Archives du blog

Valérie Pécresse élue présidente du conseil d’administration de l’EPF Ile-de-France @EPF_IDF @vpecresse

Source : EPF Ile-de-France

Le 2 octobre 2019, Valérie Pécresse, membre du Conseil d’Administration depuis 2016, a été élue présidente du conseil d’administration de l’EPF Ile-de-France, l’opérateur public foncier des collectivités franciliennes.


Le Conseil d’Administration comprend 33 administrateurs dont 4 représentants de l’Etat et 29 représentants des collectivités locales (13 représentants de la Région Ile-de-France, 8 représentants des Départements de l’Ile-de-France, 4 représentants de la Métropole du Grand Paris et 4 représentants des EPCI de Grande Couronne).

Lire le communiqué de presse

EPF Île-de-France publie son rapport d’activité 2018 @EPF_IDF

Source : EPF Ile-de-France

L’EPF Île-de-France, l’Etablissement public foncier d’Île-de-France, est l’opérateur public foncier des collectivités franciliennes. Il contribue au développement de l’offre de logements et au soutien du développement économique, par la production de foncier constructible. Découvrez son rapport d’activité 2018 !

EPF Île-de-France (EPFIF)

Choc d’offres foncières sur le marché du logement francilien
Créé à la fin de l’année 2006, l’Établissement Public Foncier d’Ile-de-France est devenu en une décennie un acteur majeur des territoires en raison de la puissance de son intervention, du portefeuille foncier qu’il a constitué et du réseau partenarial unique de collectivités franciliennes qu’il a noué au fil des années. Son expertise des prix du marché, de la négociation avec les propriétaires et de la transformation foncière lui permet d’acquérir des terrains dans les périmètres définis avec les collectivités locales. Tout au long de la durée de portage, la collectivité dispose du temps nécessaire pour définir, en lien avec les opérateurs, le nouveau projet immobilier. La vente des terrains s’effectue au prix de revient sans percevoir ni bénéfice, ni rémunération de sorte de ne pas contribuer à l’inflation du prix de vente des logements mais au contraire afin de créer de nouvelles références de prix plus basses. Les opérateurs immobiliers privés, les bailleurs sociaux et aménageurs sont systématiquement désignés par la collectivité.

Aujourd’hui, l’EPF Ile-de-France couvre tous les départements franciliens, Ses interventions concernent principalement les tissus urbains constitués, en raison de la nature même de sa mission, et s’étendent sur l’ensemble du territoire régional. En 2018, le niveau de ses cessions a atteint un pic historique en dépassant le seuil des 7000 logements générés.

>>>> Consulter le rapport annuel 2018

Lire également :

EPF Ile-de-France : une année record avec + de 7 000 logements générés ! @EPF_IDF

Source : EPF Ile-de-France

EPF Ile-de-France, opérateur public foncier des collectivités franciliennes, réalise une année 2018 record, notamment avec plus de 7 000 logements générés  sur les terrains cédés. 

EPF Île-de-France (EPFIF)

Cessions de fonciers :
Les cessions progressent de plus de 10% par rapport à l’année 2017. Pour la première fois depuis sa création fin 2006, la production de l’EPF Ile-de-France franchit la barre des 7 000 logements générés (7 140 logements exactement) sur les terrains cédés. La part des logements sociaux est de 42%. Ces résultats témoignent de la pertinence de la stratégie très offensive décidée au début de l’année 2016, de l’efficacité de la mise en œuvre de ces orientations par les équipes de l’établissement, ainsi que de l’appétence des opérateurs publics et privés pour les opérations de l’EPF Ile-de-France.

Acquisitions de terrains :
Les acquisitions progressent pour leur part de 20% en valeur, à 440 M€, chiffre également record. L’EPF Ile-de-France a en particulier engagé une action puissante sur les sites des villages olympiques de 2024.
Il a étendu son intervention sur les sites d’opérations de requalification de copropriétés dégradées (ORCOD-IN) de Clichy, Grigny et, à partir de 2019, de Mantes la Jolie.

La suite de l’article ici

Lire également :

Lutte contre les Marchands de sommeil : EPF Ile-de-France lance un site internet ! @EPF_IDF

Source : EPF Ile-de-France

Résultat de recherche d'images pour "epf ile de france"

La lutte contre les marchands de sommeil s’accélère avec l’Établissement Public Foncier d’Ile-de-France qui lance un site web entièrement dédié à cela. Le but étant de relayer les initiatives locales et les propositions.

 

L’objectif est double : valoriser les initiatives locales en donnant la parole aux élus locaux et contribuer au débat en matière de lutte contre l’habitat indigne et les marchands de sommeil.

Pour Geoffroy Didier, Président de l’Établissement : « Si nous voulons renforcer la lutte contre les marchands des sommeil, il faut accentuer la pression et empêcher ce phénomène de se développer en toute impunité. A l’occasion de l’ouverture de la discussion du projet de loi ELAN, ce site internet doit permettre de relayer les initiatives locales et les propositions des élus locaux afin de mieux lutter contre ces délinquants qui exploitent la misère humaine. »

L’EPF Ile-de-France, opérateur foncier de l’État, est déjà mobilisé sur la lutte contre l’habitat indigne et la lutte contre les marchands de sommeil, notamment au travers :
des opérations de requalification des copropriétés dégradées d’intérêt national (ORCOD-IN), à Clichy-sous-Bois et Grigny dont il est le pilote.
d’une intervention expérimentale sur deux zones géographiques ciblées, Aulnay-sous-Bois et le bassin de vie de Clichy-sous-Bois – Montfermeil, qui consiste à expérimenter le rachat de pavillons pouvant faire l’objet d’une division sauvage. Une filiale dédiée est en cours de montage.

Consulter le site internet ci-dessous pour plus d’informations ———> http://www.luttecontrelesmarchandsdesommeil.fr/

Lire également :

Lancement de la Chaire « Aménager le Grand Paris » @groupeSNI

Source : groupe SNI


La Chaire « Aménager le Grand Paris » est initiée par l’École d’Urbanisme de Paris et cinq organismes publics impliqués dans l’aménagement opérationnel grand parisien : la Société du Grand Paris, Grand Paris Aménagement, Groupe SNI/Grand Paris Habitat, l’Établissement Public Foncier d’Île-de- France et la Caisse des Dépôts.
Ensemble, ils font le constat que les pratiques de l’aménagement évoluent considérablement et très rapidement à l’occasion des mutations du Grand Paris. Pour les organismes en charge de ces aménagements, l’heure de la mise en œuvre s’accompagne d’un besoin de renouvellement de leurs propres outils d’action. En témoignent les modalités nouvelles pour faire travailler aménageurs, promoteurs, développeurs, concepteurs, voire usagers. Les concours et appels à idées qui ont été lancés révèlent ce besoin de renouvellement des pratiques :
« Réinventer Paris », « Inventons la Métropole du Grand Paris », « Dessine-moi le Grand Paris », « 100 quartiers innovants et écologiques »… Ces concours sortent des démarches classiques pour susciter de nouveaux groupements, d’autres manières de valoriser des sites et de programmer les lieux de vie…. en savoir plus