Archives du blog

19e Conférence des Villes : Revivez les moments forts de l’événement @France_urbaine #vidéo

Source : France Urbaine

 

La 19ème Conférence des Villes, organisée par France urbaine, s’est tenue le mercredi 18 septembre 2019 à l’Hôtel de Ville de Paris sur le thème :

« L’engagement des villes en actes : solutions et innovations au service des citoyens ».

Cette Conférence des Villes est le premier grand rendez-vous des élus locaux de la rentrée. Elle permet aux maires de grandes villes, présidents de métropoles et de grandes agglomérations d’affirmer le rôle et la responsabilité des villes dans la vie des citoyens.

Action Logement et France Urbaine s’engagent en faveur des politiques territoriales de l’habitat et de l’emploi @ActionLogement @France_urbaine

Source : France Urbaine 

Bruno Arcadipane, Président d’Action Logement Groupe, Jean-Baptiste Dolci, Vice-président, Bruno Arbouet, Directeur général, et Jean-Luc Moudenc, Président de France urbaine ont signé mercredi 18 septembre 2019 à l’occasion de la 19e Conférence des Villes, une convention de partenariat en faveur des dynamiques territoriales sur le logement et l’emploi.

Par la signature de cette convention, les deux partenaires s’engagent à renforcer les synergies existantes et à mettre en commun leurs compétences afin de développer une compréhension réciproque des enjeux liés au logement et à l’emploi, en particulier dans le cadre des politiques nationales liées au projet de loi ELAN, au plan national « Action Cœur de ville », au Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) et au Plan d’investissement volontaire qu’Action Logement a signé avec l’Etat le 25 avril dernier…Lire la suite du communiqué de presse

Bientôt la 19e Conférence des Villes : quelles solutions et innovations au service des citoyens ? @France_urbaine

Source : Conférences des villes

La 19e Conférence des Villes se tiendra le 18 septembre prochain, à l’Hôtel de Ville de Paris, sur le thème  » L’engagement des villes en actes : solutions et innovations au service des citoyens ». Proximité et innovation seront sur le devant de la scène ! 

Cette Conférence des Villes sera le premier grand rendez-vous des élus locaux de la rentrée. Elle permettra aux maires de grandes villes, présidents de métropoles et de grandes agglomérations d’affirmer le rôle et la responsabilité des villes dans la vie des citoyens.

La matinée consacrera une large place à l’expérimentation et à la différenciation des collectivités territoriales autour de trois enjeux forts : la transition écologique, l’inclusion numérique et la politique du logement. Une deuxième séquence visera à présenter les propositions de France urbaine sur les principaux projets de loi actuellement ou prochainement débattus au Parlement.

L’après-midi s’ouvrira sur un dialogue avec le Parlement, de 14h00 à 14h30, suivi des discours de clôture d’Edouard Philippe et de Jean-Luc Moudenc de 14h30 à 15h15.

>> En savoir plus sur l’événement
>> Découvrir le programme

Lire également :

Transition écologique : l’ADEME, France Urbaine, l’ANPP et l’ADCF signent un protocole d’alliance @ademe

Source : Ademe

L’ADEME, France Urbaine, l’ANPP et l’ADCF ont signé un protocole d’alliance le 29 mars dernier, afin d’accompagner l’intégration de la transition écologique dans tous les projets territoriaux.

Une collaboration vivante et évolutive
Compte tenu de la multiplicité d’entrées de la transition écologique, les travaux engagés via ce protocole se concentreront sur un nombre limité de priorités définies annuellement. Les premiers sujets identifiés sont :
– La promotion et le déploiement du nouveau programme « Economie circulaire » et la poursuite de la dynamique Cit’ergie dans les territoires ;
– La diffusion et la généralisation des stratégies d’adaptation au changement climatique ;
– Le développement des nouveaux modèles de finance verte auprès des collectivités ;
– L’expérimentation sur des territoires pilotes du service public de l’efficacité énergétique de l’habitat (SPEEH).

7 axes de coopération pour soutenir la transition écologique dans les territoires :
– Le partage d’informations sur les attentes, les besoins, les problématiques identifiées et/ou remontées par les territoires. Des enquêtes pourront être réalisées en ce sens auprès des collectivités dans un effort de complémentarité et de coordination ;
– Le relais, la promotion des actions engagées de part et d’autre en faveur de la TEE : retours d’expérience, offres de formations, etc. ;
– Les contributions réciproques à l’élaboration, à la diffusion et à l’évaluation d’outils à destination des collectivités ;

>>> Lire la suite…

Lire aussi :

Réduction de Loyer de Solidarité : le bilan 1 an après @France_urbaine @l_AdCF

Source : France Urbaine

Cela fait déjà depuis 1 an que la Réduction de Loyer de Solidarité (RLS) a été adopté dans la loi de finances 2018. France Urbaine et l’AdCF (Assemblée des Communautés de France) ont donc, pour l’occasion, réalisé une enquête afin d’en savoir plus sur les retombées et conséquences de ce dispositif.  Accueil

19 collectivités ont répondu au questionnaire lancé début juillet, dont 12  métropoles. Il en ressort que les agréments 2018 sont peu ou prou conformes aux programmations envisagées dans les programmes locaux de l’habitat (PLH), malgré les contraintes financières imposées par la RLS et les perspectives de réforme du tissu des bailleurs (fusion, regroupement, rapprochement, mutualisation financière, que la loi ELAN conforte et rend obligatoire, avec le seuil des 12 000 logements).

On note néanmoins un léger tassement des programmations dans la métropole de Lyon, voire un recul des engagements au Grand Nancy, qui peut être marqué avec une baisse des agréments à Rennes métropole. Les prêts de haut de bilan bonifiés (PHBB) proposés par la Caisse des dépôts/Banque des territoires permettent globalement de compenser la baisse des fonds propres des bailleurs sociaux.
Les communautés et métropoles expriment des inquiétudes concernant les conditions de réalisation du nouveau programme national de renouvellement urbain dit NPNRU porté par l’ANRU, en particulier les opérations de démolition jugées plus complexes et coûteuses que la production de logements neufs ou la réhabilitation.

Au total, il apparaît que c’est plutôt à partir de 2019/2020 que les programmations devraient être affectées par les contraintes financières touchant les bailleurs sociaux.

Plus d’infos ici…

Lire également :