Archives du blog

RIVP : réhabilitation énergétique et patrimoniale @_RIVP_

Source  : RIVP

Situé au 24 rue saint augustin dans le quartier de l’opéra à paris 2ème, cet ensemble immobilier de 26 logements, 1 commerce, 1 cabinet paramédical et 1 bureau, a fait l’objet d’une réhabilitation Plan Climat.

L’ensemble immobilier comprend 3 immeubles construit entre 1880 et 1903.

Les travaux ont porté principalement sur l’enveloppe des bâtiments et les équipements techniques : remplacement des menuiseries bois simple vitrage, l’isolation thermique des façades et des combles et le remplacement des systèmes de VMC existants et des chaudières collectives.
D’autres interventions ont permis également d’améliorer le niveau de sécurité incendie du site (création de désenfumages) et de confort des logements (mise en sécurité des installations électriques, rénovation de certaines pièces humides selon l’état). Tous les travaux se sont réalisés en milieu occupé (logements et commerces).

>>Lire la suite

Les français placent l'environnement pour la première fois en haut de la liste de leurs préoccupations @ademe

Source : ADEME

Au lancement de la COP25, l’ADEME publie son baromètre sur les représentations sociales de l’effet de serre et du changement climatique pour la 20ème année consécutive. 1570 particuliers et 495 élus ont été interrogés. Ce baromètre rend compte d’une préoccupation toujours plus grande de la part des Français pour les sujets environnementaux. Face à ce constat, les élus se disent quant à eux disposés à aller plus loin dans leur action publique et politique, qu’ils jugent insuffisante à ce stade. On peut donc penser que les enjeux environnementaux seront un point fort de la campagne des prochaines élections municipales.

Les Français de plus en plus enclins à modifier leurs pratiques pour les rendre davantage écoresponsables

L’environnement apparaît pour la première fois comme l’enjeu le plus important aux yeux des Français, à égalité avec le chômage et devant l’immigration. Les mentalités ont évolué et la nouvelle génération est d’avantage engagée sur la question : les jeunes de moins de 35 ans se démarquent significativement de leurs aînés en plaçant l’environnement devant le chômage…Lire la suite

Lire aussi :

La transition écologique, au programme du SMCL 2019 @nexity @salondesmaires

Source : Envies de ville by Nexity

Catherine Sachreiter, Commissaire général du Salon des Maires et des Collectivités Locales qui se tiendra du 19 novembre au 21 novembre prochain, nous en dit plus sur les thématiques qui vont agiter cette édition, résolument tournée vers la transition écologique des territoires.

Cette année, le SMCL se tiendra sous le thème « Villes et Territoires durables horizon 2030 », pourquoi ?

En savoir plus

Bpifrance et l’ADEME lancent l’Accélérateur Transition Energétique et présentent les 28 entreprises de la première promotion @Bpifrance @ademe

Source : ADEME

Bpifrance et l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) annoncent le lancement de l’Accélérateur Transition Energétique, dédié aux entreprises du secteur énergétique. 28 entreprises ont été sélectionnées pour leur potentiel de développement et de transformation.

Guillaume Mortelier, Directeur exécutif en charge de l’Accompagnement chez Bpifrance et Fabrice Boissier, Directeur général délégué de l’ADEME ont présenté hier les membres de la première promotion de l’Accélérateur Transition Energétique.

La France dispose d’une pépinière de PME prometteuses en énergie verte. C’est pourquoi Bpifrance et l’ADEME ont souhaité s’associer pour lancer ce nouvel accélérateur filière dédié aux entreprises du secteur de l’énergie…

>>Consulter le communiqué de presse

Les smart cities ne se résument pas à la tech – Interview Projex

   Source : Projex

 

Antoine Grolin Directeur Groupe, a participé à la Table Ronde organisée par HEI (Hautes Ecoles d’Ingénieurs) de Lille le samedi 13 octobre dernier sur la grande thématique des smart cities

Conseil, Environnement, BIM, Synthèse, Nouvelles Technologies Acteur français reconnu du secteur de l’ingénierie depuis 25 ans, le GROUPE PROJEX accompagne ses clients dans leur transition vers des bâtiments et des quartiers plus intelligents Bien placé pour mesurer l’émergence des thématiques liées aux smart cities notre directeur Antoine Grolin explique pourquoi le mouvement ne peut que prendre de l’ampleur ces prochaines années

Pourquoi les thématiques associées aux smart cities ont elles commencé à s’imposer ces dernières années ?

L’augmentation des prix de l’énergie depuis 2000 a conduit à un renforcement progressif des réglementations, notamment en matière thermique Nos clients se sont rendus compte que le type d’énergie qu’ils utilisaient avait de l’importance et nous avons commencé à leur proposer des études pour leur soumettre le mix le plus convaincant, que ce soit sur le plan des investissements ou sur celui des coûts de consommation Un autre élément a joué le réchauffement climatique et la prise de conscience environnementale Le processus de mutation des bâtiments vers l’excellence énergétique s’est petit à petit accéléré au point que depuis 2010 nous sommes capables de construire des bâtiments qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment Dans les Hauts de France, l’implication de Jérémy Rifkin a ensuite été déterminante Le fait d’appliquer ses théories sur la troisième révolution industrielle dans la région, dans le cadre de la démarche Rev 3 a mis en lumière la possibilité d’exploiter ces bâtiments
excédentaires en énergie pour alimenter les autres Ce processus de partage intelligent est indissociable de la notion de smart city

Des villes intelligentes, cela signifie t il automatiquement de mettre de la technologie partout ?

> Lire l’intégralité