Archives du blog

Découvrez 6 innovations pour lutter contre la pollution de l’air @nexity

Source : Nexity lab

La pollution de l’air engendre tous les ans des milliers de décès en France… De nombreux acteurs, entrepreneurs, mettent donc en place des solutions innovantes afin de lutter contre ce phénomène. Découvrez-les ci-dessous…

Nexity

Clarity & Citeos : mes micro-capteurs de surveillance fixés aux lampadaires publics
Lauréat du programme Qualité de l’Air de la Mairie de Paris, le groupement de startups Clarity et Citeos ont imaginé un système de surveillance de l’air basé sur des capteurs lowcost, installés sur les mâts d’éclairage public, couplé à un portail cloud.

Plume Labs :  une application de suivi en temps-réel de la qualité de l’air pour se protéger de la pollution
Flow, le capteur personnel de qualité de l’air développé par la startup française Plume Labs, permet à ses utilisateurs d’obtenir des informations personnalisées afin d’éviter la pollution atmosphérique. Grâce à une série de capteurs, Flow analyse en temps réel les polluants les plus dangereux et retranscrit ces informations sur l’application Plume.

Air Serenity : Le purificateur d’air intérieur à la technologie révolutionnaire
“Nous passons plus de 80% de notre temps à l’intérieur, dans des espaces clos où l’air intérieur se révèle jusqu’à huit fois plus pollué qu’à l’extérieur” alerte le quotidien Les Échos en février dernier. Consciente de ce problème, la startup Air Serenity dévoile dès 2012 une technologie capable de retenir les molécules néfastes pour l’Homme.

Air-Ink : la première encre créée à partir de particules de pollution
Réinventer l’existant : c’est le fer de lance de la startup Air-Ink. Grâce à une technologie baptisée Kaalink, Air-Ink réussit à récupérer l’air pollué par les pots d’échappement pour la transformer en encre.

Voir les autres innovations

Lire aussi :

Vers des bâtiments responsables à l’horizon 2020 : découvrez les 11 lauréats ! @ademe

Source : ADEME

L’ADEME a lancé cette année la 4eme édition de son appel à projets  » Vers des bâtiments responsables à l’horizon 2020 », afin d’agir en faveur de la réduction de la consommation énergétique des bâtiments.

Ademe

Ces 11 projets ont été sélectionnés car ils sont économiquement viables, écologiquement soutenables et conduisent :
– à l’évolution des chantiers vers une démarche globale exemplaire (du point de vue environnemental, énergétique, économique, qualitatif, etc.)
– au développement de produits et équipements performants pour la rénovation et la construction adaptés à la transition énergétique et écologique (TEE)
– à la prise en compte des interfaces du bâtiment avec son environnement (énergie, déchets, réseaux, environnement, climat, habitants)
– à la réflexion sur le rôle décisionnaire des usagers du bâtiment pour contribuer efficacement à la TEE.

Le bâtiment, secteur clé pour la transition énergétique et écologique

Le secteur du bâtiment représente près de 45% de la consommation énergétique nationale et plus de 25 % des émissions de gaz à effet de serre et génère plus de 42 millions de tonnes de déchets par an.

>>> Consulter la liste des 11 lauréats

Retrouvez sur un même sujet :

Nouvelle-Aquitaine : appel à projets pour favoriser l’innovation rurale @NvelleAquitaine

Source : Région Nouvelle-Aquitaine

La Région Nouvelle-Aquitaine a récemment lancé un nouvel appel à projets, intitulé « L’innovation rurale », dans le but de favoriser l’innovation dans les territoires.

aquitaine région

Dans le cadre du développement de sa politique sur la ruralité, la Région Nouvelle-Aquitaine lance un appel à projets « Innovation rurale » visant à mobiliser les acteurs du développement territorial sur des actions de recherches appliquées et d’innovation en milieu rural.
L’objectif de cet appel à projets est de favoriser l’innovation concourant au renforcement et au développement d’actions à destination des populations. Il devra notamment permettre d’encourager l’innovation en milieu rural, en explorant de nouveaux domaines, en mettant au point de nouveaux outils ou en renouvelant les méthodes de travail et d’organisation, créer les conditions favorables au développement des processus d’innovation, améliorer l’efficacité du dispositif de développement rural en confortant le travail en réseau, faire émerger les compétences dont la ruralité aura besoin demain sur le terrain de l’innovation, et proposer des outils d’aide à la décision.

Les projets devront s’inscrire dans le cadre de démarches innovantes dans les domaines suivants : agriculture et diversification agricole, apprentissage, création et reprise d’entreprises, développement des transports propres, économie sociale et solidaire, éducation à l’environnement, Europe et international, formation et emploi, innovation, lutte contre les discriminations, numérique, patrimoine naturel, santé, service civique, solidarité internationale, solidarité et social.

Vous avez jusqu’au 23 septembre pour candidater !
Plus d’infos ici

Retrouvez également :

Icade et Sous Les Fraises ouvrent la + grande ferme aquaponique de France @Icade_Officiel @SousLesFraises

Source : Icade

Icade et Sous Les Fraises ouvrent la plus grande ferme aquaponique urbaine, de près de 1 000 m², au cœur du Parc des Portes de Paris, entre Aubervilliers et Saint-Denis.

logo icade

La ferme aquaponique accueillera à terme 5 000 poissons (truites et perches réunies à un faible taux de concentration) et plus de 8 000 plantes, fleurs comestibles et aromates.
Ce projet, favorisant la biodiversité en ville et l’insertion de la nature dans un contexte urbain, participe également au développement d’un circuit court d’alimentation locale: résidents permanents et collaborateurs des bureaux voisins pourront ainsi venir cueillir des produits frais, 100% traçables, et choisir leur poisson à cuisiner sur place.

Développé dans le cadre du plan Marketing Coach your growth with Icade et réalisé par Sous Les Fraises, le projet repose sur une technique de culture novatrice : l’aquaponie. Cette technique, encore très peu déployée à grande échelle, combine l’élevage des poissons et la culture de plantes grâce à des solutions nutritives renouvelées, sans apport additionnel en terre :
– L’eau et le cycle nutritif des plantes fonctionnent en circuit fermé
– Les matières organiques produites par les poissons apportent les nutriments nécessaires à la croissance des plantes
– Ces dernières absorbent les nutriments présents dans l’eau et rejettent ensuite l’eau purifiée permettant aux poissons d’évoluer et de se développer. Ainsi, la totalité de la ferme fonctionne en circuit fermé et de manière autonome.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Retrouvez également :

RSE : Nexity va convertir ses 209 sites à l’énergie verte @nexity @DirectEnergie

Source : Nexity

Dans le cadre de sa politique RSE, Responsabilité sociétale et environnementale, Nexity va convertir la totalité de ses sites à l’énergie verte avec Direct Energie.

Nexity

Dans le cadre de ses engagements sociétaux, les objectifs climat du Groupe Nexity sont centraux : ainsi, d’ici à 2030, le Groupe s’engage à réduire de 35% ses émissions de gaz à effet de serre par collaborateur. Un objectif qui prend corps notamment avec l’initiative actée par le Groupe de faire passer la totalité de ses sites à la consommation d’énergie verte avec Direct Energie.

La totalité des sites Nexity, soit 209 établissements, sont concernés par cette transition énergétique progressive, lancée depuis le second trimestre 2018 pour s’établir à terme à l’ensemble du Groupe, sièges de l’activité immobilier neuf, agences services immobiliers aux particuliers, activité Nexity Conseil et Transaction, Nexity Property Management.

En savoir +

Lire également :