Archives du blog

56 énergies : nouvelle SEM dédiée aux projets énergétiques #Morbihan @MorbihanEnergie @fedepl @cmarkea 

Source : Morbihan Energies 

56 énergies est une société d’économie mixte qui vient de voir le jour. 

Sa mission ? Aider les collectivités morbihannaises à relever les nombreux dé s de la transition énergétique en leur apportant une aide technique, juridique et nancière.

5 actionnaires créent un acteur départemental de l’énergie s’associent pour créer une Société d’économie mixte entièrement dédiée au développement de projets énergétiques  : 

  1. Morbihan énergies, 
  2. la Caisse des Dépôts et Consignations, 
  3. le Crédit agricole du Morbihan, 
  4. la Caisse d’Épargne et Prévoyance Bretagne – Pays de Loire et 
  5. le Crédit Mutuel Arkéa 

 C’est le vendredi 10 février 2017 que « 56 énergies », nom de la future société, verra of ciellement le jour. Sa création sera instituée par la signature officielle des statuts et la présentation de l’image de la nouvelle société, en présence de nombreux élus locaux. 

Un nouveau-né avec déjà des enjeux forts…
À peine née, 56 énergies doit répondre à plusieurs enjeux :

 ▶ Développer des projets énergétiques répondant prioritairement à l’intérêt général. 

▶ Fédérer les collectivités volontaristes, ainsi que les acteurs privés et les citoyens autour de démarches de projets structurants pour le territoire, 
▶ Créer de nouvelles recettes financières pour le territoire, en développant des projets performants sur le plan économique.  

▶ Mobiliser les acteurs et les capitaux privés pour développer des projets énergétiques maîtrisés par des collectivités.
… 

et de multiples projets !
56 énergies est dotée d’un budget de 4 millions d’euros pour investir et développer des projets :

  •  ▶ de production d’énergie renouvelable, mobilisant les ressources locales, telles que le solaire photovoltaïque, la biomasse bois énergie, la méthanisation, l’éolien ou encore les énergies marines, 
  • ▶de réduction des consommations d’énergie par l’accompagnement à la rénovation mutualisée du patrimoine bâti public, 
  • ▶ de distribution d’énergie, en particulier dans le domaine de la distribution de carburants alternatifs aux produits pétroliers (électromobilité, gaz naturel véhicules (GNV/BioGNV), hydrogène), 

Fiche d’identité 

Nom : 56 énergies
Type : Société d’économie mixte Actionnaires : Morbihan énergies, Caisse des Dépôts et Consignations, Crédit Agricole, Caisse d’épargne, Crédit Mutuel Arkéa 

Gestion : Conseil d’administration constitué de 16 représentants 

Budget : 4 millions d’euros 

Présidence : Jo Brohan 

Direction : Christophe Laly 

Contact : 02 53 59 12 80 christophe.laly@sdem.fr 

Siège : 27 rue de Luscanen, Vannes 
En savoir plus 

#Logement : les EPL incontournables ! @fedepl

Source : Fédération des EPL

Les Epl, acteurs à part entière des nouveaux enjeux de la politique locale de l’habitat

Le secteur du logement social est en pleine mutation sous l’effet conjugué de la montée en puissance de l’intercommunalité, des besoins croissants de logements à prix abordables, des contraintes sur les financements des collectivités territoriales et de la constitution de grands groupes nationaux d’opérateurs privés, sous l’impulsion de la réforme d’Action Logement.

Dans ce contexte, certaines collectivités locales engagées en faveur du logement social et premiers financeurs, après l’État, dans le secteur, modernisent leurs opérateurs locaux en faisant le choix de l’Epl, organismes de logement social à part entière.

« La Fédération des Epl recense moins de 10 opérations de transfert d’activités vers une Epl impliquant ses adhérents. Cette tendance s’inscrit dans un mouvement beaucoup plus large qui concerne toutes les familles d’organismes de logement : coopératives d’accession, ESH, OPH. Rien ne justifie objectivement de cibler le cas des rapprochements au bénéfice d’Epl qui disposent de l’égalité de traitement avec les autres acteurs », déclare Jacques Chiron, président de la Fédération des Epl, à l’occasion d’une conférence de presse mardi 31 janvier, à Paris.

…en savoir plus…

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

#LogementAbordable : Renforcer l’action d’Habitat et Humanisme @emmacosse @HabitatetHumani

Source : ministère du logement 

Hier, 17 janvier 2017, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, Bernard Devert président fondateur d’Habitat et Humanisme, et Patrice Raulin co-gérant de la Foncière d’Habitat et Humanisme, ont signé un engagement d’utilité sociale afin de renforcer l’action d’Habitat et Humanisme pour le logement abordable et contre la précarité énergétique.

Habitat et Humanisme est un mouvement bénévole qui agit en faveur du logement et de l’insertion des personnes les plus défavorisées. Avec la signature de cette convention, le mouvement s’engage à :

  • Renforcer son action en matière de production de logement majoritairement très social, en se fixant l’objectif de construire 1 700 nouveaux logements d’ici 2019 ;
  • Poursuivre la mobilisation des propriétaires du parc privé en faveur du logement social en développant son réseau de propriétaires solidaires avec comme objectif d’intégrer 500 nouveaux logements par an ;
  • Accueillir plus de personnes et de familles en se fixant comme ambition l’accompagnement de 2 000 nouvelles familles par an ;
  • Mettre en œuvre un plan stratégique d’amélioration et de maintenance du patrimoine avec une forte priorité donnée à la rénovation énergétique et à la qualité environnementale des bâtiments.

…lire la suite…

>De Leblogdesinstitutionnels


<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Le ministère du #logement lance le hackathon #HackUrba @emmacosse @ecologiEnergie 

Source : ministère du logement 


Mis à jour 17 janvier 2017

Atelier n° 2 de  #HackUrba – « Où construire durablement ? »

L’objectif ? Imaginer, concevoir et prototyper des outils et services autour du Géoportail de l’Urbanisme (GpU)

L’équipe organisatrice propose des ateliers en amont du hackathon pour faire émerger des projets. Un premier atelier a eu lieu le 10 janvier sur le thème : « comment construire durablement? », qui s’est intéréssé au coeur du projet de construction et du lien entre la dématérialisation du Permis de construire et le GPU.

L’atelier de travail du 31 janvier est organisé pour faire émerger des projets sur le thème « où construire durablement ? » et prendre en compte, la dimension urbaine, territoriale et stratégique que le GPU doit permettre. Comme pour le 10 janvier, l’atelier doit permettre de faire émerger des projets et constituer les équipes qui les porteront. Ces projets seront ensuite prototypés lors du hackathon #HackUrba.

Les participants à l’Atelier 1 peuvent participer à l’Atelier 2 !

Cet atelier se déroulera le 31 janvier prochain dans les locaux de NUMA, de 9h à 17h – 39 rue du Caire, 75002 Paris.

Inscription

Lire la suite

Tour Eiffel : 300M€ d’investissements @LaTourEiffel @Paris

Tour Eiffel : 300M€ d’investissements pour l’attractivité du monument d’ici quinze ans

Source : ville de Paris 

Anne Hidalgo soumettra au prochain Conseil de Paris une délibération portant sur la nouvelle délégation de service public de la Tour Eiffel, pour les quinze prochaines années. 

La Maire de Paris et ses adjoints Jean-François Martins et Julien Bargeton proposent que le délégataire mène 300M€ d’investissements pour valoriser ce monument emblématique qui a un rôle central dans l’attractivité touristique de Paris.

La Tour Eiffel, inaugurée et mise en service à l’occasion de l’Exposition universelle de 1889, est aujourd’hui l’emblème de Paris et le monument payant le plus visité au monde. Elle constitue bien souvent pour les visiteurs la première porte d’entrée dans Paris.
À l’heure où Paris est candidate aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 et à l’Exposition universelle de 2025, Anne Hidalgo et son équipe ont la volonté de valoriser davantage la Tour Eiffel, d’en faire une vitrine irréprochable de la qualité de l’accueil parisien, et par là même de renforcer la qualité de l’offre culturelle et touristique de la capitale.
La délégation de service public (DSP) en cours prendra fin le 31 octobre 2017. La Maire de Paris soumettra au prochain Conseil de Paris le cadre d’une nouvelle DSP, d’une durée de quinze ans, conclue avec la SETE, une société publique locale détenue à 100% par la collectivité parisienne, ceci assurant la qualité et la continuité du service public dans la gestion de ce monument.
«Cette nouvelle DSP prévoit un plan ambitieux d’investissements, à la charge du futur délégataire d’un montant de 300M€, soit 20M€ par an contre 13,7M€ par an sur le contrat 2009- 2017 », annonce Jean-François Martins, adjoint à la Maire. « Ce plan prévoit la création de nouveaux espaces d’accueil et une meilleure gestion des flux, pour réduire voire supprimer les files d’attente à tous les niveaux de la Tour », détaille l’édile.
Le deuxième étage inférieur et une partie des ascenseurs seront modernisés. D’importants travaux de mise en peinture et de décapage, ainsi que des aménagements de sécurité aux abords du site, sont également prévus. Enfin, le scintillement, observé chaque soir par les Parisiens et les visiteurs, sera rénové…en savoir plus