Archives du blog

Grand Paris Express : ça creuse pour Bouygues Travaux Publics ! @Bouygues_C

bouygues construction

Source: BOUYGUES CONSTRUCTION

 

 

 

Bouygues Travaux Publics, en groupement avec Soletanche Bachy, Bessac et Sade, a remporté le lot T3A de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, comprenant les travaux de génie civil entre les gares de Pont de Sèvres et Fort d’Issy-Vanves-Clamart.

Après les contrats de la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (lot T3B) et du tronçon T2A entre Villejuif et Créteil, remportés respectivement en février 2016 et février 2017, la Société du Grand Paris a confié à Bouygues Travaux Publics un troisième lot de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express : le lot T3A.

Il comprend : … Lire la suite…

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Lancement de la Chaire « Aménager le Grand Paris » @groupeSNI

Source : groupe SNI


La Chaire « Aménager le Grand Paris » est initiée par l’École d’Urbanisme de Paris et cinq organismes publics impliqués dans l’aménagement opérationnel grand parisien : la Société du Grand Paris, Grand Paris Aménagement, Groupe SNI/Grand Paris Habitat, l’Établissement Public Foncier d’Île-de- France et la Caisse des Dépôts.
Ensemble, ils font le constat que les pratiques de l’aménagement évoluent considérablement et très rapidement à l’occasion des mutations du Grand Paris. Pour les organismes en charge de ces aménagements, l’heure de la mise en œuvre s’accompagne d’un besoin de renouvellement de leurs propres outils d’action. En témoignent les modalités nouvelles pour faire travailler aménageurs, promoteurs, développeurs, concepteurs, voire usagers. Les concours et appels à idées qui ont été lancés révèlent ce besoin de renouvellement des pratiques :
« Réinventer Paris », « Inventons la Métropole du Grand Paris », « Dessine-moi le Grand Paris », « 100 quartiers innovants et écologiques »… Ces concours sortent des démarches classiques pour susciter de nouveaux groupements, d’autres manières de valoriser des sites et de programmer les lieux de vie…. en savoir plus

OPH : garanties d’emprunt et EPT de la Métropole du Grand Paris 

Source : Fédération des OPH

La Fédération a publié le 13 juin 2017 une note étudiant la possibilité pour les Etablissements Publics Territoriaux (EPT) de garantir les emprunts souscrits par les OPH pour la réalisation de leurs opérations immobilières sur les territoires des EPT.


Le document précise comment s’articule la répartition des rôles et ce qu’implique, en matière de garantie d’emprunt, le fait que les Offices Publics de l’Habitat soient désormais placés sous la responsabilité des EPT.




Les garanties d’emprunt aux organismes gestionnaires de logements sociaux sont régies à la fois par les dispositions du Code de la construction et de l’habitation et par celles du Code général des collectivités territoriales

 Le code de la construction et de l’habitation consacre plusieurs dispositions aux aides – de diverses sortes – susceptibles d’être apportées par les collectivités territoriales et leurs groupements aux opérateurs de logements sociaux. Assez curieusement, on ne trouve pas de disposition générale, mais il ne fait pas de doute que les collectivités territoriales et leurs groupements peuvent consentir des garanties d’emprunt à ces organismes. Ainsi, l’article L. 431-1 CCH fait une référence indirecte aux garanties d’emprunt susceptibles d’être accordées par les groupements de collectivités locales (« lorsque le paiement des annuités afférent au remboursement des prêts consentis aux organismes d’habitations à loyer modéré n’est pas garanti par une collectivité locale, un établissement public groupant des collectivités locales, une chambre de commerce et d’industrie ou par un engagement du fonds de garantie créé à cet effet, la créance en principale est garantie par une hypothèque légale sur les immeubles »). Par ailleurs, dans la partie réglementaire du code, une sous-section entière est consacrée aux « garanties et concours financiers divers des collectivités locales et de leurs établissements publics » (art. R. 431-57). Ces dispositions, qui traitent des garanties d’emprunt susceptibles d’être consenties au bénéfice des offices publics de l’habitat, ne mentionnent jamais que les communes et les départements, sans faire aucune référence à leurs groupements. Pour autant, ceux-ci sont directement visés par le titre de la sous-section.

En savoir plus 

Grand Paris Habitat : un appel public pour la construction de 298 logements @groupesni 

Source : Paris Saclay

Le Groupement d’intérêt économique (GIE) Grand Paris Habitat pour le compte de la Société Nationale Immobilière Île-de-France, publie un avis d’appel public à la concurrence dans le cadre d’une procédure de concours restreint pour choisir l’équipe de maîtrise d’oeuvre qui l’accompagnera dans la mise en oeuvre de la construction de 298 logements aidés et 2 logements libres sur le lot S3.2 de la ZAC de l’Ecole polytechnique à Palaiseau. L’ensemble du programme est situé le long du Boulevard des Maréchaux sud, à proximité de l’ENSAE et du Bâtiment d’enseignements mutualisés.

La ZAC de l’École polytechnique compte déjà dans sa programmation de nombreux bâtiments aux usages diversifiés : programmes scientifiques, activités économiques, commerces et services et équipements publics de quartier ainsi que des logements étudiants et familiaux. Cet avis d’appel public à la concurrence consiste en la construction de plusieurs immeubles de logements qui permettront d’accueillir 360 étudiants. Le projet s’étend sur une surface d’environ 9 500m².

Menée avec une démarche de qualité environnementale avec certification NF Habitat HQE™ et labellisée BiodiverCity, cet avis d’appel public à la concurrence s’adresse à un maître d’oeuvre ou une équipe de maîtrise d’oeuvre. Les candidats sélectionnés pour participer au concours seront retenus au vu de compétences identifiées en matière d’architecture, de technique TCE, d’économie de la construction, environnementale et de paysagiste, nécessaires à l’opération telle qu’envisagée :

  • des références et compétences du mandataire et/ou architecte cotraitant en matière d’opérations équivalentes ;
  • des moyens en personnel et en matériel ;
  • des garanties professionnelles et financières

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Aujourd’hui : 1er réseau énergétique intelligent à @Paris #ClichyBatignolles

Source : paris.fr

paris-fr

Une grande première dans la métropole ! Cet après midi au cœur de l’éco-quartier Clichy-Batignolles (17e arrondissement), Jean-Louis Missika, l’adjoint à la Maire en charge de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité, procédera au lancement officiel du projet CoRDEES (Co-Responsibility in District Energy Efficiency & Sustainability), le premier réseau énergétique intelligent parisien.

Lauréat de l’appel à projets européen « Actions Innovatrices Urbaines/Transition Énergétique » du FEDER, le projet CoRDEES a obtenu un co-financement de l’Union européenne à hauteur de 4,3M€ pour sa concrétisation.

L’objectif est de constituer et tester le premier réseau énergétique intelligent (smart grid) de grande ampleur comme outil majeur du plan climat-air-énergie territorial et d’en faire, à terme, un modèle d’inspiration pour les villes du monde entier.

L’éco-quartier Clichy-Batignolles est une référence de développement urbain durable.
Investissant une zone initialement marquée par de lourdes infrastructures de logistiques et de transports, le projet démontre qu’un développement urbain énergétiquement responsable est possible, tout en répondant aux enjeux de densité d’une métropole telle que Paris.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce