Archives du blog

FPI : 10 paradoxes de la politique du logement @fpi_fr

Source : FPI

Il est souvent bon de revenir à quelques chiffrés clés, pour bâtir une politique publique efficace. Dix exemples à propos de la politique du logement :

  1. Malgré plus de 2 millions de logements construits au cours du mandat municipal en cours, les prix continuent d’augmenter ;
  2. Malgré un chiffre d’affaires de 140 Md€ en 2018, l’industrie du BTP française, qui est la première en Europe, n’est pas significativement en avance en termes d’innovation ou de productivité ;
  3. Malgré 35 000 emplois créés en 2019 dans le BTP, les promoteurs éprouvent toujours des difficultés à trouver des entreprises disponibles pour leurs programmes;
  4. Malgré près de 5 millions de logements (le parc le plus important d’Europe), le parc social français laisse plus de 2 millions de demandeurs insatisfaits ;
  5. Malgré 1,7 Md€ de cotisations des entreprises perçues chaque année, Action logement peine à répondre aux besoins de logements des salariés ;

Voir les 5 autres paradoxes

Plus de 1 500 logements bloqués en 1 an : la FPI IDF excédée saisit le Procureur de la République @fpi_fr

Source : FPI

La Fédération des Promoteurs Immobiliers d’Ile-de-France a saisi le Procureur de la République du Tribunal de Grande Instance de Nanterre, en déposant une plainte contre Vassili PERINET et sa société VP Invest en raison de faits d’escroquerie et de tentative d’escroquerie.

Au cours des seules années 2018 et 2019, un habitant des Hauts-de-Seine, en personne ou au travers de sa société portant son nom, est à l’origine de plus de 20 recours gracieux et contentieux à l’encontre de différents programmes immobiliers situés dans les Hauts-de-Seine.

Colombes, Asnières-sur-Seine, Courbevoie, Boulogne-Billancourt sont parmi les villes où les recours sont les plus nombreux. Cet habitant est connu de nombreuses collectivités locales au point que certaines villes réfléchissent, elles-aussi, à saisir le juge civil pour dénoncer cette pratique.

>Consulter le communiqué de presse

Bilan 2019 et prévisions 2020 du logement neuf en IDF @fpi_fr

Source : FPI

Comme chaque mois de novembre, le CAPEM a présenté les chiffres provisoires du marché pour 2019 :

– Des mises en vente en forte baisse : – 23% soit 5 600 lots en moins sur les 9 premiers mois. L’estimation sur l’année 2019 est de – 25%.
– Des ventes toujours dynamiques : + 6 % soit 1 600 lots en plus sur les 9 premiers mois. L’année 2019 est encore une année record avec une estimation de 36 800 lots vendus soit 1% de plus qu’en 2018.
– Les propriétaires occupants représentent 60% des acheteurs et les investisseurs 40%.
– L’offre est en forte baisse avec – 33% par rapport à 2018 (7,4 mois de commercialisation)
– Les prix de ventes sont en augmentation : + 6% et certains départements comme les Yvelines accusent une augmentation de 11,6%.

Le CAPEM prévoit un tassement du marché en 2020 en raison du manque d’offre avec une prévision de 33 000 à 35 000 lots vendus.

>En savoir plus

Le marché du logement neuf plus que jamais affecté par le manque d’offre @fpi_fr

Source : FPI

La FPI, regroupant les promoteurs immobiliers de France en logement et en immobilier d’entreprise, publie les chiffres du 3ème trimestre 2019 de son observatoire statistique national, baromètre des indicateurs avancés en logement dans toutes les régions de France, lancé en 2010.

Comme depuis plusieurs trimestres, le constat le plus préoccupant concerne les mises en vente de nouveaux programmes immobiliers : au T3 2019, les promoteurs n’ont mis en vente que 20 000 logements soit 5 000 de moins qu’au T3 2018. L’offre à la vente de logements neufs baisse donc de 14 % et le stock est inférieur à 9 mois de vente dans plusieurs métropoles majeures (Ile de France, Rennes, Nantes, Strasbourg, Montpellier ou Rennes). Il y avait 60 000 logements en projets début 2018 ; il n’y en a plus que 45 000 aujourd’hui.

Cette baisse de l’offre a deux explications : la délivrance des permis de construire dans le collectif est en chute libre (en moyenne annuelle, ce sont 40 000 logements collectifs autorisés en permis de moins qu’il y a deux ans)…Lire la suite

Lire aussi :

Des mesures pour maîtriser les coûts du foncier dans les opérations de construction @fpi_fr

Source : FPI

Missionné par le Premier ministre, Edouard Philippe, au printemps, pour établir des propositions sur la maitrise des coûts du foncier dans les opérations de construction, le député Jean-Luc Lagleize a remis le 6 novembre dernier son rapport, comportant 50 propositions, dont certaines sont d’ores et déjà inscrites dans une proposition de loi visant à réduire le coût du foncier et à augmenter l’offre de logements accessibles, qui sera examinée en séance publique par les députés le 28 novembre prochain.

Outre la généralisation d’observatoires fonciers locaux et d’offices fonciers libres (en complément des offices fonciers solidaires), le député propose de refondre la fiscalité depuis le régime de plus-values immobilières jusqu’au dispositif Pinel en passant par l’instauration d’une « prime de constructibilité », mais aussi d’améliorer le suivi des objectifs de construction des PLH.

Certaines propositions portent par ailleurs sur l’instruction des PC, les « chartes promoteurs » et les règles des PLU.

>Consulter le rapport