Archives du blog

EpaMarne-EpaFrance fait la promotion de l’Est de @Paris @_EpaMarne

Source :  EpaMarne 

 

EpaMarne lance sa campagne de promotion #QuestionDeChoix

Au travers d’une nouvelle campagne de promotion à destination des entreprises, portée par un film au ton résolument décalé, EpaMarne-EpaFrance dévoilent leur palette de services et d’expertises pour accélérer le succès des entreprises à l’Est de Paris.

EpaMarne-EpaFrance se placent parmi les premiers aménageurs de France. En parallèle de leur mission de production de logements, ils développent une activité économique riche et intense, faisant de leurs périmètres d’intervention un territoire parmi les plus attractifs d’Ile-de-France : 27 000 m² de bureaux et commerces et 27 hectares d’activités ont ainsi été lancés en 2018.

Lire la suite

#Nomination EPA Paris-Saclay : Alexandra Espinosa, Directrice de projets de la ZAC du quartier de Moulon @ParisSaclay

      Source : Paris-Saclay

 

 

Alexandra Espinosa a rejoint l’Etablissement public d’aménagement (EPA) Paris-Saclay en tant que Directrice de projets et aura, ainsi, pour missions de mener à bien la stratégie d’aménagement élaborée par l’EPA, sur le quartier de Moulon(https://www.epaps.fr/les-territoires-strategiques/).

Architecte DPLG (1999 – Ecole d’architecture de Versailles), Alexandra Espinosa a débuté, en 2000, en tant que chef de projets au sein de l’Agence Panerai & Associés au sein de laquelle elle a assuré les missions de maîtrise d’œuvre urbaine sur plusieurs projets d’aménagement ou  de rénovation urbaine aussi bien en Ile-de France qu’en régions (Grenoble, Rodez, Montpellier).

Elle est ensuite chef de projets au sein de la Semip, en 2006, où elle suit la rénovation urbaine des Courtillières à Pantin (quartier d’habitat social de plus de 2 000 logements, dans le cadre de la convention ANRU), avant d’intégrer Avant-projet SARL au sein de laquelle elle réalise des stratégies de valorisation foncière et des études de programmation urbaine.

Directrice de projets, de 2009 à 2017, à CITALLIOS, elle a piloté notamment trois opérations d’aménagement à Châtenay-Malabry (92) et le mandat d’études pré-opérationnelles pour la reconversion du site de la Faculté de Pharmacie à Châtenay-Malabry (développement d’un business parc de 120 000 m² à hautes performances environnementales). Parallèlement à ses fonctions de direction de projet, elle a assuré la mission de responsable de l’atelier développement durable de CITALLIOS.

En 2017, elle intègre Grand Paris Aménagement en tant que Directrice de projets, où elle pilotera l’opération d’aménagement du Triangle de Gonesse (95) et la mission de stratégie territoriale d’aménagement entre les aéroports du Bourget et de Roissy-Charles de Gaulle.

Appli Park’In Saclay : Nouvelles solution de mobilité à Paris-Saclay @ParisSaclay

      Source : Paris-Saclay

Paris-Saclay, territoire d’innovation et d’expérimentation des mobilités du futur

A l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité, une application de stationnement intelligent, Park’In Saclay, et 20 bornes de recharges électriques ont été inaugurées le 17 septembre, sur le Campus urbain de Paris-Saclay

Pour l’Etablissement public d’aménagement (EPA) Paris-Saclay, le défi de la mobilité est indissociable des choix et du rythme de développement urbain. Penser la mobilité de la ville de demain pour un cluster mondial de l’innovation, c’est tout d’abord intégrer la question des déplacements dès la conception des quartiers comme par exemple prévoir :

–           des quartiers denses pour réduire les distances et les déplacements inutiles en voiture individuelle ;

–           des infrastructures capables d’accueillir des mobilités douces et partagées (zones piétonnes, confortables, pistes cyclables, bornes de recharges, auto ou vélo partage…) comme les transports lourds (arrivée de la ligne 18 en 2026).

Ainsi la stratégie de mobilité mise en œuvre par l’EPA et ses partenaires doit répondre tout autant à des enjeux à l’échelle de l’Ile-de-France qu’à des problématiques locales. Il est essentiel de connecter rapidement le cluster à l’ensemble des aéroports, des gares et aux centres économiques et culturels de la région. Il n’en est pas moins crucial d’assurer des déplacements fluides et rapides au sein du campus et des liaisons avec les vallées et villes environnantes.

Park’In Saclay : trouver la meilleure place, rapidement et simplement

Avec près de 60 000 usagers d’ici 2026, l’accessibilité du plateau de Saclay constitue l’un des piliers majeurs de l’attractivité du territoire Paris-Saclay, tant pour les résidents, salariés et étudiants que pour les visiteurs.

…lire la suite…

Logement : le top 3 des EPA les plus productifs d’Île-de-France #DRIEA

Source : DRIEA Ile-de-France

Comment les EPA, Etablissements Publics d’Aménagement, contribuent-ils à la production de logements ? Quels sont les EPA les plus productifs d’Île-de-France ?  Quelle évolution depuis 2018 ? Découvrez les résultats de l’enquête de 2019 menée par la DRIEA (La direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement d’Île-de-France).

DRIEA Ile-de-France

La production annuelle constatée des EPA de 2014 à 2018 est globalement en progression
avec une moyenne de 6 667 logements autorisés et un pic de production atteint en 2016,
avec 7 880 logements autorisés
La production prévisionnelle s’annonce remarquable avec plus de 9 000 logements autorisés pour les années 2019, 2020 et 2021. Au-delà de 2021, les EPA ont déjà programmé plus de 50 000 logements à autoriser dans les opérations d’aménagement en cours.

Évolution de la production de logements par EPA
L’analyse du graphique permet de constater une évolution positive de la production constatée en 2018 et celle prévue en 2019 pour les EPA franciliens. Seul l’EPA Paris-Saclay prévoit une légère diminution de sa programmation pour l’année 2019 (490 logements pour 2019 contre 803 pour 2018).

La production prévisionnelle des EPA pour l’année 2019 reste ambitieuse avec un volume global attendu de 9 147 logements autorisés contre 7 273 logements autorisés en 2018. GPA et l’EPAMARNE/EPAFRANCE sont les EPA les plus productifs, avec respectivement 3 370 logements autorisés prévus en 2019 pour l’un et 2 557 logements autorisés pour l’autre.

Plus de détails ici…

Lire également :

EpaMarne : le territoire poursuit son développement avec de nouveaux aménagements @_EpaMarne

Source : EpaMarne

EpaMarne-EpaFrance poursuivent le développement de leurs territoires d’intervention avec de nouveaux aménagements et la construction de nouvelles offres résidentielles et d’activités bureaux et tertiaires. Quels sont les chantiers en cours ? 

epamarne

Une résidence dans l’écoquartier du Sycomore à Bussy Saint-Georges
– Promoteur : MDH PROMOTION
– Architecte : PUZZLER
– Surface plancher du programme : 5 483 m² pour 107 logements collectifs dont 85 logements en accession libre
– Date de livraison prévisionnelle : fin 2020

Une nouvelle entreprise à Collégien dans la ZAC de Lamirault
– Réalisation d’un bâtiment d’activités pour Société Intégral Système
– Acquéreur : SCI Les Panouilles
– Architecte : Axiome Architecture
– Surface terrain : 7800 m²
– Date de livraison prévisionnelle : 2e semestre 2020

Un hôtel Moxy à Montévrain Val d’Europe
– Promoteur : Vastint Hospitality B.V
– Architecte : Offscape
– Surface plancher du programme : 8 485 m² d’hébergement hôtelier (235 chambres) + 350 m² de commerces
– Date de livraison prévisionnelle : fin 2020

Des implantations économiques à Serris / Val d’Europe
– Réalisation de 2 bâtiments d’activités Axtom
– Promoteur : SCCV BP Serris 1
– Architecte : Apside
– Surface plancher du programme : 1 760 m² de bureaux + 709 m² d’artisanat
– Date de livraison prévisionnelle : 2e semestre 2020

La suite ici…

Lire également :