Archives du blog

Quelle est la part de l’énergie renouvelable en France ? @Min_Ecologie

   Source : Statistiques développement durable

 

La part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie en France s’élève à 16,5 % en 2018, selon les estimations provisoires. La croissance des énergies renouvelables en France est importante depuis 2005, notamment avec le développement des biocarburants, de la biomasse solide, des pompes à chaleur, de l’éolien et du solaire photovoltaïque.

En 2018, la part des énergies renouvelables progresse de 0,4 point, tirée notamment par la hausse de la production d’énergie éolienne.

…en savoir plus…

# transition écologique

Commercialisation des logements neufs – Résultats au 2ème trimestre 2019 @Min_Ecologie

   Source : Statistiques développement durable

Au cours du deuxième trimestre 2019, 33 900 logements neufs ont été réservés (vendus) en France métropolitaine. Les réservations sont en léger repli par rapport au deuxième trimestre 2018 (- 3,3 %). Cette baisse est plus prononcée dans l’individuel (- 10,7 %) que dans le collectif (- 2,7 %). Parallèlement, les mises en vente sont en nette progression : inférieures à 30 000 logements par trimestre depuis la mi-2018, elles atteignent 32 100 logements au deuxième trimestre 2019. Cependant, elles restent inférieures aux mises en vente du deuxième trimestre 2018 (- 14,8 %). Cette baisse concerne aussi bien les maisons individuelles (- 33,2 %) que les appartements (- 13,2 %). Le prix de vente moyen des logements neufs est en forte hausse par rapport au deuxième trimestre 2018 : + 5,0 % pour le collectif et + 5,9 % pour les maisons individuelles.

…lire la suite…

Une nouvelle grille de lecture des territoires pour le logement, la maille habitat @Min_Ecologie

   Source : Statistiques développement durable

Le logement entretient un lien organique avec les territoires. Il en est un révélateur. Tout d’abord en tant qu’élément déterminant de la physionomie des espaces et de leur morphologie. Ensuite, parce que précisément ancré dans un territoire, le logement se situe à la croisée de nombreuses influences. Situation de l’emploi, présence de services, aménités naturelles interviennent dans les choix résidentiels des ménages et contribuent ainsi à apprécier ou déprécier la valeur du logement.
Le service de la donnée et des études statistiques a conçu un nouvel outil d’analyse : le maillage habitat, qui complète les maillages d’études proposés par l’Insee ainsi que les zonages administratifs et réglementaires. Il permet une lecture plus claire des disparités territoriales propres au logement à l’échelle nationale et offre une grille de lecture originale des territoires. Ce nouvel outil favorisera l’analyse des marchés locaux du logement, permettant de replacer le logement au cœur des problématiques des territoires. En revanche, il ne saurait être adapté au déploiement de politiques d’aide au logement.

…lire la suite…

Construction de logements – Résultats à fin juin 2019 @Min_Ecologie

    Source : Statistiques developpement-durable.gouv

D’avril à juin 2019, les autorisations à la construction de locaux non résidentiels s’élèvent à 10,4 millions de m² et les mises en chantier à 6,5 millions de m², en hausse respective de 17,8 % et 3,4 % par rapport à la même période de l’année 2018.
En un an, de juillet 2018 à juin 2019, 41,5 millions de m² de locaux non résidentiels ont été autorisés à la construction, en hausse (+ 1,3 %) par rapport aux douze mois précédents. Durant cette même période, avec 26,9 millions de m², les mises en chantier sont quasi-stables (- 0,1 %).

> en savoir plus

Propriétaires : quelles sont les charges à récupérer auprès du locataire ? @Economie_Gouv

Source : Economie Gouv

En tant que bailleur, le propriétaire d’un logement peut récupérer une partie des charges qu’il règle sur le bien qu’il loue auprès de son locataire. Quelles sont les dépenses concernées ? Quelles sont les charges locatives ? Faisons le point.

Retour à la page d'accueil du portail de l'Économie et des FinancesQuelles sont les charges que vous pouvez récupérer sur votre locataire ?
Les charges que vous pouvez facturer à votre locataire sont les charges dites locatives. En location vide, comme en location meublée, la liste de ces charges est fixée de manière réglementaire. Les dépenses ne figurant pas dans cette liste ne peuvent pas être répercutées sur votre locataire.
Les charges récupérables se répartissent en 3 grandes catégories de dépenses :
– les dépenses des services liées au logement et à l’usage de l’immeuble
– les frais d’entretien courant et de petites réparations dans les parties communes de l’immeuble
– les taxes locatives.

Ascenseurs et monte-charge
Vous pouvez facturer à votre locataire les frais liés à l’électricité ainsi que ceux liés au contrat d’entretien de l’ascenseur (vérification réglementaire, fourniture de produits ou de petits matériaux d’entretien, menues réparations de la cabine, des paliers et des fusibles).

Eau froide, eau chaude et chauffage collectif
Certaines dépenses relatives à la consommation d’eau et au chauffage sont récupérables. Sont notamment concernées :
– l’eau froide et chaude des locataires
– l’eau nécessaire à l’entretien courant des parties communes, y compris la station d’épuration
– l’eau nécessaire à l’entretien courant des espaces extérieurs
– les produits nécessaires à l’exploitation, à l’entretien et au traitement de l’eau
– la fourniture d’énergie quelle que soit sa nature
– les frais d’entretien courant et de menues réparations des équipements de production d’eau chaude ou de chauffage
– les frais de location d’entretien et l’exploitation des compteurs généraux et individuels.

Installations individuelles
Les dépenses à la charge du locataire concernent essentiellement le chauffage et la production d’eau chaude ainsi que la distribution d’eau dans les parties privatives.

Plus d’informations ici…

Lire également :