Archives du blog

A la recherche d’urbanistes coordonnateurs, l’EPA Sénart lance une consultation inédite @epasenart @galivel

Source : GALIVEL

Jeudi 14 mai dernier, l’établissement public d’aménagement de Sénart (EPA Sénart) a lancé une consultation visant à composer un pôle pluridisciplinaire d’urbanistes et de paysagistes, pour une mission de longue durée. Une première pour l’EPA Sénart : l’établissement entend, par cette procédure, recruter des concepteurs pour coordonner des projets d’aménagements sur l’ensemble de son territoire, mais aussi sur plusieurs secteurs limitrophes présentant de forts enjeux de développement.

L’EPA Sénart réalisait jusqu’ici la conception de la majorité de ses projets urbains en régie : seule une minorité d’opérations était ouverte à des acteurs externes. L’évolution du contexte d’intervention de l’établissement public, et des enjeux de l’aménagement du territoire, appellent désormais l’EPA à recourir plus largement à l’externalisation de la conception urbaine et paysagère de ses opérations. « C’est la première fois que nous recherchons autant d’équipes pour couvrir l’ensemble du territoire, mais aussi des communes hors du périmètre de l’OIN » souligne Aude Debreil, Directrice générale de l’EPA Sénart.

5 territoires et 23 projets urbains concernés en Essonne et en Seine-et-Marne

Par cet appel d’offre (composé de 5 lots), l’EPA Sénart entend retenir 5 équipes d’urbanistes et de paysagistes, chacune appelée à intervenir sur un territoire délimité par la consultation : le secteur du Clos Saint-Louis, à Dammarie-lès-Lys (77) ; le secteur de Villaroche sur les communes de Réau, Montereau-sur-le-Jard et Limoges-Fourches (77) ; et 3 autres secteurs situés des communes de l’OIN de Sénart (77 et 91). Les attributaires assureront le suivi de 23 projets urbains portés par l’EPA Sénart, à l’étude ou en cours de réalisation sur ces 5 secteurs. Pour chacun des lots composant le marché, il est demandé aux équipes candidates tant d’assumer des missions d’urbanisme et d’aménagement (études générales, plan-masse, fiches de lots, cahiers des prescriptions, suivi des permis de construire) que d’intervenir en phase d’accompagnement de la maîtrise d’ouvrage (concertation, mise en compatibilité du PLU, etc.). La durée du contrat-cadre est de 4 ans…

En savoir plus

Pour réinventer notre système de production, l’EPA Sénart et Elcimaï présentent leur Usine du Futur 4.0 @galivel @epasenart

Source : GALIVEL

Relocaliser les industries : une priorité face à l’urgence sanitaire mondiale

Au-delà de ses seuls impacts humains et économiques, la crise sanitaire internationale engendrée par le COVID-19 met en lumière une réalité criante : la mondialisation des échanges a atteint ses limites, à l’heure où les entreprises du secteur de la santé importent 90 % des principes actifs essentiels à production des médicaments commercialisés sur le territoire national. Pour améliorer la résilience de l’économie nationale, relocaliser nos industries et réinventer notre système de production apparait comme une impérieuse nécessité. C’est autour de cette volonté partagée de doter les territoires d’une nouvelle génération de sites industriels que ce sont réunis l’établissement public d’aménagement de Sénart (EPA Sénart) et le Groupe Elcimaï, ETI seine-et-marnaise spécialisée dans la conception-réalisation de sites de production…

Consulter le communiqué de presse

Le COVID-19 est-il la cause exclusive du recul du nombre de crédits immobilier traités ? @galivel @Cafpipret

Source : GALIVEL

CAFPI décrypte les inquiétudes qui planent autour du coronavirus, qui ajoutées aux récents durcissements de l’accès au crédit immobilier par le Haut Conseil de Stabilité Financière et la Banque de France, risquent de ralentir le marché immobilier.

D’un côté, si les acteurs requis pour concrétiser un projet immobilier se voyaient isolés chez eux, les acheteurs se retrouveraient restreints et rencontreraient des difficultés pour trouver un interlocuteur pour visiter un bien ou préparer son financement.

Certes, aujourd’hui, le numérique permet à une grande partie des acteurs de travailler de chez eux, et offre la possibilité d’avancer de son domicile sur un dossier ou de transmettre les documents dématérialisés. En revanche, pour l’acheteur, la visite d’un bien en faisant appel à tous ses sens ou pour les acteurs financiers, la réalisation des contrats avec des contraintes de confidentialité et de sécurisation des données, requièrent des rendez-vous de visu. Ne pas traiter ces dossiers entraînerait inévitablement un retard, induisant un recul de la demande et de nombre de dossiers financés.

De l’autre côté, l’effondrement des marchés financiers pousse les investisseurs à se tourner vers la valeur sûre qu’est la pierre, qui de plus, assure un rendement important lorsqu’on le rapporte au risque pris…

Consulter le communiqué de presse

Le marché du logement maintient sa dynamique, mais l’étau se resserre autour du crédit immobilier @galivel @FNAIM

Source : GALIVEL

En ce mois de mars, la FNAIM publie simultanément son 2ème baromètre de la perception du marché par ses agents immobiliers ainsi que sa dernière note de conjoncture du marché immobilier. L’occasion de faire un focus global sur la conjoncture du marché immobilier et ses perspectives pour les mois à venir. Les professionnels interrogés livrent leur ressenti concernant l’évolution du marché de l’immobilier, l’occasion notamment de revenir sur les effets attendus des décisions du HCSF.

Un marché qui devrait poursuivre sa dynamique…

Comment voyez-vous évoluer les prix dans l’ancien ? Lorsque la question est posée à des professionnels de l’immobilier, ces derniers n’anticipent pas de ralentissement des tendances récemment observées dans les six prochains mois.

Tous les indicateurs confirment la poursuite de la dynamique du marché, confronté à une demande toujours insatisfaite et qui reste globalement orientée à la hausse. En effet, 78 % des sondés jugent que la demande se stabilise et est perçue comme stable ou en hausse modérée…

…Lire la suite

VESTA : l’insigne d’une profession réglementée, accessible à tous sur Fnaim.fr @FNAIM @Galivel

Source : GALIVEL

La Loi ELAN ayant protégé leurs titres, VESTA est l’aboutissement pour les professionnels de l’immobilier de la conquête de leur identité de profession réglementée. Dévoilé par la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) en novembre dernier, ce symbole universel a su créer l’adhésion des professionnels autour de leur nouvel emblème. Il est désormais mis à la disposition de tous les agents immobiliers, syndics de copropriété et administrateurs de biens, détenteurs de la carte professionnelle, sur Fnaim.fr

VESTA, l’affirmation de l’identité d’une profession réglementée

En créant VESTA, la FNAIM a souhaité permettre aux professionnels de l’immobilier d’afficher le caractère réglementé de leur profession, reconnu par la loi Hoguet, protégé par la Loi ELAN, assorti d’obligations. VESTA est une sécurité supplémentaire pour le consommateur, symbole de l’aptitude, du professionnalisme et de la probité des agents immobiliers, administrateurs de biens et syndics, détenteurs d’une carte professionnelle.

En savoir plus