Archives du blog

ICF Habitat s’associe à Smiile, une appli pour favoriser l’habitat collaboratif @icfhabitat #SNCF

Source :  ICF Habitat

Favoriser le lien social et intergénérationnel, lutter contre l’isolement des personnes âgées, encourager le mieux-vivre ensemble sont les objectifs fixés par ICF Habitat Sud-Est Méditerranée, bailleur social, avec la construction de la résidence intergénérationnelle de La Martinière à Bassens. Depuis 2016, le bailleur social a mis en place plusieurs dispositifs pour ses locataires : création d’une charte intergénérationnelle, création de réunions de projets organisés avec les locataires (« kisskiss Café/Voisins »). Cette année, ICF Habitat Sud-Est Méditerranée va encore plus loin dans l’innovation avec le lancement de Smiile, une plateforme collaborative destinée à faciliter les échanges entre locataires.
ICF HABITAT S’ASSOCIE A SMIILE, UNE APPLICATION POUR FAVORISER L’HABITAT COLLABORATIF

Le bailleur social expérimente Smiile, une nouvelle application mobile auprès de ses locataires de la résidence La Martinière pour simplifier le dialogue et les informer en temps réel des services et des échanges de biens proposés par les voisins. Objectif de la plateforme : favoriser tous les partages au quotidien et le mieux-vivre ensemble. A cette occasion, le prochain Kiss Kiss Café (réunion entre voisins) du 8 février sera dédié à la présentation de la plateforme et aux échanges avec les locataires au sujet de l’application.

Fédération des ESH : 8èmes rencontres de l’innovation sociale @federationEsh

8ÈMES RENCONTRES DE L’INNOVATION SOCIALE LES 31 JANVIER ET 1ER FÉVRIER 2018 À NANTES (19-01-2018)

Les 8èmes rencontres de l’Innovation Sociale se dérouleront les mercredi 31 janvier et jeudi 1er février 2018 à Nantes, Hôtel Mercure Nantes Centre Gare, 50-51 quai Malakoff, 44000 NANTES.

Plusieurs thèmes seront abordés dont : “Services aux locataires & Mobilités”

Télécharger le programme<<<<
gt;<<
p>

Innovation à Paris : transformation d’un parking en 1ère ferme urbaine @icfhabitat #SNCF @paris

Source :  ICF Habitat

Le bailleur social ICF Habitat, via ses filiales esh, donne une nouvelle vie à ses parkings et garages vacants avec la mise en place d’un dispositif d’optimisation des espaces de stationnement. Certains sont mutualisés, d’autres transformés en garde-meuble et même … en ferme souterraine ! L’objectif étant d’éviter la vacance, de sécuriser les espaces et de rentabiliser les coûts pour le bénéfice des locataires du parc HLM.  

La place de l’automobile a évolué ces dernières années en milieu urbain, la tendance en France est à la baisse du taux d’équipement de voiture par ménage[1] dans les grandes villes.
A ce titre, les habitants de la capitale sont particulièrement moins motorisés que le reste de la France : 60% des ménages parisiens possèdent un véhicule contre 90% des ménages en province.

Autre constat, selon ICF Habitat, le parking est la première coupe budgétaire des locataires pour réduire leurs dépenses, entrainant un phénomène assez important de vacance des espaces de stationnement au sein du parc et par conséquent un manque à gagner. Face à cette situation, ICF Habitat a décidé d’agir pour redonner vie à ces espaces en innovant et en faisant appel à des start-up.

Près de 330 places de parkings partagés en Ile-de-France et en Province

ICF Habitat s’est tourné vers quatre start-up (Zenpark, Yespark, Onepark et Parking Facile) spécialisées dans les parkings partagés afin d’optimiser ses espaces, de pallier le manque à gagner dû à leur sous-utilisation et de renforcer le sentiment de sécurité dans ces lieux devenus peu fréquentés. Le concept : proposer sur des applications mobiles des places de parkings vacantes à la location pour les automobilistes, non locataires d’ICF Habitat, à la recherche de places de stationnement.

Plus de 330 places de parkings partagés réparties dans 46 parkings sont désormais disponibles et référencées dans des zones où il est difficile de se garer sur l’ensemble du parc du Groupe. Toutes les filiales ESH du Groupe ICF Habitat participent à ce dispositif déployé sur plusieurs résidences à Paris, en Ile-de-France et dans d’autres grandes villes et métropoles.

 

Innovation à Paris : transformation d’un parking en première ferme urbaine

Dans le cadre de l’appel à projets Parisculteurs lancé en 2015 par la ville de Paris, ICF Habitat La Sablière, Esh du Groupe en Ile-de-France, a quant à elle proposé le niveau -2 du parking de sa résidence Raymond Queneau dans le 18e arrondissement de Paris afin que cet espace de 2 900m2 soit dédié à l’agriculture urbaine.

Lire la suite

Le logement social incite à consommer autrement @polylogis @FederationESH

Polylogis_Alerte presse_GIE PolyOuvrages    Source : POLYLOGIS

Suresnes, le 24 janvier 2018 – En ce début d’année où se prennent les nouvelles résolutions, le recyclage efficace et la transformation des déchets en objets utiles peuvent devenir un geste quotidien. C’est le pari fait par un Comité inter-bailleurs et l’Association La Paume de Terre qui viennent, pour cette initiative, de recevoir une dotation exceptionnelle du Fonds pour l’Innovation Sociale de la Fédération des Esh sur 3 ans.

Trois Moulins Habitat, OSICA et l’association La Paume de Terre proposent aux habitants des quartiers de Noisiel Les Deux Parcs et Torcy Arche Guédon en Seine-et-Marne de réduire leur consommation de produits neufs en transformant des déchets en objets utiles.

Concrètement, le projet « Nos quartiers en partage : un encombrant, d’un déchet à une ressource » propose aux locataires :

Lire la suite

Réforme des APL : accord entre gouvernement et Fédé des ESH @federationESH @localtis

Source : Localtis Caisse de dépôts des Territoires

Valérie Fournier, présidente de la Fédération des Entreprises sociales pour l’habitat (ESH), a signé un protocole d’accord, le 13 décembre, avec Jacques Mézard et Gérald Darmanin. Détail du texte qui vise à « définir le cadre d’une réforme en profondeur et historique du secteur du logement social tout en engageant une baisse progressive de la dépense ».

Valérie Fournier, la présidente de la Fédération des ESH (Entreprises sociales pour l’habitat) a signé, le 13 décembre, un protocole d’accord avec Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires – en charge du Logement -, et Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics. Avec 2,1 millions de logements, les ESH – autrement dit les bailleurs sociaux privés – représentent environ 40% du parc locatif social. Le même jour, le gouvernement a également trouvé un accord avec la Fédération des Sacicap (sociétés anonymes coopératives d’intérêt collectif pour l’accession à la propriété), qui regroupe 56 SA d’Hlm.

Un coin dans l’unité du mouvement HLM

La Fédération des ESH, comme celle des Sacicap (sous l’intitulé Procivis-UES-AP) fait partie des cinq fédérations membres de l’Union sociale de l’habitat (USH). En pleine conférence de consensus (voir notamment notre article ci-dessous de ce jour), cette signature introduit un coin dans le front, jusqu’alors uni, des bailleurs sociaux, la Fédération nationale des offices publics de l’habitat (OPH) et les Coopératives HLM (Coop’HLM) – de même que l’USH elle-même – restant opposées à la réforme.

Le protocole signé le 13 décembre est très proche du dernier état d’avancement des négociations sur la réforme des APL, le gouvernement ayant toutefois concédé quelques aménagements. Le protocole prévoit ainsi que l’accord « s’articule autour de cinq éléments » : la réforme structurelle du secteur du logement social, la baisse progressive sur trois ans de la dépense des APL dans le parc social, l’accompagnement par la péréquation, l’accompagnement par un soutien financier à l’exploitation et à l’investissement, ainsi que par la restructuration du secteur et, enfin, le financement de l’Anru.

800 millions de baisse en 2019, au lieu de 1,2 milliard… en savoir plus….