Archives du blog

Un Facebook des jardiniers urbains en ligne ! @OasisCitadine @3F_Officiel @actionlogement

Source : 3f-ecoresponsables

Ça y est ! La page Facebook « Oasis Citadine » qui permet de mettre en relation des jardiniers et des citadins, est lancée !3F écho responsable

De plus en plus, nos villes se mettent au vert. Si cette tendance est le fruit d’installations choisies par la Ville, cette végétalisation découle tout autant des initiatives citoyennes. De plus en plus, les citadines et les citadins ont envie d’apprendre à cultiver. Mais comment se mettre à la page quand on n’a jamais mis les mains dans la terre ? A qui s’adresser ?

Le projet de “Oasis City” est là pour y remédier ! Celui-ci a été impulsé dans l’optique de promouvoir l’agro-écologie urbaine. Comment ? En mettant en relation des jardinières et jardiniers, expert·e·s, avec des citoyennes et citoyens souhaitant se former à la culture sans pesticide. “Oasis City” agit alors comme un réseau social, spécialisé dans le jardinage. Sur cette plateforme virtuelle, chacune et chacun peut ainsi créer son jardin, son album photo en ligne, faire un bilan de sa production, mais surtout partager son expérience et demander conseil en cas de besoin. Les jardinières et jardiniers en herbe peuvent aussi s’inscrire à des formations, ou s’associer pour partir à la recherche du lopin de terre qui leur convient. Ainsi, l’ensemble du groupe pourra partager les récoltes !

En savoir davantage…

Lien direct vers la page facebook >>> ICI

A lire également :

Les Invictus Games pour la reconstruction par le sport des #blessésdeguerre !

Cette année, pour les 3ème Rencontres Militaires Blessures et Sports (RMBS), le Ministère de la Défense a mis en place une campagne de communication sur ses blessés afin de contribuer à un soutien et un encouragement de ces soldats par le grand public.

Il a été choisi d’articuler ce message de soutien d’un point de vue pédagogique, jeune et dynamique avec, notamment, l’utilisation des réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter, en usant comme fil conducteur le #blessésdeguerre. Ce Hashtag a été utilisé à la façon d’une campagne virale, impliquant de fait les internautes, civils, militaires ou célébrités, à encourager nos blessés en publiant des photos de soutien.

Blessés de guerre1

Blessés de guerre2.jpgToute les photos de soutien sont disponibles sur la page facebook : CABAT#blessésdeguerre

Les RMBS ont été un franc succès, tout comme la campagne #blessésdeguerre. Les blessés Français comme Britanniques ont pu échanger ensemble autour d’un même objectif : se reconstruire par le biais du sport et ainsi amorcer leur parcours de réadaptation et de réinsertion sociale et professionnelle.

Ces rencontres représentent une initiative importante au profit des blessés des trois armées et font partie intégrante du parcours de vie de ces soldats. L’objectif était de faire découvrir aux blessés la pratique d’activités sportives adaptées à leur handicap. Tous les handicaps, qu’ils soient physiques et/ou psychologiques.

Avec près de 3 000 Tweets, 800 000 personnes atteintes sur Facebook et plus de 3 000 fans sur la page officielle #blessésdeguerre, les retombées pour cette première couverture digitale des RMBS ont été très positives.

Le Journal du Dimanche, Arte, I Télé, TF1, Europe1 et bien d’autres ; autant d’articles, chroniques et reportages diffusés auprès du grand public qui ont vanté la réussite des RMBS 2014. Associée à cela, la couverture médiatique du 14 Juillet ainsi que celles liées au déplacement du Ministre de la Défense Jean Yves le Drian sur le site de Bourges, ont multiplié les retombées pour les rendre plus que satisfaisantes.

Enfin, les RMBS n’étant qu’une étape, c’est au tour des Invictus Games de prôner la reconstruction par le sport des blessés de guerre du monde entier avec une compétition internationale regroupant 14 nations. Le Ministère de la Défense sera bien entendu derrière l’équipe française, composée de 18 blessés, et continuera de les encourager et de les soutenir à travers la nouvelle e-communauté agglomérée via la campagne de soutien grand public.

Le Ministère de la Défense espère ainsi que les actions mises en place ont aidé les Français à voir les blessés comme ils sont réellement : des hommes et des femmes à la force de caractère exceptionnelle, qui se surpassent chaque jour un peu plus.

>

>Source : www.defense.gouv.fr/blesses

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Près de 1 500 fans et + de 1 000 followers ! Réseau CHU remercie les communautés de Facebook et Twitter

e704bf78a2Depuis un an les échanges autour des posts santé publiés par RESEAU CHU sur Facebook et Twitter se multiplient. Au départ automatisée, la gestion est désormais manuelle, une « touche » personnalisée qui rend l’animation plus conviviale et suscite d’avantage d’échanges. En réalité, bien plus qu’une vitrine de www.reseau-chu.org, les réseaux sociaux donnent une identité nouvelle au site et une visibilité supplémentaire à ses actualités puisque certains internautes ne connaissent RESEAU CHU qu’à travers ses pages Facebook et Twitter ! 

L’information en partage

Au rythme soutenu de plus de 50 tweets et publications par mois, la mise à jour pluri quotidienne des pages suscite reprises et commentaires. Parmi les infos les plus aimées sur Facebook, on retiendra une publication sur la création d’un « bar à vins » au CHU de Clermont-Ferrand (38 interactions), une publication sur le soutien des clowns du CHU Hôpitaux de Rouen (28 interactions) ou encore plus récemment une publication sur les spectacles pour enfants du CHU de Nantes (23 interactions).

Et sur Twitter les hashtags #CHU, #Hôpital, #Santé réunissent un public, composé principalement de professionnels de santé et de journalistes. Nombreux sont ceux qui reprennent ses nouvelles, se faisant les ambassadeurs des dernières actualités du monde de la santé et des hôpitaux régionaux et universitaires auprès de leurs propres followers.

Le tweet sur le congrès des nanotechnologies, du 27 au 29 août 2014 à Angers provoque 9 retweets et le tweet sur la formation des soignants à la pratique des soins palliatifs à domicile du CHU d’Amiens acquiert 11 interactions.

De même Réseau CHU retweete (RT pour les initiés) les actus portant sur les établissements hospitaliers ou les grandes questions de santé.

En résumé

Sur Facebook ou sur Twitter, les flux renvoient vers les articles du site de RESEAU CHU et vers les informations diffusées par les Centres Hospitaliers, les professionnels du monde de la santé et les journalistes spécialisés, présents sur les réseaux sociaux et influenceurs, comme Yann Bubien (@yannbubien) directeur général du CHU d’Angers (le @chu_angers) ou le CHU-Hôpitaux de Rouen (@CHUdeRouen) ou Marie Burnier (@MarieBurnier) directrice d’hôpital Paris, ou encore Bernadette Fabregas (@FabregasBern) rédactrice en chef du site www.infirmiers.com. A noter aussi les assidus depuis le début Les assidus depuis le début Doc-Ifsi-Narbonne ‏(@docifsinarbonne) et Directeur des Soins (@DSirmtCom) et les nouveaux comme Hôpital & Territoire (@H_et_T) désormais aussi sur tweeter.

Et demain

RÉSEAU CHU poursuivra cette dynamique en créant davantage d’alertes autour des grands rendez-vous : assises hospitalo-universitaires, hôpital Expo méditerranée, colloques et conférences internationales. Et toujours des exclusivités autour des innovations, des nouveaux traitements et des initiatives qui améliorent le quotidien des patients et de leur famille…

;

>Source : www.reseau-chu.org

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Googles
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

OBSERVATOIRE DES RÉSEAUX SOCIAUX 2013 IFOP

source : IFOP

En moins d’une dizaine d’années, les réseaux sociaux ont bouleversé en profondeur les modes de communication tant dans la sphère personnelle que professionnelle. Fidèle à son esprit pionnier, l’Ifop lançait ainsi en 2007 l’Observatoire des Réseaux Sociaux, devenu aujourd’hui un outil de référence pour les pure players du secteur, ainsi que pour toutes les entreprises qui souhaitent adapter ou mettre en place une stratégie digitale.

Dans un univers digital en constante mutation, il permet de mieux comprendre et appréhender les évolutions des réseaux, ainsi que leur notoriété auprès des Français, et évalue ainsi chaque année plus de 50 réseaux sociaux selon 2 axes complémentaires :
– Une approche barométrique des usages et comportements des Français à l’égard des réseaux sociaux,
– Une approche thématique annuelle reflétant la tendance générale observée (depuis 2010).

Si l’Observatoire a permis d’observer, depuis son lancement, l’explosion de la notoriété des réseaux sociaux et leur propagation au sein de la société française, cette 8ème édition révèle toutefois une baisse de l’intérêt des utilisateurs, laissant présager une nouvelle étape du développement des réseaux sociaux.
Echantillon de 2004 personnes, représentatif de la population internaute française âgée de 18 ans et plus.
La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne interrogée, région et catégorie d’agglomération. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing) du 21 au 28 novembre 2013.
AVEC: IFOP
Télécharger les résultats de l’étude (pdf, 2089 ko)

De Alexandra
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Les grandes villes de plus en plus présentes sur Twitter et Facebook

Auteur: GrandesVillesTIC

L’institut Edgard Quinet a publié la seconde édition de son baromètre annuel sur les collectivités territoriales et les réseaux sociaux*. Les pages Facebook et comptes Twitter officiels de 50 grandes villes ont ainsi été passés au cible.
Cette étude révèle que 78% des villes de l’échantillon sont présentes sur Facebook et 66% sur Twitter contre 64% et 50% un an auparavant. Une augmentation qui s’accompagne d’une forte croissance de leur audience. Les pages Facebook comptabilisent ainsi en moyenne 7200 fans et les comptes Twitter 5900 followers. Les villes les plus actives sur Facebook sont Paris, Grenoble, Clermont-Ferrand et Bordeaux. Sur Twitter, Paris est également en tête, suivie de Bordeaux, Toulouse et Nantes Lire la suite