Archives du blog

RSE : Gecina maintient son engagement @Gecina

Source : Gecina

Pour la deuxième année consécutive, Gecina obtient la note globale de 92/100 dans le classement Global Real Estate Sustainability Benchmark qui évalue chaque année la performance et la politique RSE des entreprises du secteur immobilier. Cette note prend en compte pour la première fois les immeubles de bureaux issus du patrimoine d’Eurosic, acquise par Gecina en août 2017.

Gecina connaît une évolution significative de son score sur le volet « Performance Indicators » avec un gain de 4 points, soulignant ainsi l’amélioration des performances de son patrimoine bureaux et résidentiel sur les critères relatifs à la production des déchets, aux consommations d’eau et d’énergie et aux émissions de CO2.

« Le classement mesure pour la première fois les performances du patrimoine d’Eurosic (24% du patrimoine du Groupe) que nous avons intégré depuis deux ans»

Lire la suite…

Lire également :

Gecina : Romain Veber nommé Directeur Exécutif Investissements & Développements @Gecina

Source : Gecina

Romain Veber vient d’être nommé Directeur Exécutif Investissements & Développements. Il prendra ses fonctions à partir du 1er novembre 2019.

Résultat de recherche d'images pour "Romain Veber gecina"

Diplômé de l’ESSEC, Romain Veber, 40 ans, apporte une expérience de 15 ans dans le secteur de la finance et de l’immobilier.

Après des débuts en 2004 chez Morgan Stanley puis en 2006 au sein de MGPA en qualité de Head of Acquisition France, il rejoint à Londres en octobre 2011 le fonds souverain norvégien Norges Bank Investment Management en qualité de Gestionnaire de Portefeuille, en charge des investissements immobiliers sur le marché français, notamment parisien.

En septembre 2017, il se voit confier le poste de Chief Investment Officer Europe pour l’immobilier. Sous sa responsabilité, Norges Bank Investment Management a conclu ces deux dernières années une douzaine de transactions, essentiellement à Paris, à Londres et en Allemagne.

Plus d’informations ici…

Lire également :

Gecina : révision des attentes 2019 suite à un 1er semestre solide @Gecina

Source : Gecina

Gecina a publié ses résultats au 30 juin 2019. Un 1er semestre solide et dynamique qui permet donc de réviser à la hausse ses attentes pour l’année 2019. 

Gecina

Voici les 4 informations clés à retenir du 1er semestre :
– Rendement global de 11,4% sur 12 mois (6,8% sur 6 mois)
– Pipeline de projets de 3,8 Md€, dont 3,0 Md€ engagés ou à engager à court terme
– Poursuite de la transformation de Gecina avec le déploiement progressif de YouFirst
– Révision à la hausse des attentes pour 2019 à la suite d’un solide premier semestre

Exécuter notre stratégie : un premier semestre 2019 particulièrement dynamique
– 85 000 m² commercialisés lors du semestre, avec une réversion faciale de +5% dans Paris QCA & 5-6-7
– 7 projets livrés ou à livrer en 2019 dans les zones les plus centrales, largement pré commercialisés, dont 6 sur le second semestre
– Création de valeur nette enregistrée au S1 de l’ordre de 256 M€ sur les actifs en développement ou livrés en 2018
– Poursuite de la rationalisation du patrimoine : 423 M€ de cessions réalisées ou sous promesse avec près de +6% de prime

Consolider les résultats : des agrégats financiers portés par la performance opérationnelle
– ANR EPRA à 169,8 € par action en hausse de +8,0% sur un an…
– … générant un rendement global de 11,4% sur 12 mois (et 6,8% sur 6 mois)
– Résultat Récurrent Net par action en hausse de +2,5% hors effets des cessions non stratégiques 2018 provenant du périmètre Eurosic
– Baisse du LTV droits inclus à 35,3% (vs. 36,2% fin 2018 et 39,0% mi 2018)
– Hausse de la maturité moyenne de la dette de +0,4 année à 7,7 ans à fin juin pour un coût inchangé de la dette tirée à 1,1%

Voir tous les résultats du 1er semestre 2019

Lire également :

Gecina : 164,1 M€ de revenus locatifs au 1er trimestre 2019 ! @Gecina

Source : Gecina

Gecina a dévoilé les résultats du 1er trimestre 2019. Les revenus locatifs sont en hausse de 2,3% et les cessions réalisées au cours du 1er trimestre sont de 149 M€ ; le groupe réitère ainsi ses objectifs 2019 avec confiance. 

logo-gecina

Un marché du bureau toujours porteur notamment dans Paris
– Une offre immédiate en baisse de -7% sur la Région parisienne et -11% dans la ville de Paris, à son plus bas niveau historique. Des taux de vacance qui se contractenten conséquence encore à 5,3% en Région parisienne et 2,2% dans Paris
– Des tendances locatives faciales de commercialisation toujours en hausse dans les zones les plus centrales
– (+7,5% sur la Région parisienne, et entre +9% et +14% dans les différentes zones de Paris intra-muros)

Gecina réitère avec confiance ses objectifs 2019
– Retraité de l’effet des cessions d’actifs non stratégiques provenant du périmètre Eurosic, le RRN 2019 par action devrait s’inscrire en hausse de l’ordre de +2% malgré le volume important d’actifs mis en restructuration ou devant l’être prochainement
– Les projets du pipeline devraient générer un supplément net de loyers, nets de cessions réalisées en 2018, de +130 M€ à +140 M€ d’ici 2024

Consulter tous les résultats…

Lire aussi :

Immobilier tertiaire : les 5 grandes attentes des utilisateurs pour 2030 @Gecina @MekaBrunel

Source : Gecina

Gecina a réalisé la 1ère enquête européenne portant sur les attentes des utilisateurs de bureaux à horizon 2030. Quelles sont alors les 5 grandes attentes des clients ? A quoi doit ressembler le bureau du futur ?

Gecina1.   Les utilisateurs d’aujourd’hui sont sensibilisés aux questions écologiques et attendent des bureaux de demain qu’ils soient « Green »
Équiper les espaces de travail de capteurs (éclairage, climatisation, chauffage), recourir à des matériaux de construction durables (murs de briques nues, panneaux solaires, toits biologiques) ou déployer la conscience verte des collaborateurs (zéro déchet, alimentation locale, transport propre) sont des conditions sine qua non des salariés pour se projeter avec envie dans l’espace de travail de demain.

2.   Les utilisateurs d’aujourd’hui sont connectés et attendent des bureaux de demain qu’ils soient « Smart »
Le mobilier intelligent, la biométrie ou la data sont des phénomènes qui permettront d’améliorer encore davantage la gestion des tâches administratives, les processus de décisions et l’accompagnement des collaborateurs.

3.   Les utilisateurs d’aujourd’hui sont mobiles et attendent des bureaux de demain qu’ils soient plus « Flex »
Les espaces collaboratifs tel que WeWork ou les coffee shops tels que Starbucks reflètent le besoin des individus de se retrouver où ils veulent et quand ils veulent pour travailler seuls ou à plusieurs.

4.   Les utilisateurs d’aujourd’hui sont partout chez eux et attendent des bureaux de demain qu’ils soient « Sweet »
À chaque humeur correspond un besoin ; à chaque besoin correspond un espace ; à chaque espace correspond un moment. Et tout au long de la journée, les humeurs et besoins varient selon les collaborateurs.

5.   Les utilisateurs d’aujourd’hui n’ont plus deux vies parallèles et cloisonnées et attendent des bureaux de demain qu’ils soient « Serviciels »

Plus d’informations ici…

Lire également :