Archives du blog

Seine et Marne : succès de l’émission obligataire @Departement77

Source : seine-et-marne.fr

Conseil Général de Seine-et-Marne

Le département de la Seine et Marne a conclu le 9 mars un placement privé de 15 M€. Le taux du financement, de maturité 12 ans, est 1,512% équivalent à OAT + 29 bps au moment de l’émission.

La Seine et Marne représente 50% de la surface de la région Ile-de-France. C’est le département le plus vaste et le plus touristique après Paris, notamment grâce au complexe touristique Disneyland Paris, mais aussi à de nombreux monuments historiques (Vaux le Vicomte pour n’en citer qu’un).

Cette émission financera pour partie les dépenses d’investissement 2017 du Département.

Téléchargez le communiqué de presse

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en rsumé</a>

La tendance est au #crowdfunding #immobilier ! @Fundimmo @Galivel

Lisez cette brève sur la Plateforme des Institutionnelslogo PDI simpleSource: Galivel.com

L’économie collaborative modifie la donne dans de nombreux secteurs de la vie courante. Cette dernière qui trouve sa source dans l’économie du partage est en plein essor dans les pays européens.

Un engouement expliqué par le caractère atypique de ce produit financier.

Après seulement quelques années d’activité, les fonds collectés en financement participatif immobilier sont passés de 10 millions en 2014 à plus de 55 millions en 2016. Avec une durée de placement généralement comprise entre 12 et 30 mois et des rendements annuels affichés de 8 à 12%, le crowdfunding immobilier propose au grand public un placement n’ayant pas d’équivalent sur le marché. Ce modèle de placement obligataire capte essentiellement des particuliers, mais Fundimmo note qu’il séduit également de plus en plus de personnes morales et d’institutionnels.

 

barometre-crowdfunding-immobilier-2016-par-fundimmo-vok

...Lire la suite

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

 

 

Les collectivités continuent à réduire leur niveau d’investissement

fgv abei

LE RALENTISSEMENT DES DÉPENSES ET LA BONNE ORIENTATION DES RECETTES FISCALES LIMITENT L’IMPACT DE LA BAISSE DES DOTATIONS

 ——————————-

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels publie sa note d’analyse des finances locales en partenariat

avec l’Observatoire des Finances du Forum pour la Gestion des  Villes et des Collectivités Territoriales, SFL-Forum.

 7ème édition

  ——————————-

Paris, le 13 décembre 2016 – Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels en partenariat avec le Forum pour la Gestion des Villes, et avec le soutien de l’Association Française des Investisseurs Institutionnels (Af2i), publie sa note d’analyse des finances locales.

Celle-ci apporte un éclairage sur les tendances financières des régions, départements, grandes villes et de leurs EPCI à fiscalité propre, sur la base des derniers comptes administratifs connus.

Face au renforcement de la baisse des dotations, les collectivités locales accentuent leurs efforts de gestion …

En 2015, prises dans leur ensemble, les collectivités locales sont parvenues à augmenter leur épargne brute, indicateur de leur bonne santé financière. Pour ce faire, ces dernières ont réussi à ralentir significativement la croissance de leurs dépenses de fonctionnement, en particulier celles de personnel, et ont bénéficié du dynamisme des impôts directs et indirects. Ainsi, globalement, malgré la baisse des dotations (-3,67 milliards d’euros, après 1,5 milliard d’euros en 2014), la contrainte financière imposée aux collectivités locales ne s’est d’autant pas accrue.

… mais continuent cependant à réduire leur niveau d’investissement.

Dans ce contexte, et pour la deuxième année consécutive, les collectivités locales ont réduit leurs investissements. Ce repli des dépenses d’investissement a été particulièrement fort pour le bloc communal, même s’il est habituel en cette période de cycle électoral. De leur côté, l’investissement des départements poursuit son mouvement de baisse tandis que celui des régions se maintient. En parallèle, l’endettement local continue à croître, mais modérément.

Télécharger le communiqué de presse

Télécharger le dossier intégral

> De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Financement participatif : 2 nouvelles collectivités se lancent !

Lisez cette brève sur 

la Plateforme des Institutionnelslogo PDI simplecollecticity

Source : Collecticity 

LANGOUËT LANCE UN PROJET D’ÉCO-HABITAT

Après Saint-Brieuc Agglomération, la commune de Langouët lance à son tour un prêt participatif public sur Collecticity. 

L’objectif est de recueillir 40 000 euros pour financer l’étude opérationnelle d’un programme d’éco-logements. Une équipe d’ingénieurs travaille actuellement au développement des éco-habitats sur une dizaine de parcelles. La collecte commence ce jeudi 3 novembre sur Collecticity. Les investisseurs pourront prêter entre 50 et 2000 euros* à la commune de Langouët, à un taux de 2 % brut sur 6 ans. Le prêt est amortissable, une partie du capital étant remboursé à chaque échéance. Déjà très populaire pour le financement des PME et TPE, le crowdlending s’ouvre aux collectivités territoriales avec Collecticity. Langouët est, après Saint-Brieuc Agglomération, la seconde collectivité à utiliser ce dispositif.

RÉNOVATION DE L’ÉGLISE D’EMPEAUX

Sur Collecticity, les collectivités peuvent également lancer des appels aux dons. Empeaux en Haute-Garonne sollicite 5000 euros pour la rénovation de l’église Saint-Sabin. L’argent servira à refaire les enduits et le mur du cimetière, créer un columbarium, un dépositoire et un accès handicapé, et enfin à restaurer les bois et la toiture. Il faudrait 20 000 euros pour tout financer, l’objectif initial de 5000 euros pourra donc être dépassé. Les donneurs pourront déduire 66% du montant de leur don de leur impôt sur les revenus dans la limite de 20 % des revenus. Un reçu fiscal sera mis à disposition des donateurs.

De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

À la Rencontre des experts : pour le financement du secteur public !

Mise à jour 12/09/16

À la Rencontre des experts – le 15 septembre 2016

 

11h45 – 12h15 : Financement du secteur public : de nouvelles opportunités pour l’univers institutionnel

  

+ Philippe Menigoz, directeur de marché des institutionnels pour Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels   ->   philippe.menigoz@arkea.com

+ Laure Vial, responsable de la direction de la dette et de la trésorerie de la ville de Marseille

+ Philippe Haudeville, secrétaire général de l’Af2i

+ Gilles Garnier, directeur des investissements de Pro BTP

+ Animé par Sylvie Malécot, associé fondateur de Millenium Actuariat et Conseil

A l’occasion des premières rencontres Dates Invest à Marseille, la rédaction d’Instit Invest présentera également les résultats d’une enquête inédite sur le marché institutionnel en région PACA.

Le programme complet de la journée 

Lire la suite