Archives du blog

Tout ce qui va changer au 1er avril 2018 : Allocations, Gaz, banques, santé…@servicepublicfr

Source : Service Public

Allocations familiales, gaz, banques, santé… Retrouvez ci-dessous ce qui va changer pour ce mois d’avril 2018 !

service public

Allocations familiales
Dès le 1er avril 2018, nous avons une réévaluation des prestations familiales. Par ailleurs, les conditions de ressources et les montants de l’allocation de base à taux plein, de la prime à la naissance et de la prime à l’adoption sont alignés sur ceux du complément familial pour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er avril 2018. À noter également qu’il est prévu à cette date une majoration de 30 % du montant maximum du complément de libre choix du mode de garde pour les familles monoparentales.

Tarif gaz
Les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie baissent de 1,1 % en moyenne au 1er avril 2018 par rapport au barème en vigueur en mars 2018. C’est ce qu’indique la Commission de régulation de l’énergie (CRE) dans un communiqué du 27 mars 2018.

Chèque énergie
Le chèque énergie remplace, depuis le 1er janvier 2018, les tarifs sociaux de gaz et d’électricité, c’est, dans la majorité des cas, en avril 2018 que les foyers bénéficiaires l’obtiendront.

Nouveau carnet de santé
Enrichissement des messages de prévention, introduction de nouvelles courbes pour le suivi de la croissance des enfants, obligations vaccinales… Le nouveau modèle de carnet de santé entre en vigueur à partir du 1er avril 2018.

Banques, assurances… : vers des relations clients davantage dématérialisées Supports dématérialisés, envois recommandés électroniques, signature électronique… C’est à compter du 1er avril 2018 que les clients notamment des banques et des assurances verront la mise en place effective de l’ordonnance sur la dématérialisation des relations contractuelles dans le secteur financier publiée au Journal officiel du 5 octobre 2017.

Consulter l’article 

A lire aussi :

Service client de l’année : @directenergie élu pour la 11e fois consécutive !

Source : Direct Energie

Le groupe Direct Energie est le 3e acteur Français de l’électricité et du gaz. Pour la 11ème année consécutive cette année, le groupe a reçu le trophée « Elu Service client de l’année » dans la catégorie « ‘Fournisseur d’électricité et de gaz ».

logo-direct-energie

Ce prix récompense une nouvelle fois l’engagement dans la durée des collaborateurs et des partenaires du groupe qui, depuis le début, fait de la satisfaction de ses clients une priorité. Direct Energie obtient une note globale de 16/20 (contre une moyenne de 13,11 pour la catégorie). Cette note valorise la prise en charge personnalisée de plus de 2 millions de clients sur tous les canaux : téléphone, mail, navigations Internet ou encore réseaux sociaux.

Le digital en vedette : réactivité et efficacité saluées
Dans la section «Navigation Internet», Direct Energie se voit attribuer une note de 17,93/20. Cette catégorie évalue notamment la qualité de la rédaction des réponses, la simplicité des mots-clés disponibles sur le moteur de recherche ainsi que l’accessibilité du site Internet. Dans la catégorie «Réseaux Sociaux», Direct Energie, très efficace et dynamique quant aux outils digitaux de relation client, reçoit la note de 18,35/20.

Lire la suite…

A lire aussi :

@Institutionnels                     @royojm                     @AlexandraPoloce

Comment les collectivités achèteront, demain, le gaz et l’électricité ?

Colloque AMORCE le 2 avril 2014

En partenariat avec l’AITF.

Les marchés de l’énergie se sont progressivement ouverts en France entre 2001 et 2007, et aujourd’hui les consommateurs peuvent choisir de s’approvisionner en électricité et en gaz naturel auprès des opérateurs historiques aux tarifs réglementés de vente ou auprès de tout fournisseur aux conditions tarifaires de marché.

Fin 2014 puis fin 2015, certains tarifs réglementés vont être supprimés pour les consommateurs non domestiques. Pour les collectivités locales, ce passage obligé aux offres de marché s’effectuera selon les règles du code des marchés publics : Quelles stratégies adopter ? Faut-il se grouper ou agir seul ? Quelles seront les répercutions financières ?

En parallèle, certaines unités de production d’énergie (valorisation des déchets, hydraulique, cogénération, etc.) arrivent en fin d’obligation d’achat : Comment les collectivités locales peuvent s’y préparer ?

Cette journée à destination des représentants des collectivités locales et de leurs partenaires permettra notamment de réaliser un tour d’horizon de l’évolution réglementaire, des retours d’expériences des collectivités qui achètent déjà leur gaz ou leur électricité en offre de marché, et de dresser un panorama des outils existants.

De leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Gaz de Bordeaux et le groupe italien ENI se séparent

Détenteur de 34% du capital de Gaz de Bordeaux, le groupe italien ENI a vendu la totalité de ses parts à la société d’économie mixte Régaz.

Lire la suite