Archives du blog

Les Promoteurs du Grand Paris ont commercialisé + de 1100 logements en 2018 @Galivel

Source : Galivel

Les Promoteurs du Grand Paris, association regroupant 6 promoteurs immobiliers, ont lancé 20 programmes au cours de l’année 2018, ce qui représente 1 144 logements. 

galivel

Alors que les derniers chiffres 2018 sur la construction de logements neufs ont été dévoilés, et que les permis de construire et les mises en chantier ont, tous deux, chuté de 7%, Les Promoteurs du Grand Paris ont maintenu une production soutenue.

20 programmes en 2018 ont été lancés, représentant un total de 1 144 logements.
« L’alliance des Promoteurs du Grand Paris revêt un caractère stratégique dans un contexte où les permis de construire se raréfient et où les indicateurs du logement neuf ne laissent que difficilement espérer un retournement de conjoncture en 2019 », note Philippe Jarlot, Président des Promoteurs du Grand Paris. « Le groupement s’est structuré en 2018 pour répondre à des appels d’offres d’envergure portant sur des macro-lots de plus de 15 000 m², ce qui laisse présager des bonnes conditions pour enclencher une belle année 2019 ».

>>> Voir le détail des programmes commercialisés

Lire aussi :

Grand Paris : dans quelle ville du Val-de-Marne investir ? @Emerige #GrandParis

Source : Emerige

Le vaste projet du Grand Paris Express représentera un puissant levier de croissance pour l’économie et l’emploi dans le Val-de-Marne. Mais alors, où est-il mieux d’investir ? Quelle ville choisir ?

Emerige

Acheter à Alfortville :
Située au confluent de la Seine et de la Marne, Alfortville est une ville appréciée pour son cadre de vie pratique, agréable et convivial. Elle dispose de nombreuses infrastructures éducatives, sportives et culturelles et d’une multitude de petits commerces. Déjà bien desservie par les transports en commun avec 5 lignes de bus et le RER D (permettant de rejoindre Paris Gare de Lyon en 6 minutes*), Alfortville accueillera la future ligne de métro L15 du Grand Paris Express en gare « Le Vert de Maisons ».

Acheter à Saint-Maur-des-Fossés :
Selon la Société du Grand Paris, l’arrivée du métro automatique L15 en gare de Saint-Maur-Créteil, prévue en 2024-2025, « double l’étendue du territoire métropolitain accessible en moins de 45 min de transports en commun ». C’est dire si cette nouvelle desserte va redynamiser la ville de Saint-Maur-des-Fossés ! Misez sur cette commune, qui fera partie des premières desservies par le Grand Paris Express, pour réaliser votre achat immobilier. 

Acheter à Villiers-sur-Marne :
Villiers-sur-Marne dispose d’une situation stratégique en Île-de-France. Située entre Paris et Disneyland, à moins d’une demi-heure* en voiture des aéroports de Roissy et d’Orly, la ville verra son attractivité encore renforcée avec l’arrivée de la ligne 15 du Grand Paris Express.

Acheter à Vitry-sur-Seine : 
Située à 3 km* de la capitale, Vitry-sur-Seine est une commune prometteuse du Grand Paris grâce à l’arrivée prévue de la ligne 15 du métro. 

Lire la suite…

Lire aussi :

La Métropole du Grand Paris dévoile son nouveau site internet ! @GrandParisMGP

Source : Métropole du Grand Paris

La Métropole du Grand Paris dévoile son nouveau site internet ! Venez vite découvrir son nouveau design et ses nouvelles fonctionnalités… 

Métropole grand paris

Un centre de ressources
Dans l’objectif de répondre à toutes vos questions et de devenir un centre de ressources, le nouveau site internet rassemble toutes les informations sur le fonctionnement et la composition de la Métropole, et fait une plus grande place aux actions, planifications et projets. Vous pouvez également y trouver les actualités, l’agenda des événements à venir, des médias et bien d’autres ressources. La rubrique « La Métropole et vous » permet de consulter les pages qui vous concernent directement, selon que vous soyez un particulier, une collectivité publique ou une entreprise.

Une navigation interactive
Le nouveau site internet de la Métropole du Grand Paris est 100 % interactif. Un module permet un partage sur les réseaux sociaux, et une page dédiée offre un contact direct avec les services de la Métropole du Grand Paris.

———> Plus d’informations sur le nouveau site internet 

Lire également :

Le Grand Paris Express, un moteur pour l’emploi @GdParisExpress

     Source : Société du Grand Paris

La Société du Grand Paris, la RATP, l’Etablissement Public Territorial Grand – Orly Seine Bièvre et le Département du Val-de-Marne s’engagent pour l’emploi local et l’insertion autour des chantiers de la ligne 14 Sud

Thierry Dallard, président de la Société du Grand Paris, Christian Galivel, directeur général adjoint projets, ingénierie et investissements de la RATP, Michel Leprêtre, président de l’Etablissement Public Territorial Grand-Orly Seine Bièvre et Christian Favier, président du conseil départemental du Val-deMarne, ont signé le 19 décembre 2018 une convention pour favoriser l’emploi dans les territoires du Grand Paris Express, en présence de Laurent Prévost, préfet du Val-de-Marne.

Convaincues que les chantiers exceptionnels du Grand Paris Express doivent favoriser le développement économique durable, solidaire et créateur d’emplois, la Société du Grand Paris et la RATP avaient déjà cosigné le 5 octobre 2015 une Charte d’engagement « Responsabilité Sociale des Entreprises » pour la réalisation des marchés du Grand Paris.

Dans le prolongement des objectifs de cette charte, et dans le but d’enclencher de véritables actions d’insertion professionnelle, de formation et d’accès à l’emploi au plus près des publics, les signataires de la convention pour le développement de l’emploi dans les territoires du Grand Paris Express se sont engagés mercredi 19 décembre 2018 dans une démarche commune pour que les travaux du prolongement au sud de la ligne 14 soient source d’emplois durables pour les habitants des territoires traversés.

> Télécharger l’intégralité du communiqué

Le permis de louer est entré en vigueur @PlaineCommune

Source : Plaine Commune 

Le permis de louer est un dispositif de lutte contre l’habitat indigne. Alors qu’il était déjà en vigueur à Pierrefitte-sur-Seine, il est entré en vigueur le 1er janvier dans différents secteurs de quatre autres villes du territoire : Aubervilliers, La Courneuve, Saint-Denis et Stains.

Selon les secteurs concernés par le dispositif, les propriétaires souhaitant mettre leur bien immobilier en location doivent soit faire une demande d’autorisation préalable de mise en location (APML), soit une déclaration de mise en location (DML).

Décidés par les villes, les périmètres d’application du dispositif, ainsi que ses modalités, sont répertoriés sur la page dédiée au permis de louer. Vous y retrouverez une carte interactive des zones concernées, le mode d’emploi pour effectuer les démarches nécessaires, ainsi que les contacts ville par ville des services municipaux qui gèrent les demandes et les autorisations de mise en location.

À compter du 1er janvier 2019, Plaine Commune et cinq villes du territoire mettent en œuvre un nouvel outil de lutte contre l’habitat indigne : le permis de louer. Les drames des derniers mois l’ont tristement rappelé, le logement indigne tue. Il est temps de mettre un terme au funeste commerce de ceux qui s’enrichissent sur la misère des populations précaires.

Piloté par Plaine Commune, le permis de louer est instauré à Aubervilliers, La Courneuve, Pierrefitte, Saint-Denis et Stains, uniquement dans les  secteurs où le logement indigne du parc privé est le plus important. Il contraint les propriétaires de ces secteurs à obtenir une autorisation qui garantit que le logement offre des conditions de vie dignes.

Le territoire de Plaine Commune est largement concerné par l’habitat indigne : bien qu’en diminution constante, grâce notamment aux politiques publiques de résorption de l’habitant indigne, le taux de logements indignes dans le parc privé de Plaine Commune reste de 17 %, alors qu’il représente 7,5 % en Seine-Saint-Denis.

En 2019, on estime que 2000 logements devront faire l’objet d’un permis de louer. Les propriétaires doivent retirer un dossier en mairie avant de mettre leur bien en location et la commune concernée s’engage à répondre aux propriétaires dans un délai d’un mois à compter de la remise du dossier.  Les propriétaires qui ne se plient pas à ce nouveau dispositif encourent des sanctions allant de 5 000 à 15 000 euros.

CONSULTER LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE