vignes offrent un cadre de vie alliant confort et praticité, au sein d’un quartier dynamique. À seulement 15 minutes de Bordeaux, les cinq résidences sécurisées comptent 121 logements allant du T2 au T5. Balcon, terrasse ou jardin privatif, chaque logement profite de son propre espace extérieur.

La réflexion environnementale au cœur du projet

Les logements de Clos des Vignes sont tournés vers un avenir durable. Inscrit dans cette démarche globale de réflexion environnementale, l’ensemble des logements vise la certification BBC (Bâtiment Basse Consommation), qui désigne un bâtiment pour lequel la consommation énergétique nécessaire pour le chauffer est notoirement diminuée par rapport à des habitations standards. C’est donc aussi la garantie de faire des économies.

Lire la suite

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Fédération des ESH fête ses 90 ans aujourd’hui @FederationESH


Source : Fédération des ESH

La Fédération des ESH organise son assemblée générale aujourd’hui à Paris et fête ses 90 ans.
Télécharger le rapport d’activité et les autres documents