Archives du blog

Jardin des Orantes, nouvel EHPAD, accueille 44 résidents

logo-reseauchu

Source : Réseau CHU

A quelque 80 km de Nîmes, la commune du Vigan, dont le centre hospitalier est dirigé par intérim par Martine Ladoucette, Directrice générale du CHU de Nîmes, vient d’ouvrir un nouvel EHPAD. L’établissement flambant neuf accueille 44 résidents dont 14 en secteur protégé et six places d’accueil de jour. La création d’un Pôle d’activités et de soins adaptés (PASA) aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées et présentant des troubles modérés est envisagé à horizon 2020. 

Le premier étage accueille 30 personnes autonomes ou semi-autonomes. Il se divise en trois ailes de neuf à 11 chambres individuelles de 20 m2, équipées de salle de bain. À cet étage, se trouvent également une salle de bain avec baignoire et un salon pour accueillir les résidents. Le bâtiment abrite au même niveau un secteur protégé dédié à la prise en charge de 14 résidents atteints de troubles cognitifs. Il est équipé d’une salle Snoezelen qui invite aux explorations sensorielles, à la détente et au plaisir.

Le rez-de-chaussée s’organise autour du service de soins infirmier à domicile, de l’équipe spécialisée Alzheimer et de six places d’accueil de jour. C’est dans cet espace qu’il est prévu d’installer le PASA.

Financement
Le montant total de l’opération s’élève à 6 260 536 €. Le Jardin des Orantes a été financé par une subvention du Département du Gard à hauteur de 1 300 000€ par l’Agence régionale de santé (ARS) Occitanie à hauteur de 633 146 €.

Catégorie : CHU Nîmes, Gériatrie – Gérontologie – Alzheimer

Santé : 250 millions d’€ supplémentaires pour les Cliniques et Hôpitaux @agnesbuzyn @MinSoliSante

Source : Mutuelle Mieux Etre

Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, a annoncé le reversement de 250 Millions d’Euros supplémentaires aux établissements de santé, cliniques et hôpitaux privés et publics. 

Mutuelle Mieux Être

Une décision rendue possible par le fait que les dépenses d’assurance maladie ont moins progressé en 2017 que ce que prévoyait l’Objectif national des dépenses de santé (Ondam) voté dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale. Dans le détail, « 200 millions d’euros seront répartis entre l’ensemble des établissements de santé en fonction de leur activité et 50 millions d’euros seront consacrés à des aides en trésorerie pour des établissements en difficulté », précise le ministère dans un communiqué. Les établissements de santé avaient déjà bénéficié à l’automne d’un reversement partiel, à hauteur de 150 millions d’euros, des montants mis en réserve en début d’exercice pour garantir le respect de l’Ondam. « Avec le versement complémentaire de 250 millions d’euros décidé aujourd’hui, c’est la totalité des montants mis en réserve dans le champ des établissements de santé qui est reversé », ajoute le ministère.

Cliquez ici pour consulter l’article

A lire également :

Top départ pour la 1ère édition d’inOut @metropolerennes

Source : RENNES

La première édition d’inOut se déroule du 14 au 18 mars à Rennes.

Objectif : inventer et partager des solutions innovantes pour réussir la révolution des usages et devenir un territoire de référence sur les mobilités de demain.

Événement unique en son genre, inOut s’inscrit dans l’ADN de Rennes Métropole, reconnue sur le plan national pour sa politique ambitieuse en matière de transports publics et le dynamisme de son écosystème numérique. Au programme : des conférences et des tables rondes [IN]door pour les experts et les professionnels des mobilités et des expérimentations tout public [OUT]door au coeur de la ville. Pendant 5 jours, l’espace public devient un terrain de jeu pour tester grandeur nature les navettes autonomes, bus électriques, gyropodes, trottinettes électriques, véhicules à hydrogène, applications, etc. qui révolutionnent les façons de se déplacer pour entrer dans l’ère de la mobilité fluide, verte et économe.

 » À l’instar de toutes les grandes métropoles, nous sommes amenés à questionner un modèle de déplacement qui doit très fortement évoluer parce qu’il produit de la pollution et de la congestion. Nous pouvons y arriver en misant sur l’innovation et l’adhésion, plutôt que sur la contrainte et la sanction.  Je suis persuadé que nous pouvons mener la révolution des usages, à commencer par les alternatives à la voiture solo, en mobilisant les habitants de notre métropole, les acteurs publics et l’ensemble de nos partenaires. C’est ensemble que nous ferons émerger des solutions pertinentes et efficaces « , déclare Emmanuel Couet, Président de Rennes Métropole.

Aux côtés de Rennes Métropole, de la Région Bretagne et de l’État, les partenaires fondateurs d’inOut (Blue Solutions – Filiale du Groupe Bolloré, Orange, Groupe PSA, Siemens, Groupe SNCF et Keolis) valident par leur implication et l’envergure des expérimentations proposées cette démarche d’innovation collective. Ensemble, ils proposent des réponses puissantes et collaboratives aux modes de déplacement de demain grâce aux confrontations permises entre le monde des transports publics et privés, au débat sur les choix entre transport individuel et transport collectif, aux questions sur le rôle de l’intelligence artificielle dans le monde de la mobilité.

 

Le financement des infrastructures by Arkéa Banque E&I @cmarkea #vidéo

Le financement des infrastructures au service du développement territorial

> Contact : Charlotte LAVIT d’HAUTEFORT, Directeur du Marché des Infrastructures et des Services Publics

BPI France : retour sur une année exceptionnelle ! @Bpifrance

Source : BPI France

L’année 2017 aura été une année exceptionnelle pour la BPI France !

BPI France2017

– 2017 a été une année de forte activité pour Bpifrance en financement. En crédit, les cofinancements à l’investissement sont en hausse de 5,8 % et l’activité de garantie des prêts accordés par des banques françaises est en hausse de 6 %. Elle permet de cibler à 90 % des TPE (principalement lors de leur création ou de leur transmission), notamment des secteurs traditionnels de l’économie.

– L’activité de fonds propres a été particulièrement soutenue avec une progression exceptionnelle de 70 % pour un montant total mobilisé de 4 Md€.

– Depuis janvier 2017, les produits d’Assurance Export sont intégrés à la gamme Bpifrance, proposée à l’ensemble des PME et ETI. Le nombre de garanties accordées aux PME est en forte augmentation. L’activité d’Assurance-Crédit a connu un niveau d’activité élevé tant en montants de garanties accordés (18,9 Md€, en croissance de 13 %) que de nouvelles opérations prises en garantie (+36 %), toutes tailles d’entreprises confondues. Les activités de financement et d’accompagnement à l’export ont poursuivi leur essor, les volumes de Crédit Export atteignant 186 M€ contre 28 M€ en 2016.

– L’Accompagnement a changé d’échelle en 2017, irriguant désormais l’ensemble des métiers du financement et de l’investissement. Plus de 7 500 entreprises ont bénéficié de missions de conseil, de formations ou de mises en relation d’affaires.

——> Cliquez ICI pour voir l’infographie

A lire aussi :