Archives du blog

L’aménagement urbain de demain – Regard de Thierry Lajoie, DG de Grand Paris Aménagement @cmarkea @gpamenagement @thierrylajoie

Thierry Lajoie RegardsÀ l’occasion de la prochaine édition du Speed Dating du Logement et de l’Immobilier à Paris le mardi 5 juin 2018, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels dévoile son nouveau livre blanc. Cet ouvrage  collectif recueille une vingtaine de témoignages d’acteurs du terrain (experts de l’immobilier, élus locaux…) portant sur le thème du nouvel ouvrage : les nouvelles tendances de l’aménagement urbain

Découvrez en avant première un extrait du témoignage de Thierry Lajoie, Directeur général de Grand Paris Aménagement

Trois métiers sont au cœur des missions de Grand Paris Aménagement. Premier opérateur foncier d’Île-de-France avec plus de 5 000 hectares, il gère son propre foncier, ainsi que des fonciers de l’État, de la région et d’autres EPA n’ayant pas de service de gestion. Plus émergent, le métier de l’habitat, notamment de l’habitat difficile, de renouvellement urbain, de copropriétés privées dégradées. Et enfin le métier à la fois historique et émergent, « notre core business », le métier d’aménageur urbain. Grand Paris Aménagement pilote une centaine d’opérations d’aménagement actives ou en développement, avec un portefeuille commercial de l’ordre de trois milliards d’euros, ce qui représente une vingtaine d’années de fonctionnement. « Nous sommes en très forte croissance, externe grâce au regroupement des établissements publics, et interne grâce à la variété des modèles que nous défendons et que nous portons, comme l’internalisation et la mutualisation des savoir-faire. Ceci dans un contexte où l’aménagement coûte de plus en plus cher, où rapporter de l’argent, donc créer de la marge et du résultat, est de plus en plus difficile (…) »

LA SEMAOP ET LE SPLA-IN : DE NOUVEAUX OUTILS POUR DES OPÉRATIONS PARTENARIALES

Découvrez l’intégralité du témoignage

 

Nouveau Directeur général de la #SAERP : Mathias DOQUET-CHASSAING

SAERP

Source : SAERP

Compte-tenu de la fin du mandat de Directrice générale de Mme Isabelle BONNAUD-JOUIN, aujourd’hui responsable de l’économie mixte au sein du Groupe Caisse des dépôts, le Conseil d’administration de la SAERP – Société d’Aménagement et d’Equipement de la Région Parisienne – a désigné le 13 février dernier M. Mathias DOQUET-CHASSAING comme nouveau Directeur général de la société.

Son dernier poste : Directeur Territorial Délégué (et membre du comité de direction) de Grand Paris Aménagement.

Société d’économie mixte créée en 1956, la SAERP a su être à l’initiative ces dernières années pour devenir l’opérateur régional pertinent et efficace pour le développement des territoires et ainsi répondre aux attentes de ses actionnaires, au premier rang desquels la Région Île-de-France.

Aujourd’hui société publique locale, la SAERP affiche ses valeurs dans son action : son expertise et sa qualité, le développement durable, la transparence, et l’intérêt général.

AeroliansParis quartier d’affaires très urbain @gpamenagement @thierrylajoie

Source : Grand Paris Amenagement

AeroliansParis quartier d’affaires très urbain : Développée sur 83 ha et 55 000 m² SDP cette offre économique complète et diversifiée pour PME et PMI avec un campus de bureaux et un parcs d’activités à la programmation mixte permettant des opérations clés en main à partir de 2 000 m² SDP. Ces produits seront commercialisés et construits en simultané, assurant ainsi une véritable dynamique de commercialisation et pemettant de réaliser les aménités nécessaires à bien travailler et bien vivre sur AeroliansParis. Cette opération sera réalisée en 4-5 ans. Un pôle de services complet y sera développé (restaurant inter-entreprises, crèche, conciergerie)… en savoir plus…

.@JournalGdParis : Bientôt nouvelle édition de la Journée Grand Paris

La 9e édition de la Journée Grand Paris, labellisée chaire « Aménager le Grand Paris » propose le thème « Inventons la métropole du Grand Paris : Entre nouveaux modes de production urbaines et défi métropolitain ».

Les pratiques de l’aménagement semblent évoluer rapidement et profondément à l’occasion des différents projets attachés au Grand Paris. En témoignent au premier chef les concours et appels à idées qui ont été lancés pour faire travailler ensemble aménageurs, promoteurs, développeurs, concepteurs, voire usagers : « Réinventer Paris », « Inventons la métropole du Grand Paris », « Dessine-moi le Grand Paris », « 100 quartiers innovants et écologiques », etc.

S’affranchissant des démarches classiques, ces concours contribuent à faire émerger de nouvelles modalités pour valoriser les sites de transformation urbaine et programmer les lieux de vie. Cette journée s’attachera à analyser l’appel à projets « Inventons la métropole du Grand Paris » et à mettre en perspective ses premiers résultats, en croisant les points de vue de ses initiateurs, des acteurs qui y participent, de chercheurs et de travaux collectifs d’étudiants.

Cette 9e édition des Journées Grand Paris s’inscrit dans le cadre du lancement de la chaire « Aménager le Grand Paris » par l’Ecole d’urbanisme de Paris. Créée en juillet 2017, cette chaire vise à mieux comprendre les changements suscités par la mise en œuvre de la métropole du Grand Paris grâce à une veille et la production de travaux sur les pratiques d’aménagement, la formation des professionnels et des étudiants de l’EUP, l’analyse d’expériences d’aménagement innovantes dans d’autres métropoles et l’ouverture des débats vers les professionnels, les élus et les citoyens.

> En savoir plus

. @paris : un quartier plein de surprises dans le 20e arrondissement @JournalGdParis

Source : journal du grand paris

Dans un bâtiment remarquable du 20e arrondissement de Paris, les concepteurs
du projet ont imaginé un lieu multifonction.

La mairie de Paris cherchait depuis longtemps une nouvelle vocation à l’ancienne fabrique de fleurs brodées délaissée depuis 2000, située rue du Soleil (20e arr.). Nichée dans les hauteurs de Belleville, la parcelle soumise à l’appel à projets (1 613 m² dont 510 m² correspondant à l’emprise du bâtiment) « se trouve dans une zone qui a connu un urbanisme assez désordonné dans les années 1980-90, explique Frédérique Calandra, maire (PS) du 20e arrondissement. C’est un quartier ultradense, avec énormément de logements sociaux et très peu d’activités économiques. » Le quartier est essentiellement résidentiel, les commerces étant concentrés le long de la rue de Belleville.

…lire la suite…