Archives du blog

#Immobilier : les SCPI poursuivent leur percée auprès des épargnants @GroupeAtland

Source : Atland

8,6 milliards d’euros. C’est le montant investi par les épargnants français dans des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) en 2019. Cette collecte, en forte hausse, témoigne du succès grandissant de ce produit d’investissement immobilier qui a enregistré un rendement moyen de 4,4% en 2019.

Mais qui investit en SCPI ? Quel est le degré réel de connaissance des épargnants sur ce placement ? La société de gestion ATLAND VOISIN a sollicité l’institut OpinionWay pour interroger les Français sur leur rapport à ce placement en plein développement ces dernières années mais dont la notoriété auprès des épargnants non spécialistes reste à améliorer.

Les SCPI, nouveau placement immobilier préféré des Français ?

Plus d’1 Français sur 2 connaît les SCPI, et 1 sur 5 voit même précisément de quoi il s’agit, faisant de ce produit d’investissement cinquantenaire le second placement immobilier le mieux identifié des Français,juste derrière l’investissement Pinel (24%)…

En savoir plus

Développer l’investissement et l’épargne solidaires : l’ambition de Solifap @Abbe_Pierre @AG2RLAMONDIALE

   Source : Fondation Abbé Pierre

Solifap, créée en janvier 2014 par la Fondation Abbé Pierre avec le soutien d’AG2R LA MONDIALE, est une société d’investissement solidaire visant à soutenir les acteurs qui luttent contre le mal-logement en France. Afin de poursuivre son développement et financer ses nouveaux investissements solidaires, Solifap a ouvert son capital à la société civile et propose désormais aux particuliers de devenir actionnaires et de donner ainsi une utilité sociale à leur épargne.

Après 4 ans d’existence, 91 projets ont été soutenus par Solifap et 21,2 millions d’euros investis.

Parmi ces projets : un bâtiment de 750 m² initialement dédié à des bureaux a été acquis par SOLIFAP à Fontenay-sous-Bois avec le soutien de la municipalité avec pour ambition de le transformer en immeuble d’habitation comptant 9 logements d’insertion. Grâce à un bail à réhabilitation de 40 ans, l’association Solidarités Nouvelles pour le Logement en Val-de-Marne (SNL94) assure la maîtrise d’œuvre du chantier avant d’accueillir, à l’horizon 2020, les premières familles bénéficiaires de ces logements très sociaux.

…lire la suite…

Quel type de crowdfunding choisir ? @Koregraf

   Source : Koregraf

Comment choisir dans quel type de crowdfunding investir ? En quelques années à peine, le financement participatif a gagné ses lettres de noblesse. Symbole de désintermédiation financière, il permet à chaque particulier d’investir dans un projet qui lui plait et de répondre à un besoin de financement. En France, pour la seule année 2017, les montants levés par les plateformes de crowdfunding ont dépassé les 300 millions d’euros.

En 2018, difficile de passer à côté du phénomène du financement participatif : depuis l’apparition des plateformes de crowdfunding, près de 4 millions de financeurs ont pris part à des projets de financement pour plus de 730 millions d’euros (montant total depuis 2015 selon le baromètre 2017 du crowdfunding en France – KPMG et FPF). Pour la seule année 2017, plus d’1,6 million de souscripteurs ont participé à 24 126 projets pour un total de 336 millions de fonds récoltés (contre 167 millions en 2015).

Les plateformes de financement participatif se multiplient d’année en année et proposent de financer des projets de natures très différentes (musique, agriculture, énergies renouvelables, viticulture, immobilier…). Parmi ces nombreux acteurs, on distinguera les plateformes généralistes des plateformes dédiées au financement d’un secteur spécifique telles que Koregraf (immobilier, financement des entreprises).

Il existe trois formes de crowdfunding : l’investissement direct en capital (ou obligations), le prêt ou le don. Le choix d’un projet d’investissement dépend ainsi de plusieurs facteurs : la plateforme, la nature du projet, le montage proposé et les risques, intrinsèques à tout placement proposant des rendements élevés.

…lire la suite …

Hugues Aubry devient Directeur de l’épargne et de la gestion de patrimoine chez Generali @generalifrance

Source : Generali

Hugues Aubry rejoint le comité exécutif de Generali France et devient le nouveau Directeur de l’Épargne et de la gestion du patrimoine du Groupe Generali, succédant ainsi à Sonia Fendler.

Résultat de recherche d'images pour "generali"

Hugues Aubry débute sa carrière à la Banque du Louvre au département « analyse et stratégie d’Investissement », puis rejoint ABF Capital Management (filiale de Arjil et associés banque), avant d’intégrer en 2000 le groupe ABN AMRO en France.
Il devient gérant d’actifs au sein des équipes d’Asset Allocation Advisors (filiale d’asset management), puis rejoint Neuflize Vie, la filiale d’assurance vie du Groupe en France, en charge du marketing et du développement. Il en devient Directeur général en 2006, poste qu’il occupera jusqu’en 2014. Sur la même période, il est également Administrateur et Membre du Comité de Direction de la Banque Neuflize OBC.
De plus, il couvre de 2010 à 2014 l’ensemble de l’activité d’assurance vie au sein du Private Banking à l’international et devient Administrateur de la compagnie luxembourgeoise ABN Amro Life.
D’octobre 2015 à 2017, Hugues Aubry est Directeur général de Swiss Life Banque Privée (filiale bancaire du Groupe en France) et membre du comité exécutif de Swiss Life France.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Lire également :

 

Assurance : APICIL se renforce avec le rachat de OneLife @GroupeAPICIL #OneLife

Source : Apicil

Dans le cadre de sa stratégie de développement Européen, le Groupe APICIL vient d’acquérir OneLife, société indépendante spécialiste des solutions de gestion des actifs et du patrimoine personnalisées.

Résultat de recherche d'images pour "apicil"

Présent depuis 4 ans au Luxembourg sur le marché de l’assurance vie, le groupe APICIL poursuit l’internationalisation de son activité d’épargne et OneLife vient parfaitement compléter le dispositif au Luxembourg.

La présence renforcée d’APICIL au Luxembourg se justifie par le statut de premier plan de cette place financière pour la gestion de patrimoine, et par la protection spécifique qu’elle offre au travers du « triangle de sécurité » qui protège légalement les avoirs des souscripteurs.
Fort de plus de 25 ans d’expérience et implanté à Capellen au Luxembourg, les  145 collaborateurs de OneLife mettent leur expertise au service de plus de 31 000 assurés, pour une collecte de 506 m€ et un encours de 5,2 Mds€ (dont 97% sont des UC et des fonds dédiés).

Consulter la suite du communiqué de presse

Retrouvez également :