Archives du blog

L’observatoire des observatoires immobiliers 2019 : nombre de ventes, prix au plan national, évolutions des prix au m² @Galivel

Source : Galivel

Pour la 8ème fois, l’agence Galivel & Associés a pris l’initiative de réaliser un observatoire des observatoires immobiliers. Pour cela, elle a rassemblé les chiffres publiés par la FNAIM, LPI-SeLoger, MeilleursAgents.com, les réseaux d’agences ERA Immobilier, Century 21, ORPI et Laforêt. Nombre de ventes, prix au plan national, évolutions des prix au m², sont autant d’informations regroupées et analysées pour établir cet observatoire permettant le suivi des marchés immobiliers français. Ce bilan de l’année 2019, permet de voir l’évolution du marché immobilier et dessine les tendances du marché à venir.

Il en va des statistiques immobilières comme des enquêtes d’opinion : ce sont des échantillons, à partir desquels sont élaborées des extrapolations. Il faut bien s’en contenter, puisqu’il n’existe pas de recensement exhaustif et en temps réel de l’ensemble des transactions sur le territoire.

>Consulter le communiqué de presse

Knight Frank crée un pôle dédié aux Family Offices avec Yohann Floc’h à sa tête @KnightFrankFr @Galivel

Source: Galivel

Yohann Floc’h, 40 ans, rejoint le département Capital Markets de Knight Frank pour développer un pôle dédié aux Family Offices et proposer l’ensemble des services de Knight Frank : la commercialisation de bureaux et le conseil aux utilisateurs, l’aménagement d’espaces de travail, l’investissement, le commerce et l’expertise avec sa filiale Knight Frank Valuation & Advisory.

Fort d’une expérience de 20 ans dans l’immobilier, Yohann Floc’h a évolué pendant neuf ans dans le brokerage et l’asset management international avant d’intégrer Pontegadea, Family Office d’Amancio Ortega, fondateur du Groupe Inditex, pour lequel il gérait l’intégralité du patrimoine français.

>En savoir plus

Lire aussi :

Suppression de la taxe d’habitation, augmentation de la taxe foncière @FNAIM @Galivel

Source: Galivel

Alors qu’une récente étude de l’OCDE a confirmé que la France était championne en matière de fiscalité sur l’immobilier, la baisse, puis la suppression de la taxe d’habitation laissait présager une inversion de cette tendance. Hélas ! 140 000 propriétaires ont vu leur taxe foncière augmenter cette année, et cela semble appeler à se généraliser via la révision des bases cadastrales. 
Pour la Fédération Nationale de l’Immobilier, ces errements fiscaux sont dangereux pour le Logement en France et une réforme de la fiscalité locale est plus que jamais nécessaire. 

Selon une récente étude de l’OCDE passée relativement inaperçue, la France apparaît en tête des pays où la pression fiscale immobilière est la plus forte. Les taxes sur l’immobilier culminent à 4,4 % du PIB en France.

L’enquête remonte certes à 2017. À l’époque, la taxe d’habitation était encore prélevée. Depuis, sa suppression a été votée. Elle n’existera définitivement plus en 2023. La place de notre pays dans le classement s’en trouvera-t-elle améliorée ? Rien n’est moins sûr, car l’imposition de la pierre demeure structurellement forte dans notre pays. On le voit bien dans nombre de villes et de départements, où le vide laissé par la taxe d’habitation tend à être comblé par une augmentation de la taxe foncière.

Consulter le communiqué de presse

Le « Jardin Secret » de @Pierre_Etoile à #Sèvres

galivel

Source: galivel.com

« Jardin Secret » est le nom du nouvel édifice qui érigera au 114 Grande Rue, en plein centre-ville de Sèvres, au quatrième trimestre 2019. Cet édifice sera composé de 61 appartements avec deux surfaces commerciales en rez-de-chaussée.

Pourquoi le 114 Grande Rue?

Connu pour un passé historique riche, le 114 Grande Rue est une adresse qui a déjà fait parler d’elle au fil des siècles. Ancien relai de poste, entre Paris et Versailles au XVIIème siècle, le lieu servait d’étape pour les diligences, offrant le gite aux hommes et le repos des chevaux dans ses écuries.

Un havre de paix secret en plein coeur de la ville

La résidence s’ouvre par une grille ouvragée donnant sur un passage couvert, au fond duquel on découvre, cachée à l’abri des regards extérieurs, une cour-jardin imaginée par un architecte paysagiste. Des éléments en métal et des câbles en inox servent de support à des plantes grimpantes, créant une oeuvre d’art en perpétuel mouvement. Et puisqu’un jardin secret peut en cacher un autre, en fond d’ilot, la résidence s’ouvre sur un magnifique espace paysager classé… Téléchargez la suite du communiqué de presse