Archives du blog

Grand Paris : où acheter et où investir @planimmobilier

Source : Plan Immobilier

Chantier du siècle, le Grand Paris Express est un projet pharaonique qui va profondément changer le visage de l’Ile-de-France et de tous les territoires qui subissent l’influence de la capitale. Paris ne sera plus opposée à la banlieue, les communes feront toutes partie d’un vaste ensemble urbain et la barrière physique et psychologique du périphérique va peut-être tomber.

Le projet du Grand Paris Express

Le Grand Paris Express est un vaste projet d’aménagement concernant les transports autour de Paris. L’objectif est d’améliorer le maillage du réseau au niveau de l’Île-de-France en créant de nouvelles lignes connectées au réseau existant. Les Franciliens vont gagner du temps de transports. En effet, les trajets banlieue / banlieue seront optimisé en évitant le passage par le centre de Paris complètement saturé. L’Institut d’aménagement urbain Paris Région estime que d’ici 2030, 95% des franciliens seront à moins de 2 km d’une gare de transports en commun.

Les nouvelles lignes vont venir désenclaver les territoires et certainement rééquilibrer le marché immobilier francilien. Les communes vont pouvoir bénéficier d’un regain d’attractivité grâce aux nouvelles gares et des quartiers entiers vont sortir de terre.

En savoir plus

Grand Paris, vers de nouvelles centralités @FPUinnovapresse #projeturbain

Source : Forum des Projets Urbains

Le Grand Paris Express va fortement impacter l’organisation du territoire avec l’émergence de nouvelles centralités. A travers une démarche innovante basée sur l’analyse de données microlocalisées, Laurence Bouard nous livrera, au Forum des Projets Urbains, sa vision prospective de la métropole.

Le Forum des Projets Urbains se tiendra, cette année, mardi 12 novembre prochain au Palais des Congrès, à Paris (Porte Maillot), à partir de 9h00.

Lire aussi :

Grand Paris : où investir dans la capitale ? @Emerige

Source : Emerige

Le Grand Paris Express est actuellement le plus grand projet urbain d’Europe. Son objectif : faire de la capitale française une métropole de rang mondial. De quoi booster l’attractivité de Paris, dont le marché immobilier se montre particulièrement dynamique.

Déjà dotée d’un réseau de transports performant, l’Île-de-France accueillera 200 km de métro automatique d’ici à 2030*. Quatre nouvelles lignes seront créées et entoureront la capitale : les lignes 15, 16, 17 et 18. Le métro 14, qui traverse déjà Paris, sera quant à lui prolongé vers les pôles majeurs de Saint-Denis Pleyel au nord et de l’aéroport d’Orly au sud. La capitale se trouvera ainsi en connexion directe avec l’ensemble des lignes du projet Grand Paris Express. En savoir plus

Lire aussi :

Les entreprises franciliennes servent de variable d’ajustement au dérapage budgétaire du plus important projet urbain d’Europe @fpi_fr

Source : FPI

La Fédération des Promoteurs Immobiliers d’Ile-de-France en appelle à la responsabilité des parlementaires et du Gouvernement quant à la deuxième hausse consécutive de la taxe sur les bureaux en Île-de-France.

Un effort colossal avait déjà été accepté par les entreprises franciliennes en 2019. La loi de finances 2019 avait déjà augmenté de 10% la taxe annuelle sur les bureaux et parkings en Ile-de-France pour les départements de Paris et des Hauts-de-Seine. Cette hausse avait provoqué une dépense supplémentaire de près de 170 millions d’euros pour les entreprises de ces départements, entièrement affectée au financement du Grand Paris Express.

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :

Une surtaxe des bureaux pour financer le Grand Paris Express @Defense_92

Source : La Défense 92

C’est une nouvelle taxe qui est loin de faire consensus. L’Assemblée Nationale a voté vendredi matin une surtaxe des bureaux situés dans plusieurs arrondissements de Paris, certaines villes des Hauts-de-Seine et à La Défense pour financer les travaux du Grand Paris Express.

L’amendement du député Les Républicains Gilles Carrez (Val-de-Marne) cosigné par le rapporteur général Joël Giraud a été adopté par vingt-six voix contre dix-huit, et sept abstentions, dans le cadre de l’examen du projet de budget 2020.

Il prévoit la création d’une zone « premium » dans neuf arrondissements de Paris (1er, 2e, 7e, 8e, 9e, 10e, 15e, 16e et 17e) et cinq villes des Hauts-de-Seine (Boulogne-Billancourt, Courbevoie, Puteaux, Issy-les-Moulineaux, Neuilly-sur-Seine et Levallois-Perret) et donc…Lire la suite

Lire aussi :