Archives du blog

Zone euro : hausse des taux d’État et baisse des indices actions

financial statement with calculator and penRetrouvez l’actualité des marchés financiers et de l’économie de la semaine, synthétisée par les experts de la salle des marchés du Crédit Mutuel ARKEA.

Les doutes quant à la santé de la plus importante banque cotée du Portugal provoquent un retour de l’aversion au risque

Zone euro : la défiance vis à vis des pays périphériques entraîne la hausse de leurs taux d’Etat et la baisse des indices actions

Avec une baisse de 1.1% en mai, la contraction de la production industrielle a été généralisée en Europe au mois de mai. Après la chute de 1.8% en Allemagne et de 1.3% au Royaume-Uni, les données pour la France et l’Italie, 2ème et 3ème économies de la Z.E, montrent également un fort recul : la production industrielle baisse de 1.7% en France et, en Italie, elle reflue de 1.2%, plus fort repli mensuel depuis nov. 2012.  Le Ministre des Finances français a décidé d’abaisser le taux de rémunération du livret A de 1.25% à 1% dès le 1er août, un plancher historique, ne suivant ainsi pas les préconisations (rémunération à 0.75%) du Gouverneur de la Banque de France. Les investisseurs s’inquiètent de l’exposition de Banco Espirito Santo (BES) au groupe Espirito Santo, dont la holding de tête Espirito Santo International est en grande difficulté financière, et qui détient 49% de Espirito Santo Financial Group (ESFG), lui-même 1er actionnaire de BES (20.1% du capital). ESFG vient d’ailleurs de céder 5% du capital de BES afin d’honorer ses dettes. Sous la pression de la Banque centrale portugaise, de nouveaux Directeur général, vice Président et Directeur financier viennent d’intégrer l’équipe de direction de BES. BES indique disposer d’un coussin de capital de 2.1 Md€ pour faire face à des pertes éventuelles. La Banque portugaise ne constitue pas un risque systémique pour la Z.E, d’autant que l’État portugais pourrait la renflouer en dernier ressort, via son enveloppe dédiée de 6.4 Md€. Le taux souverain à 10 ans portugais a brièvement dépassé les 4%, avant de refluer, s’appréciant toutefois de 20 bp à 3.78% sur la semaine.  Dans ce climat de défiance, la Grèce n’a néanmoins réussi à émettre le 10/07 que 1.5 Md€ d’obligations d’État à 3 ans, vs [2.5-3 Md€] espérés, à 3.5%. Ses taux à 10 ans ont dépassé et se maintiennent depuis au-delà des 6%. De même, les taux d’État à 10 ans italiens et espagnols ont bondi de respectivement 6 bp à 2.94% et de 7 bp à 2.82% le 10/07, tandis que les taux des obligations d’Etat à 10 ans allemands et français, recherchées, reculaient, proches de leurs points bas historiques.

États-Unis : aucune précision quant au 1er relèvement des taux directeurs dans le compte-rendu de la réunion de la Fed des 17 & 18 juin

Les membres de la Fed se sont accordés sur un arrêt du 3e plan d’assouplissement quantitatif en cours au mois d’oct., si le rebond de l’économie se confirme. Ils ont, de plus, répété qu »une période considérable » pourrait s’écouler entre l’arrêt des achats de titres par la Fed et la 1re hausse de taux directeurs. Les modalités d’une diminution progressive des 4 200 Md$ d’actifs au bilan de la Fed ont été abordées mais non tranchées.

>En savoir plus : Consulter la note en PDF

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Baisse des 3 taux directeurs de la BCE – focus sur les marchés

financial statement with calculator and penRetrouvez l’actualité des marchés financiers et de l’économie de la semaine, synthétisée par les experts de la salle des marchés du Crédit Mutuel ARKEA.

Macro : Zone euro : le chiffre préliminaire d’inflation pour le mois de mai est retombé à +0.5%, à son niveau de novembre 2009, déjà touché en mars dernier.
Chine : le PMI manufacturier chinois, calculé par HSBC/Markit, ressort en mai à un plus haut de 4 mois, à 49.4. Bien que toujours en zone de contraction, en deçà du seuil des 50 pour le 5e mois consécutif, il a bénéficié d’une vigueur de nouvelles commandes à l’export inédite depuis 4 ans.
Change : L’euro/dollar est tombé à 1.3503 au plus bas juste après l’annonce de la baisse des 3 taux directeurs de la BCE, mais a retrouvé ses cours de ce matin, autour de 1.3630, en cette fin de journée. Depuis plus de 2 semaines, les fluctuations de l’euro/dollar sont de faible ampleur, autour de ce niveau.

Marchés de taux & crédit : Le Conseil des Gouverneurs de la BCE a tenu parole et décidé, à l’unanimité, de mettre en oeuvre pas moins de 5 mesures pour parer les risques liés à la persistance d’une inflation faible en Z.E, soutenir la distribution de crédits bancaires aux ménages et entreprises de la Z.E et contenir la volatilité du marché monétaire. Ils ont ainsi abaissé de 10 bp le taux de refinancement (à 0.15%) et le taux de dépôts (à -0.1%) et de 35 bp le taux de prêt marginal (à 0.4%). Ces 3 taux directeurs resteront néanmoins à ces niveaux pour une période prolongée. De plus, ils ont accru le montant de liquidités excédentaires en Z.E en conduisant 2 prêts conditionnels à long terme, à taux faibles, à destination des banques (TLTRO), en sept. et déc. 2014 et arrivant à échéance en sept. 2018, dont les montants seront limités à 7% du total des crédits (prêts immobiliers aux particuliers exclus) accordés par les banques au secteur privé de la Z.E. Le montant total de ce programme est évalué à 400 Md€. Les banques pourront en outre procéder à d’autres emprunts trimestriels auprès de la BCE entre mars 2015 et juin 2016. Enfin, la BCE prolonge ses allocations hebdo. et trim. de liquidités illimitées aux banques, jusqu’à déc. 2016. Par ailleurs, les économistes de la BCE ont abaissé leurs prévisions d’inflation pour 2014 (1% 0.7%), 2015 (1.3% 1.1%) et 2016 (1.5% 1.4%) et attendent une croissance de 1% en 2014.

Marchés actions : Les principaux indices actions ont salué cet ensemble de mesures de la BCE et clôturé en hausse : autour de +1.1% pour le CAC40 et l’indice espagnol, +0.21% pour le Dax et +1.52% pour l’indice italien. Outre Atlantique, le Dow Jones et le S&P500, en progression de +0.6%, enregistrent de nouveaux records.

>En savoir plus : Consulter la note en PDF

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>