Archives du blog

Domofrance et la FFB Nouvelle-Aquitaine signent la convention A.C.O.R @Domofrance @ActionLogement @FFBatiment

Source : Domofrance

Olivier Salleron, Président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) Nouvelle-Aquitaine, Joseph-Emmanuel Caro, Président de la Commission Marchés et Sous-Traitance de la FFB Nouvelle-Aquitaine et Philippe Rondot, Président de Domofrance, ont signé le jeudi 12 décembre 2019, la convention critère A.C.O.R (Attribution pondérée par le Critère de l’Offre Responsable).

Cette convention conforte les engagements de la FFB Nouvelle-Aquitaine et de Domofrance dans la lutte contre le détachement illégal et les offres anormalement basses dans le secteur du bâtiment. Le critère A.C.O.R sera mis en œuvre dans les marchés de travaux émis par Domofrance pour valoriser les offres vertueuses.

La filiale d’Action Logement Immobilier réaffirme sa volonté de co-construire avec les acteurs économiques régionaux…Lire la suite

Lire aussi :

Nouvelles menaces sur le PTZ neuf @FFBatiment

Source : Fédération Française du Bâtiment

Le rapport tant attendu de la mission conjointe de l’Inspection générale des finances (IGF) et du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) sur le PTZ milite pour une suppression du PTZ et, dans l’immédiat, déconseille sa propagation en zones B2 et C.

Les justifications mises en avant relèvent d’un véritable aveuglement, que la FFB déplore.

Premièrement, le dispositif s’avère, certes, moins solvabilisateur dans une période de taux quasi-nuls, mais supposer qu’un tel environnement devienne la norme sur long terme constitue un pari plus qu’audacieux. D’ailleurs, le jour même de la parution de ces « fuites », les taux de la dette française à dix ans revenaient en territoire positif. Supprimer le PTZ, alors même que le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) travaille à un durcissement des conditions de crédit s’imposant aux établissements préteurs, revient à privilégier la roulette russe sur un système d’accompagnement de la demande sociale peu couteux en période de taux bas…Lire la suite

Budget 2020 : le bâtiment en colère

Source : Fédération Française du Bâtiment

Le projet de loi de finances (PLF) pour 2020 dévoilé par le gouvernement révèle un tir croisé sur le secteur du bâtiment et ses marchés.

Outre les mauvaises nouvelles concernant la complexité et la baisse des aides lors de la transformation du CITE en prime, il confirme la suppression du PTZ neuf hors grandes agglomérations. La fracture territoriale s’en trouvera accentuée et le mitage du territoire, accéléré.

Par ailleurs, les artisans et entrepreneurs du bâtiment subiront une double peine dans leur cycle d’exploitation. Premièrement, avec la suppression de l’accès au gasoil non routier (GNR)…lire la suite du communiqué de presse

Bâtiment : Une activité plus soutenue que prévue @caissedesdepots @BanqueDesTerr

Source :  Banque des territoires

Ce que l’on retiendra de la conférence de rentrée de la Fédération française du bâtiment : l’activité du secteur est nettement meilleure que prévue, sauf sur la rénovation. La FFB estime désormais que l’année devrait se conclure sur environ 400.000 logements mis en chantier, soit une production quasi stable (+0,2%) alors qu’était envisagée une baisse de 4,5%).

Au moment où les discours pessimistes – et quelque peu exagérés au regard des chiffres – se multipliaient sur le ralentissement de la construction de logements, la surprise est venue de la traditionnelle conférence de rentrée de la Fédération française du bâtiment, le 10 septembre. Alors que la FFB est rarement la dernière à tirer la sonnette d’alarme sur la situation du secteur, son président, Jacques Chanut, a reconnu, dans son discours de présentation, que « malgré les turbulences du commerce mondial et la marche hésitante vers le Brexit, malgré le sévère rabotage des dispositifs en faveur du logement depuis 2018 et la crise des gilets jaunes, force est de constater que le secteur connait un été indien ».

En savoir plus..

Lire également :

Intelligence artificielle et bâtiment : quelles sont les évolutions et opportunités ? @FFBatiment

Source : FFB

Le 4 juin, la Fédération Française du Bâtiment a publié un rapport intitulé « Intelligence artificielle et bâtiment. Comprendre, anticiper et agir : des opportunités pour la profession ». Consultez le dès maintenant afin de mieux comprendre les évolutions auxquelles les artisans et entrepreneurs du bâtiment sont ou seront confrontés… 

ffb

En effet, les pistes d’application à moyen terme sont nombreuses : optimiser des plans, améliorer la connaissance des sols et sous-sols, prédire des comportements de matières, aider à la précision à partir de lunettes connectées ou grâce à des robots qui pourraient intervenir sur des espaces présentant des risques, gérer les approvisionnements de chantiers, alerter lorsqu’un compagnon réalise un mauvais geste pour sa santé, détecter des malfaçons via des robots et des drones, évaluer le volume quotidien de déchets sur chantier, alerter en matière de facturation, adapter les formations et fidéliser les personnels, etc.

Jacques Chanut, président de la FFB, déclare « Ce rapport constitue une première pierre à la démarche. Le travail démarre et doit se poursuivre au bénéfice de la profession. La révolution impulsée par l’intelligence artificielle apparaît inéluctable. Ce rapport insiste sur la nécessité de s’y préparer et explore de premières pistes. ».

>>>> Consulter le rapport

Lire aussi :