Archives du blog

Rapprochement @GroupeHumanis et @MalakoffMederic prévu le 1er janvier 2019

logo-malakoffmederic-facebook

Source : malakoff médéric

Humanis et Malakoff Médéric ont adopté le 13 juin 2018 le principe de leur rapprochement au 1er janvier 2019. Ils vont à présent mettre en œuvre les procédures sociales et réglementaires préalables à l’engagement de travaux opérationnels de rapprochement en vue de constituer un acteur majeur de la protection sociale complémentaire (retraite et assurance de personnes)

Les deux groupes, qui partagent des valeurs communes paritaires et mutualistes, souhaitent associer leurs atouts respectifs et leurs complémentarités afin de défendre les intérêts de leurs clients (branches professionnelles, entreprises et particuliers) et de relever les défis industriels, financiers, réglementaires et digitaux liés à la transformation de leur environnement.

Sur la base de l’étude d’opportunité relative au rapprochement de leurs activités de retraite complémentaire et d’assurance de personnes, annoncée en mars dernier, les conseils d’administration des deux groupes de protection sociale, Humanis et Malakoff Médéric, ont adopté le 13 juin 2018 le principe de leur rapprochement au 1er janvier 2019.

Ils vont, à présent, mettre en œuvre les procédures sociales et réglementaires préalables à l’engagement de travaux opérationnels de rapprochement en vue de constituer un acteur majeur de la protection sociale pour la gestion de la retraite complémentaire et l’assurance de personnes (santé, prévoyance, épargne). Les conseils d’administration des deux groupes de protection sociale viennent ainsi de décider d’une démarche et d’un calendrier pour conduire ces travaux.

  • Sous réserve des conclusions de ces travaux, la gouvernance du futur groupe de protection sociale serait assurée à partir du 1er janvier 2019 par une nouvelle Association sommitale et par la mise en place d’une structure de groupe prudentiel pour l’assurance de personnes (SGAM solvabilité 2). Au global, le rapprochement créerait un groupe financièrement très solide, disposant, de fonds propres combinés de 6,9 Mds d’euros et d’une solvabilité combinée de plus de 200 %, sur la base des agrégats de fin 2017.
  • L’organisation opérationnelle du groupe serait assurée par une mise en commun des moyens à compter de janvier 2019. Les chantiers de convergence sociale et opérationnelle s’inscriront dans un calendrier qui sera précisé dans les prochains mois.

Suite de l’article

MACIF & AESIO : co-construire un groupe mutualiste de référence d’ici 2020

logo_macif

logo-AESIO-210x158

Source : MACIF

Jeudi 7 décembre, les Conseils d’Administration du groupe Macif et des mutuelles du Groupe Aesio ont entériné les principes fondateurs des travaux relatifs à la création d’un groupe mutualiste de référence et fédérateur en assurances de biens et de personnes à horizon 2020 qui se déroulerait en trois temps :
–    création en 2018 d’une Union de Groupe Mutualiste (UGM), lieu d’élaboration et de réalisation des travaux d’instruction relatifs à la co-construction du futur ensemble et première représentation institutionnelle commune
–    création d’une co-entreprise en prévoyance, opérationnelle début 2019
–    travaux sur la période 2018-2020 en vue de constituer un nouveau groupe prudentiel en 2020, avec l’affiliation à une SGAM faîtière Macif-Aésio d’une UMG commune réunissant en son sein les différentes activités d’assurances dans les champs de la santé et la prévoyance des groupes Macif et Aesio.

Les négociations exclusives menées entre les deux groupes visant à la création d’une structure commune dédiée à la prévoyance collective et individuelle ont fait émerger une compréhension partagée de l’avenir du secteur de l’assurance. Ces discussions ont permis de poser les bases d’une ambition plus large, stratégique et structurante pour les deux groupes : la co-construction d’un nouveau groupe mutualiste multi-métiers.

Les groupes Aesio et Macif partagent la même vision des enjeux stratégiques touchant l’évolution de leurs métiers, de leur environnement et de la société :

>> un enjeu de développement en investissant le secteur des assurances collectives, marché en cours de reconfiguration ;
>> un enjeu de diversification et de complétude assurantielle pour apporter des réponses globales et servir nos assurés sur une gamme de protection complète, tout au long de leur vie ;
>> un enjeu d’innovation avec une capacité accrue de mutualisation des investissements notamment dans le digital et les nouveaux services.
>> un enjeu de représentation politique et institutionnelle pour mieux défendre un modèle mutualiste unifié au-delà des frontières entre les familles mutualistes et respectueux des identités de toutes ses composantes…

Lire le CP_Aesio-Macif_08122017