Archives du blog

L’Open Data Avicca est en ligne ! #FttH

L’Open Data Avicca est en ligne ! DÉCEMBRE 2018

Source : AVICCA

Dans quels territoires trouver du 100% FttH ? Combien de prises sont déployées ? Par quels opérateurs ? Et à quelle échéance la commune pourrait-elle être entièrement raccordable au rythme actuel ? Comme annoncé au TRIP d’automne 2018, l’AVICCA publie à son tour des données en format ouvert (Open Data) pour répondre à ces questions (et bien d’autres). L’objectif : aider à mieux comprendre l’évolution des déploiements FttH selon les zonages. Entre zone de déploiement privé et zone de déploiement public, zone très dense, ex-ZTD, appel à manifestation d’intention d’investir (AMII), ex-AMII, réseau d’initiative publique (RIP), ex-RIP, trouver des réponses simples relève souvent de la haute expertise. Ce jeu des plus de 7 familles de zonages publics et privés s’explique par des contraintes réglementaires très variables, des dates d’achèvement qui fluctuent au fil du temps, mais également des zones où les opérateurs privés déploient ou annoncent des déploiements pouvant doublonner des réseaux déployés par la puissance publique.

Pas moins de 14 zones ont ainsi déjà été identifiées, en attendant l’ajout des futures zones AMEL (appel à manifestation d’engagement local) qui pourraient elles-mêmes, selon nos informations, être réparties en deux sous-catégories :  AMEL avec 100% de raccordables à un tarif unique et AMEL sans engagement d’aboutir sur du 100% FttH ou avec une tarification dépéréquée pour une partie des locaux…

Malgré le soin apporté, les vérifications et recoupements effectués à partir des fichiers de l’ARCEP, ce premier exercice comporte probablement encore quelques erreurs, oublis ou approximations. Vous pouvez évidemment les corriger (voir notice jointe), afin que nous nous approchions, avec ce travail collectif, d’un état réel du FttH sur notre territoire : ce souci de transparence va bien dans le sens de l’intérêt général. L’AVICCA s’engage, pour sa part, à une actualisation de ces données quelques jours après chaque publication trimestrielle par l’ARCEP de l’Open Data des déploiements HD et THD.

L’Open Data de l’ARCEP permet déjà aux territoires d’établir des cartes intéressantes, mieux lisibles et donc plus pédagogiques. En publiant à son tour ses données ouvertes, l’AVICCA espère que d’autres parviendront à représenter plus simplement ces multiples zonages totalement incompréhensibles pour la grande majorité des Français. Alors que les prochaines échéances municipales se profilent à l’horizon, chaque citoyen devrait pouvoir confronter la réalité des déploiements FttH aux données communiquées par les opérateurs. Les élus locaux devraient aussi pouvoir répondre clairement, commune par commune, aux légitimes questions de leurs administrés : par qui et dans quelles conditions financières, techniques, calendaires et commerciales seront-ils raccordés ?

En savoir plus

Déploiement FTTH : le financement de 7 nouveaux projets validé

7 nouveaux projets de réseaux d’initiative publique et 12 départements concernés ont reçu un accord de principe du Premier Ministre Manuel Vall pour le financement de l’internet très haut débit. L’Alsace, la Bretagne, l’Eure, la Haute-Saône, la Manche, le Tarn et Garonne et le Val de Marne sont les porteurs de ces projets. Ils viennent rejoindre les 17 réseaux d’initiative publique, couvrant 21 départements, qui ont déjà fait l’objet d’un tel accord depuis le lancement du Plan France Très Haut Débit.

Au total, 56 dossiers pour 68 départements ont déjà déposé une demande de subvention pour bénéficier du soutien financier de l’État pour le déploiement du très haut débit sur le territoire. Ils représentent un investissement attendu de 7 milliards d’euros sur 5 ans et un objectif de 4 millions de foyers raccordes en fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH).

Axelle LEMAIRE secrétaire d’État chargée du Numérique, déclare que « l’enjeu de numérisation de nos territoires, permettant un accès à l’ensemble des habitants, est crucial pour l’avenir de notre pays. Le Plan France Très Haut Débit avance bien, l’État répond à ses engagements. Le lancement de l’Observatoire pour mesurer l’état de cet avancement s’inscrit dans la démarche de transparence de l’action publique portée par le Gouvernement. Il montre aussi que le grand mouvement initié par le Plan France Très Haut Débit se concrétise progressivement, pour nos concitoyens, dans les villes comme dans les zones rurales ».

>En savoir plus : Télécharger le communiqué de presse – Déploiement FTTH

.

>Source : www.economie.gouv.fr

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Recueil des bonnes pratiques en matière de Très Haut Débit pour les collectivités

Dans le cadre de son programme d’investissement d’avenir, l’État a lancé le Programme National Très Haut  Débit, doté de 2 milliards d’euros dont 900M€ destinés au financement des réseaux d’initiative publique à très haut débit en dehors des zones très denses.

Afin de préparer au mieux le lancement de ce programme national, l’état a souhaité conduire une expérimentation à échelle réduite, de janvier à juillet 2011. C’est pourquoi un appel à projet a été organisé d’Août à Octobre 2010, afin de réaliser six projets pilotes FttH (un réseau FTTH est un réseau de télécommunications qui se termine en fibre optique au domicile de l’abonné) soutenus par des collectivités et cofinancés par l’État jusqu’à 50%.

En contrepartie, les acteurs de ces six projets se sont engagés à collaborer à un bilan approfondi de l’expérimentation, de sorte que ces enseignements puissent éclairer les projets FttH ultérieurs et en particulier être pris en compte dans les dossiers de réponse à l’appel à projets du Programme national Très Haut Débit…Télécharger le recueil en PDF

Les collectivités partenaires sont: 

  • la Conseil Régional d’Auvergne,
  • le Conseil Général de la Lozère,
  • le Comité Syndical de Manche Numérique,
  • la ville de Sallanches,
  • le Conseil Général de Seine-et-Marne,
  • le Conseil Général de Vendée.