Archives du blog

Le logement social, un sujet européen @Paris_Habitat

Source  :  Paris Habitat

Si Paris Habitat est un acteur incontournable sur son territoire, il n’en demeure pas moins tourné vers l’international et notamment vers ses partenaires européens pour relever les défis urbains et sociaux de notre temps.

Avec 16,5 % de logements sociaux, dont 31 % gérés par les organismes HLM, la France est le 4e pays européen en matière d’unités de logement derrière les Pays Bas (30 %), l’Autriche (24 %) et le Royaume-Uni (17 %). En France, le logement social se distingue par un modèle économique fondé sur l’épargne populaire, des opérateurs publics et privés à but non lucratif et un fort engagement dans l’habitat durable et l’accompagnement social. Un « modèle » et un savoir faire qui suscitent  un intérêt grandissant de nos partenaires et homologues européens comme en témoignent les nombreuses sollicitations que nous recevons de la part notamment du réseau l’EFL* (European Federation for Living) et d’Housing Europe* dont Paris Habitat est un membre actif.

…Lire la suite…

Lire aussi :

Brexit : les entreprises face au défi de la « frontière intelligente » @BanqueDesTerr @localtis

Source : Banque des Territoires

Le gouvernement a invité les entreprises, mardi 3 septembre, à se tenir prêtes à une sortie du Royaume-Uni sans accord à compter du 31 octobre.

Alors que l’opposition britannique tentait mardi une manœuvre dilatoire pour reporter une nouvelle fois la date du Brexit, à Paris il ne faisait guère de doute que celui-ci aurait bien lieu le 31 octobre. Et si le Medef souhaiterait lui aussi un prolongement jusqu’au 31 janvier 2020, le gouvernement français s’y montre hostile. « Diluer dans le temps un problème difficile ne le rend pas moins complexe », a estimé Amélie de Montchalin, secrétaire d’État aux Affaires européennes, à l’issue d’une réunion de sensibilisation des entreprises, à Bercy, devant les chambres consulaires et les fédérations professionnelles, aux côtés de deux autres membres du gouvernement : Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès de Bruno Le Maire (Économie et Finances) et Olivier Dussopt, secrétaire d’État auprès de Gérald Darmanin (Action et Comptes publics).

À moins d’un « big bang » politique outre-Manche – nouveau référendum ou nouveau gouvernement pro-européen issu d’élections anticipées – le « No Deal » était encore l’hypothèse jugée la plus vraisemblable, mardi. Mais, au même moment, en réponse au vote des députés de la Chambre des communes d’un projet de loi visant à interdire une sortie de l’Union européenne sans accord des 27, le Premier ministre, Boris Johnson, a annoncé des élections anticipées. L’avenir est donc encore très incertain. Même en cas d’accord, « les relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne seront forcément de nature différente », a estimé Amélie de Montchalin. « Le No Deal c’est un moment (avant de nouvelles conventions, ndlr). Les falaises de Douvres seront toujours visibles depuis Calais. Nous resterons des partenaires du Royaume-Uni », a-t-elle toutefois tenu à relativiser. En savoir plus…

Suivez en direct la conférence « Le logement abordable, un défi pour les villes et les métropoles européennes » ! @UnionHlm

     Source : UNION HABITAT

Suivez en direct la conférence « Le logement abordable, un défi pour les villes et les métropoles européennes » !

Assistez en live à la conférence « Le logement abordable, un défi pour les villes et les métropoles européennes » organisée au Parlement Européen à Strasbourg les 17 et 18 janvier 2019 en présence de nombreux députés européens et de représentants des grandes métropoles européennes.

L’objectif de cette manifestation est non seulement de remettre au-devant de la scène européenne la question du logement, de son articulation avec les autres politiques européennes (innovation, transport), mais aussi d’aborder le « mal logement » et la nécessité d’une politique européenne forte et dédiée au logement et à l’habitat.

Il s’agira à cet égard, et compte tenu des disparités entre pays européens, de mettre en perspective des pistes d’intervention possibles selon les priorités définies autour des sujets tels que le logement des plus démunis, l’accueil des migrants, la production de logements abordables, la réduction de la facture énergétique, …

Plus globalement, l’enjeu sera de cibler les leviers d’actions au niveau européen pour une meilleure cohésion sociale des territoires.

L’échéance prochaine des élections européennes fera de cette rencontre l’opportunité de discuter avec les futurs décideurs politiques de l’Union européenne. La contribution de cet évènement aux débats et réflexions menées dans le cadre de ces élections s’inscrit dans le sillage d’autres évènements sur cette problématique (colloque à Vienne en décembre 2018, rencontre à Barcelone en mars 2019) et des travaux portés par des réseaux de villes tels que Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) au niveau international et EUROCITIES au niveau européen. Ce mouvement qui émane de plusieurs villes européennes engagées dans le débat sur le droit au logement comme un droit fondamental, traduit la mobilisation des collectivités sur des actions et mesures concrètes attendues vis-à-vis de l’Europe. C’est ainsi que Barcelone, Vienne, Lisbonne, Cork, Fribourg et Strasbourg feront part de leurs expériences et propositions. Une résolution commune clôturera ces journées.

 

 

…lire la suite…

Le logement abordable, un défi pour les villes et métropoles de l’Europe @unionHlm

   Source : Union Habitat

À la veille des élections européennes, l’Eurométropole de Strasbourg, l’Union Sociale pour l’Habitat et Housing Europe vous invite à participer aux débats sur l’avenir du logement abordable dans les villes et métropoles de l’Union européenne. Cette conférence se tiendra au Parlement Européen à Strasbourg les 17 et 18 janvier 2019 en présence de nombreux députés européens et de représentants des grandes métropoles européennes.

 

…lire la suite…

Logement : les pays européens en route pour investir dans le logement social ? @UnionHlm

Source : Union Sociale pour l’Habitat

La Commission Européenne appelle les pays Européens à investir massivement dans le logement social afin de faire face à la pénurie de logements abordables, présente dans de nombreux pays membres.

L'union sociale pour l'habitat

Suède, Allemagne… Certains pays d’Europe font face à une pénurie de logements abordables. Comme le précise Le Monde dans un article d’Isabelle Rey-Lefebvre, publié le 25 octobre 2018, « toutes les grandes métropoles font face à la pénurie de « logements abordables » pour les classes modestes et moyennes, victimes d’un éloignement problématique entre leur lieu de résidence et celui de leur travail ».

La Suède vit actuellement un total revirement de situation : il y a dix ans, Stockholm comptait 150 000 logements publics municipaux tandis qu’aujourd’hui près de 80 000 habitants cherchent d’urgence un logement. Même constat à Berlin, où les nouveaux logements construits sont « plutôt de luxe et mal adaptés aux besoins de la population ».
De fait de cette pénurie de logements abordables, certains pays comme le Royaume-Uni investissent : 2,26 milliards d’euros pour « permettre aux collectivités locales et aux « housing associations » (les bailleurs sociaux anglais) de construire et redorer l’image très dégradée du parc de logements sociaux ».

Lire la suite…

Retrouvez également :