Archives du blog

EuropaCity : la Région propose un plan d’urgence pour le Val-d’Oise @iledefrance

Source :  Région Ile de France

À la suite de l’abandon du projet EuropaCity, la Région a mis en place, dans le Val-d’Oise, un plan d’urgence dans les secteurs du transport, de l’aménagement et de l’environnement, de la culture, de la Politique de la ville ou encore de l’emploi. Et elle en appelle à l’État pour répondre à l’urgence sociale dans ces territoires.

Le projet EuropaCity portait sur l’ouverture en 2027, dans le Triangle de Gonesse (95), d’un vaste site réunissant loisirs, équipements culturels, commerces, hôtels, restaurants et ferme urbaine. Face aux conséquences sociales liées à l’abandon de ce projet qui devait créer des milliers d’emplois, la Région a rendu public, le 21 novembre 2019, un plan d’urgence pour le Val-d’Oise. Ce département est en effet celui qui paiera le plus lourd tribut après la décision d’arrêter EuropaCity, prise par le gouvernement à l’occasion du Conseil de défense environnemental, début novembre.

La Région Île-de-France est prête à porter et à s’engager sur tout nouveau projet concerté qui permettra de concilier création d’emploi et enjeux écologiques pour l’Est du Val-d’Oise. Car, aujourd’hui, une nouvelle dynamique économique et sociale est indispensable pour impulser un nouvel élan à ces territoires…Lire la suite

Lire aussi :

EuropaCity : Emmanuel Macron abandonne le projet @BanqueDesTerr @localtis

Source : Banque des Territoires

« Daté et dépassé » : Emmanuel Macron a décidé ce 7 novembre d’enterrer Europacity, le mégacomplexe de commerces et de loisirs qui devait être implanté d’ici à 2027 dans le Val-d’Oise au nord de Paris, et qui hérissait les défenseurs de l’environnement comme les petits commerçants. Le chef de l’État a confié une mission à Francis Rol-Tanguy, ancien directeur de l’Atelier parisien d’urbanisme, pour travailler avec les élus à l’élaboration d’un nouveau projet « plus mixte ».

« Le président de la République a décidé de ne pas poursuivre le projet Europacity », estimant qu’il « ne correspond plus aux aspirations de nos concitoyens », a indiqué l’Élysée à l’AFP ce 7 novembre. Cette annonce est intervenue alors que s’est tenu jeudi après-midi un troisième Conseil de défense écologique. Lors du premier conseil de ce type en mai dernier, l’exécutif avait annoncé l’abandon du projet minier Montagne d’or en Guyane. « C’est une grande satisfaction », a réagi auprès de l’AFP Bernard Loup, le président du Collectif pour le triangle de Gonesse (CPTG), opposant historique au projet, et qui s’attendait à une telle décision : « On a compris, vu les prises de positions d’Emmanuel Macron sur le changement climatique, qu’il ne pouvait plus soutenir Europacity. » 

>Lire la suite