Archives du blog

Le financement des infrastructures by Arkéa Banque E&I @cmarkea #vidéo

Le financement des infrastructures au service du développement territorial

> Contact : Charlotte LAVIT d’HAUTEFORT, Directeur du Marché des Infrastructures et des Services Publics

BPI France : retour sur une année exceptionnelle ! @Bpifrance

Source : BPI France

L’année 2017 aura été une année exceptionnelle pour la BPI France !

BPI France2017

– 2017 a été une année de forte activité pour Bpifrance en financement. En crédit, les cofinancements à l’investissement sont en hausse de 5,8 % et l’activité de garantie des prêts accordés par des banques françaises est en hausse de 6 %. Elle permet de cibler à 90 % des TPE (principalement lors de leur création ou de leur transmission), notamment des secteurs traditionnels de l’économie.

– L’activité de fonds propres a été particulièrement soutenue avec une progression exceptionnelle de 70 % pour un montant total mobilisé de 4 Md€.

– Depuis janvier 2017, les produits d’Assurance Export sont intégrés à la gamme Bpifrance, proposée à l’ensemble des PME et ETI. Le nombre de garanties accordées aux PME est en forte augmentation. L’activité d’Assurance-Crédit a connu un niveau d’activité élevé tant en montants de garanties accordés (18,9 Md€, en croissance de 13 %) que de nouvelles opérations prises en garantie (+36 %), toutes tailles d’entreprises confondues. Les activités de financement et d’accompagnement à l’export ont poursuivi leur essor, les volumes de Crédit Export atteignant 186 M€ contre 28 M€ en 2016.

– L’Accompagnement a changé d’échelle en 2017, irriguant désormais l’ensemble des métiers du financement et de l’investissement. Plus de 7 500 entreprises ont bénéficié de missions de conseil, de formations ou de mises en relation d’affaires.

——> Cliquez ICI pour voir l’infographie

A lire aussi :

Travaux Publics : 100M€ à taux 0% pour les projets RSE @FNTP_info @cmarkea

Source : Arkéa Banque E&I

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels (E&I), filiale du Crédit Mutuel Arkéa, engage sur le 1er semestre 2018 une enveloppe de 100 M€ de prêts à taux zéro* pour financer les investissements RSE des entreprises du secteur des Travaux Publics (TP).

  exe-arkea-banque-ei-coul.jpg           logo fntp
L’enveloppe de financement mobilisée par Arkéa Banque E&I est dotée de 100 M€. Elle fait suite à la convention de partenariat signée en mai 2017 par la banque avec la FNTP. Ce dispositif permet aux entreprises de TP de disposer d’une solution de financement pour les accompagner dans la mise en place ou la concrétisation de leur démarche de responsabilité sociétale. Jusqu’au 30 juin 2018, elles peuvent bénéficier d’emprunts à taux zéro*, d’une durée maximale de 5 ans, octroyés par Arkéa Banque E&I. Sont concernés les projets de nature RSE tels que :
– le financement d’équipements ou matériels propres comme l’acquisition d’équipements à motorisation hybride ;
– le financement de dispositifs de gestion des déchets ou de réduction de la consommation d’eau sur le chantier ;
– le déploiement de nouvelles techniques comme le terrassement par aspiration ou encore les enrobés à froid ;
– les investissements dédiés à l’accompagnement des évolutions professionnelles…

—> Lire le communiqué de presse en intégralité

A lire aussi :

Demeter sélectionné pour la gestion de « Paris fonds vert » ! @Paris @Demeter_im

Source : Demeter

La ville de Paris a choisi Demeter pour gérer le « Paris fonds vert » avec une levée de fonds de 150 millions d’euros pour l’été 2018.

Demeter

Pour réaliser son objectif de neutralité carbone, la Ville de Paris a choisi de se doter d’un fonds d’investissement territorial pour la transition écologique, le Paris fonds vert. Demeter, société de gestion spécialiste de la transition écologique, a été sélectionnée pour assurer la gestion de ce nouveau fonds innovant. Une première levée de fonds est prévue d’ici l’été 2018 avec une cible d’investissement de 150 millions d’euros minimum.

Afin de soutenir le développement des solutions les plus pertinentes à l’échelle industrielle en vue d’accélérer la transition écologique dans les métropoles, la création du fonds territorial pour la transition écologique, Paris fonds vert, va être soumise au prochain Conseil de Paris.
Au terme de l’appel à manifestation d’intérêt lancé en octobre dernier, la Ville de Paris a retenu Demeter et va soumettre au prochain Conseil de Paris la convention de gestion et le règlement du nouveau fonds.
Avec une cible d’investissement d’un minimum de 150 M€, et une première levée de fonds prévue d’ici l’été 2018, l’objectif du Paris Fonds Vert, défini en détail dans le règlement du fonds, vise à réorienter les flux financiers vers une économie bas carbone et inclusive.
D’une durée de vie de dix ans, Paris Fonds Vert a vocation à rassembler des financements majoritairement privés et à les investir dans des PME à fort potentiel de croissance qui développeront, pour Paris et ses habitants, des solutions innovantes dans les domaines de la transition écologique.

Lire la suite du communiqué de presse…

A lire également :

Crowdfunding : quelle tendance dans le monde ? @Koregraf

Source : Koregraf

Le Crowdfunding se développe au fur et à mesure des années, aussi bien en France qu’en Europe. Mais qu’en est-il dans le monde entier ? Quelle est sa dynamique actuelle et à venir ?koregraf-Logo

Une Europe dynamique en matière de crowdfunding

En Europe, le dernier rapport consacré au financement participatif fait état d’un secteur en plein essor. Grâce au développement de réglementations propres à chaque pays comme c’est le cas en France, ce mode de financement pourrait devenir un véritable coup de pouce pour les entreprises tout en protégeant les investisseurs. D’après une étude de l’Université de Cambridge, 5,431 milliards d’euros ont été échangés en 2015 en Europe sur les plateformes spécialisées dont 4,412 milliards rien qu’au Royaume Uni.

Le Royaume-Uni fait justement partie avec la France, l’Espagne et l’Italie des pays européens les plus actifs dans le domaine du crowdfunding : ils disposent tous d’un cadre réglementaire dédié au financement participatif en equity, véritable aide au développement des plateformes.

Dans le monde, les États-Unis et l’Asie figurent comme des acteurs majeurs du financement participatif. Les investissements y représentaient respectivement 33,6 milliards et 94,6 milliards d’euros en 2015. Le magazine Forbes estime même que le marché international pourrait atteindre 1000 milliards de dollars en 2020.

Et le crowdfunding immobilier dans tout ça ?

Né aux États-Unis, le financement participatif immobilier est en pleine expansion en France et en Europe grâce à ses taux de rendement intéressants et son caractère innovant. Dans ce domaine, ce sont encore les Britanniques qui se montrent les plus actifs à l’échelle européenne, notamment parce qu’ils proposent plusieurs types d’investissements : la promotion et l’investissement locatif. Côté français, cette deuxième option n’entre pas dans le cadre légal actuellement en vigueur, ce qui explique le relatif retard de l’Hexagone.

Lire la suite…

A lire aussi :