Archives du blog

Icade : quel plan de développement pour 2019-2022 ? @Icade_Officiel

Source : Icade

En vue de ses résultats très solides au 1er semestre 2018, Icade dévoile son plan de développement de 2019-2022 autour de 4 points clés : la promotion, la santé, le tertiaire et la RSE.

logo icade

Ce plan a été approuvé à l’unanimité par le Conseil d’Administration. Les principaux axes opérationnels du plan 2019-2022 sont les suivants :

Foncière tertiaire
– Leader de l’immobilier tertiaire sur les « Prime Grand Paris locations » et les grandes métropoles régionales
– Focus sur le développement et l’extériorisation de la création de valeur embarquée
– Utilisation plus rapide et/ou monétisation des réserves foncières
– Rotation opportuniste du patrimoine
– Sélectivité accrue des actifs du portefeuille
– Accélération de la croissance

Foncière santé
Poursuite du développement d’Icade Santé en France et diversification dans le secteur des EHPAD
– Lancement du développement international en Europe continentale

Lire la suite…

Retrouvez également :

Icade : résultats semestriels 2018 en hausse @Icade_Officiel

Source : Icade

Icade, foncière, développeur et promoteur, a dévoilé ses résultats semestriels 2018 ! Sur ses 3 métiers, le tertiaire, la santé et la promotion, les résultats sont en hausse en ce début d’année 2018 !

logo icade

Foncière Tertiaire : une dynamique favorable
Une activité locative soutenue
Au 30 juin 2018, le taux d’occupation financier de la Foncière Tertiaire s’élève à 92,5%, stable par rapport au 31 décembre 2017. A périmètre constant, le TOF augmente de +0,2 pt sur les bureaux et +1,4 pt sur les parcs d’affaires. La maturité moyenne des baux passe de 4,8 ans à 4,9 ans, avec une amélioration sensible sur les parcs d’affaires (+0,4 année).
Au 1er semestre, sur l’ensemble du portefeuille, la Foncière Tertiaire a procédé au renouvellement de 30 baux représentant une surface totale de 100 940 m², 22,7 millions d’euros de loyers faciaux annualisés et une durée ferme moyenne de 6,2 années. Ces renouvellements ont été réalisés en ligne avec la VLM.
Les nouvelles signatures réalisées au 1er semestre, représentent, quant à elles, une surface totale de 45 602 m2 et 10,9 millions d’euros de loyers faciaux annualisés.
Les sorties à périmètre comparable liées aux départs de locataires représentent, quant à elles, 36 995 m² et 8,4 millions d’euros de loyers faciaux annualisés.
A périmètre courant, les revenus locatifs de la Foncière Tertiaire sont en augmentation de +7,3% à 200,2 millions d’euros, principalement sous l’effet de l’acquisition d’ANF Immobilier.

Foncière Santé : poursuite de la croissance et nouvelles perspectives
La Foncière Santé a affiché des revenus locatifs en croissance au 1e semestre (par rapport au 1er semestre 2017), à 115,1 millions d’euros, soit +8,6% à périmètre courant principalement sous l’effet des acquisitions réalisées en 2017 et des livraisons sur le semestre de 2 actifs du Pipeline : la polyclinique de Reims-Bezannes (30 000 m², BEFA de 12 ans fermes avec Courlancy Santé) et Bromélia (16 000 m2, BEFA de 12 ans fermes avec Elsan). Le taux d’occupation financier du portefeuille est à 100%. La maturité moyenne des baux est de 7,4 ans.

En savoir davantage…

Lire aussi :

Altarea Cogedim obtient la note BBB par S&P Global @altareacogedim @SPGlobal

Source : Altarea Cogedim

En vue de la solidité du business model d’Altarea Cogedim, l’agence de Notation S&P Global a attribué la note BBB, avec une perspective stable pour le groupe.

ALTAREA_COGEDIM

Le Groupe Altarea Cogedim, premier développeur immobilier des territoires, à la fois foncière et promoteur (via sa filiale cotée Altareit), annonce sa première notation crédit par S&P Global. L’agence de notation a attribué à Altarea Cogedim la note BBB assortie d’une perspective stable.

L’agence met en avant le business model du Groupe, à la fois développeur investisseur en commerce avec un patrimoine de 4,7 milliards d’euros composé de centres commerciaux de qualité, et le troisième plus grand promoteur immobilier de France. L’agence souligne également le faible coût de la dette et un effet de levier financier modéré. La perspective stable de la note reflète la solide génération de revenus attendue sur les 24 prochains mois, grâce à la très grande qualité de ses actifs et à un backlog croissant de nouveaux projets en développement, dans un marché du logement en France bien orienté.

———> Cliquez ici pour lire lire la suite de l’article

Retrouvez également :

Foncière Atland : Chiffres d’affaires en progression ! @GroupeAtland

Source : Atland

Foncière Atland réalise une hausse de son chiffre d’affaires de 21% au 1er trimestre de l’année 2018.

Résultat de recherche d'images pour "fonciere atland"

Au premier trimestre 2018, le chiffre d’affaires de Foncière Atland affiche une hausse de 21% à 5,6 M€, contre 4,6 M€ au premier trimestre 2017, notamment grâce à la progression des revenus locatifs de l’activité d’investissement et à l’accélération du développement de la gestion réglementée assurée par sa filiale Voisin.

Investissement (revenus locatifs) : impact des variations de périmètre
Les revenus locatifs des actifs détenus en propre par la foncière ont augmenté de 6,5% par rapport au premier trimestre 2017, soit une progression de près de 0,1 M€. Cette progression s’explique principalement par des variations de périmètre :

– Effet plein des revenus des deux actifs loués par RLD acquis en juin 2017 (impact de 61 K€)
– Prise à bail des bâtiments livrés fin 2017 issus de la construction pour compte propre (opérations d’activité à Stains (93), au Plessis-Pâté (91) et parc commercial My-Valley à Cormeilles en Parisis (95)) pour 160 K€ de loyers générés sur le premier trimestre 2018
– Et malgré l’arbitrage en 2017 et 2018 des actifs de bureaux à Villejuif (94) et à Labège (31), dont les loyers s’étaient élevés à 183 K€ au premier trimestre 2017.

Téléchargez le communiqué de presse

Lire aussi :

Commerces : La SEMAEST va aider Grenoble-Alpes Métropole @Semaest

Source : SEMAEST

La SEMAEST va accompagner Grenoble-Alpes Métropole dans la mise en  place de sa future structure foncière commerce.

Résultat de recherche d'images pour "semaest"

Grenoble-Alpes Métropole a missionné la Semaest, opérateur public local du commerce, afin de réaliser une étude de faisabilité commerciale, économique et juridique et de la conseiller sur sa stratégie de montage foncier.

La Métropole grenobloise souhaite se positionner comme un acteur de référence du commerce sur son territoire. Elle pourra ainsi mieux accompagner les communes et les commerçants, notamment par la création de cette structure de portage foncier dédiée.

Bien que relevant de la compétence communale, le commerce de proximité fait souvent l’objet d’interventions directes des métropoles auprès des commerçants ou des communes, notamment dans les dimensions urbaines et foncières.

Consulter l’article…

A lire aussi :