Archives du blog

Sidewalk Labs, la ville de demain selon Google @nexity #Enviesdeville

Source : Envies de ville by Nexity

Le quartier du futur pourrait bientôt sortir de terre à Toronto, en lieu et place de la friche portuaire de Quayside. Porté par Sidewalk Labs, une filiale d’Alphabet, le projet dessine les contours d’une ville ultra connectée, énergétiquement indépendante, modulable et durable. Immersion dans cette « Smart city » en devenir.

Un premier pas vers une « Smart city » exportée à l’international

Google ne s’en cache pas : depuis plusieurs années déjà, le géant de la Silicon Valley réfléchit à la création d’une ville intelligente et connectée. Imaginée comme un véritable laboratoire des solutions développées par Alphabet, la maison mère de Google, cette « Smart city » du futur a l’ambition d’introduire un nouveau référentiel de mode de vie, où la technologie est omniprésente dans le quotidien des habitants.

>En savoir plus

OBSERVATOIRE DES RÉSEAUX SOCIAUX 2013 IFOP

source : IFOP

En moins d’une dizaine d’années, les réseaux sociaux ont bouleversé en profondeur les modes de communication tant dans la sphère personnelle que professionnelle. Fidèle à son esprit pionnier, l’Ifop lançait ainsi en 2007 l’Observatoire des Réseaux Sociaux, devenu aujourd’hui un outil de référence pour les pure players du secteur, ainsi que pour toutes les entreprises qui souhaitent adapter ou mettre en place une stratégie digitale.

Dans un univers digital en constante mutation, il permet de mieux comprendre et appréhender les évolutions des réseaux, ainsi que leur notoriété auprès des Français, et évalue ainsi chaque année plus de 50 réseaux sociaux selon 2 axes complémentaires :
– Une approche barométrique des usages et comportements des Français à l’égard des réseaux sociaux,
– Une approche thématique annuelle reflétant la tendance générale observée (depuis 2010).

Si l’Observatoire a permis d’observer, depuis son lancement, l’explosion de la notoriété des réseaux sociaux et leur propagation au sein de la société française, cette 8ème édition révèle toutefois une baisse de l’intérêt des utilisateurs, laissant présager une nouvelle étape du développement des réseaux sociaux.
Echantillon de 2004 personnes, représentatif de la population internaute française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne interrogée, région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing) du 21 au 28 novembre 2013.
AVEC: IFOP
Télécharger les résultats de l’étude (pdf, 2089 ko)

De Alexandra
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

La tour Eiffel lance sa chaîne officielle sur Youtube

Partager la Tour en vidéo

A travers ses vidéos officielles, les internautes du monde entier pourront désormais suivre l’actualité du monument, approfondir leur visite ou en découvrir de nouvelles facettes.

Accessible depuis un ordinateur, une tablette ou encore un smartphone, la chaîne officielle de la tour Eiffel offre des images full HD du monument le plus emblématique de France, que les internautes peuvent commenter, noter ou encore partager sur les réseaux sociaux.

Première vidéo officielle inédite, Instants partagés sur la tour Eiffel (réalisation : agence Cabarey) invite au rêve et à la découverte de la Dame de fer.

20130930-172956.jpg

La tour Eiffel étoffe sa présence numérique

La tour Eiffel poursuit le développement de sa stratégie numérique initiée depuis 2007, avec notamment le développement d’une billetterie en ligne depuis 2009, la mise en place d’un site internet diffusant l’information de la Tour en temps réel, deux applications mobiles, une présence sur les réseaux sociaux (sa page Facebook compte 1,24 millions de fans), ou encore la mise en ligne d’expositions historiques virtuelles immersives dans le cadre de son partenariat avec l’Institut culturel Google.

Source : site internet Tour Eiffel