Archives du blog

Réduction de Loyer de Solidarité : la Fédé des OPH relève quelques faiblesses… @federationOPH

Source : Fédération des Oph

La Réduction de Loyer de Solidarité (RLS) a été conçue afin de compenser la baisse des APL prévue pour l’année 2019. Néanmoins, la Fédération des OPH a pu relever quelques impacts et faiblesses concernant ce nouveau dispositif…

logo oph

L’impact chiffré de la RLS pour les organismes
D’après une enquête réalisée en mai dernier par la FOPH (Fédération nationale des Offices Publics de l’Habitat) auprès de ses adhérents, 66% des offices ayant répondu et représentant la moitié du patrimoine déclarent qu’ils vont diminuer leur programme d’entretien par rapport à 2017 de – 8,3% en moyenne en 2018, -10,33% en 2019 et – 10,4% en 2020. 41% d’entre eux diminueront  le montant de leurs investissements dans l’offre neuve entre 2017 et 2020 et 45% prévoient le gel des embauches ou le non remplacement des départs en retraite et/ou le gel des salaires.

Pour Seine Saint Denis Habitat, plus grand organisme de logement social du département qui gère  31 891 logements et dont plus de 13 000 locataires sont APlisés, la RLS représente près de 6,5 millions d’euros en 2018. Concrètement la mise en œuvre des mesures de la loi de finance 2018 (RLS, TVA, gel plafonds, cotisation CGLLS) coûteront 11,7 millions d’euros au bailleur ce qui correspond à la quasi-totalité de son autofinancement courant en 2017.

Pour Territoire Habitat qui gère 11 310 logements sur le département du territoire de Belfort et dont 5 495 locataires bénéficient de l’APL, la RLS représente 1 980 000€ en 2018.

En savoir plus…

Retrouvez également :

S&P Ratings confirme les notes « AA/A-1+ » de l’AP-HP @SPGlobalRatings @APHP

Source : S&P Global Ratings

S&P Global Ratings, agence de notation, vient de confirmer les notes « AA/A-1+ » de ‘lAP-HP, l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

S&P Global Ratings

S&P Global Ratings a confirmé les notes à long et court-terme « AA/A-1+ » de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). La perspective reste stable.
Dans le même temps, S&P Global Ratings confirme la note ‘AA’ du programme d’émissions obligataires EMTN de 2 milliards d’euros de l’AP-HP et la note ‘A-1+’ de son programme de titres négociables à court terme (« Neu CP ») de 300 millions d’euros.
Nous égalisons la note de l’AP-HP avec celle de la République française (AA/Stable/A-1+, non sollicitée). Nous estimons en effet que l’Etat apporterait à l’AP-HP de façon quasi-certaine un soutien financier extraordinaire, rapide et suffisant, en cas de graves difficultés financières de l’AP-HP.

Perspective
La perspective stable reflète celle de la République française. Nous considérons que l’AP-HP conservera une probabilité quasi-certaine de soutien de l’État en cas de besoin. Dès lors, nous estimons que la notation de l’AP-HP évoluera comme celle de la République Française.

Pour lire la suite, cliquez ici

Retrouvez également :

S&P Ratings : Découvrez la notation de Saint-Quentin-en-Yvelines @SPGlobalRatings @sqy

Source : S&P Global Ratings

S&P Global Ratings accorde la note « AA- / A-1+ » à Saint-Quentin-en-Yvelines.

S&P Global Ratings

Les notes de Saint-Quentin-en-Yvelines reflètent son engagement continue à préserver ses équilibres budgétaires et à réduire sa dette. Si le taux d’endettement très élevé reste la principale contrainte pesant sur ses notes, SQY a démontré sa capacité à se désendetter fortement au cours des dernières années.

SQY bénéficie d’une gouvernance et d’une gestion financière fortes, d’un cadre institutionnel favorable et d’une économie dynamique.
Située dans le Département des Yvelines, SQY constitue un pôle économique de premier plan tourné vers la recherche et l’innovation. Le territoire regroupe de nombreux sièges sociaux et des centres de recherche et développement d’entreprises opérant dans les secteurs de l’automobile, de aéronautique et de la construction.

En savoir plus…

Retrouvez aussi :

S&P Ratings relève les notes de Grenoble-Alpes Métropole @SPGlobalRatings @GrenobleAlpes

Source : S&P Global Ratings

S&P Global Ratings, entreprise de notation financière, a relevé les notes de Grenoble-Alpes Métropole, et a accordé la note « AA-/A-1+ ». La perspective est désormais stable pour la Métropole.

S&P Global Ratings

S&P Global Ratings relève les notes de référence à long terme et à court terme de Grenoble-Alpes Métropole à ‘AA-‘ et ‘A-1+’ respectivement, contre ‘A+’ et ‘A-1’ auparavant. La perspective associée à la note à long terme est désormais stable. Dans le même temps, nous relevons la note du programme d’émissions obligataires EMTN de 400 millions d’euros à ‘AA-‘ et la note du programme de titres négociables à court terme (« NEU CP ») de 100 millions d’euros à ‘A-1+’.

Perspective : Stable
La perspective stable reflète notre scénario central selon lequel la gouvernance financière solide de Grenoble-Alpes Métropole permettra de maintenir des performances budgétaires très fortes et de progressivement réduire une dette consolidée très élevée d’ici 2020.

Consulter le communiqué de presse dans son intégralité

Lire aussi :

La Mutuelle Générale : excellents résultats sur l’activité du Collectif en 2017 @LaMut_Generale

Source : La Mutuelle Générale

La Mutuelle Générale a récemment dévoilé ses résultats de l’année 2017. Sa solidité financière est de nouveau confirmée avec d’excellentes performances sur l’activité du Collectif.

Mutuelle Générale

Dans un contexte de plus en plus concurrentiel et d’intense consolidation des acteurs du marché, l’activité de La Mutuelle Générale a continué de progresser en 2017, avec un chiffre d’affaires groupe s’élevant à 1,168 milliard d’euros (+0,3% vs 2016). Forte d’une situation financière toujours très saine, la mutuelle accélère son développement commercial sur le marché du Collectif et prépare l’avenir avec sérénité.

Une dynamique engagée vers le Collectif
En 2017, le chiffre d’affaires du groupe La Mutuelle Générale s’élève à 1,168 milliard d’euros, en légère hausse par rapport à 2016 (+0,3%), principalement due aux bonnes performances de l’activité sur le Collectif. Durant cette période, le poids du marché Collectif augmente de 0,8 point (représentant 43% du chiffre d’affaires), avec un chiffre d’affaires en hausse de 2,3% à 495 millions d’euros.
La production commerciale brute globale de l’année 2017 s’élève à 61 millions d’euros, en progression de 7% par rapport à 2016. Alors que la production commerciale sur l’Individuel est en léger retrait en raison de la poursuite des effets de l’ANI, la production nouvelle en Collectif est en forte croissance : +17,6% par rapport à 2016 (soit 33,4 millions d’euros).

Lire la suite…

Retrouvez également :