Archives du blog

Le guide des start-up françaises est paru !

Lancé par Olivier Ezratty, ce guide sert de soupape à tous les français désirant se lancer dans l’entrepreneuriat ou dans la création des start-up.

Une 21ème édition riche en conseil, qui promet un savoir partagé et ouvert sur l’entrepreneuriat.

guide

« Ce document constitue une base documentaire pour les jeunes entrepreneurs souhaitant se lancer dans l’aventure. Malgré sa densité et sa taille, qui dépasse maintenant allègrement les 400 pages, il permet de gagner du temps et d’éviter de commettre les erreurs qualitatives et quantitatives les plus courantes de entrepreneuriat. Il permet aussi d’identifier les différentes manières de se faire correctement accompagner. Les entrepreneurs expérimentés peuvent aussi se mettre à jour sur l’évolution de l’écosystème. Ils peuvent aussi contribuer par leurs retours d’expériences à faire de ce document un bon creuset du partage de savoirs pour aider les nouvelles générations d’entrepreneurs ».

« Le Guide des Startups est aussi un bon outil pour les grandes entreprises en mal d’innovation ou-verte qui se sont lancées dans l’accompagnement des startups avec force accélérateurs, hackathons et autres outils. Le Guide en fait l’inventaire, listant les pratiques en cours. Il en relativise les béné-fices aussi bien pour les startups qui en profitent que pour les grandes entreprises qui les lancent et rêvent d’éviter de se faire disrupter grâce à ces tactiques ».

Télécharger ici le guide

Lire aussi :

 

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

#Startup : @LaFrenchTech forme les jeunes entrepreneurs

Source : lafrenchtech.com

ft_logo-french-tech

Selon une étude menée par OpinionWay en janvier 2017, la cible des jeunes français de 18-24 ans est la cible la plus motivée en terme de création d’entreprises. 60% d’entre eux aimeraient avoir leur propre entreprise. Mais ces jeunes sont en grande majorité inexpérimentés et sans de prérequis nécessaires pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Ceci dit, ils méritent d’être accompagnés dès leur jeune âge, ou plus pratiquement dès le lycée.

Ainsi, l’année dernière 3.000 collégiens et lycéens sont venus à la rencontre de 300 startups dans le cadre de l’initiative Option Startup par Paris & Co. L’objectif de l’initiative était de sensibiliser les jeunes et recueillir leurs réactions aux produits des startups.  Les élèves ont eu l’opportunité d’écouter des pitchs, poser des questions, tester des produits, découvrir les métiers, et discuter avec les fondateurs, développeurs, et marketeurs. Les jeunes ont visité des incubateurs, comme le 104Factory; des pépinières d’entreprises et des espaces de coworking comme Numa ou le Cargo; et des écoles, comme 42.

Une autre opportunité arrive bientôt, l’accélérateur de startups NUMA organise le NUMA CAMP entre le lundi 26 juin et le vendredi 7 juillet 2017 pour initier des lycéens aux techniques de l’entreprenariat et à la création et gestion de projet à travers une formation composée d’éléments théoriques et pratiques utilisés par les programmes d’incubation et de MBA.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

 

Normandie : les chefs d’entreprise confiants @CCIBasecoNdie

cci normandie logo

Source : www.cci.fr

2300 chefs d’entreprise ont été interrogés par le réseau des CCI de Normandie pour faire le point sur la conjoncture régionale et ils montrent leur confiance pour les résultats du premier semestre 2017

Les chefs d’entreprise normands font un bilan assez mitigé de leur activité au 2e semestre 2016, la reprise de l’activité observée au niveau national se ressent plus difficilement en Normandie. En revanche, près de 6 dirigeants sur 10 sont confiants et optimistes pour les 6 premiers mois de l’année 2017, conformément aux perspectives nationales.

Fiers de leur région

A l’heure où le Conseil Régional de Normandie souhaite créer une agence pour l’attractivité, cette enquête a également été l’occasion d’interroger les dirigeants sur leur vision de l’identité normande. Pour 65 % d’entre eux, la Normandie véhicule une image positive même si elle n’a aucune répercussion sur l’activité de leur entreprise. Le cadre de vie et son environnement naturel, sa position géographique avec l’accès aux marchés sont identifiés comme les principaux points forts de la région et 38 % des chefs d’entreprise interrogés sont prêts à s’investir en faveur de l’attractivité régionale.

Retrouvez l’ensemble des résultats de cette enquête dans CCI Observatoires Baromètre des affaires

http://www.ccibaseco-normandie.fr/publications/observatoires/observatoire_regional

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

#Innovation : @Paris lance le Paris Tech Festival

Source : paris.fr

paris-fr

Chaque année la ville de Paris accueille plusieurs évènements internationaux dédiés à l’innovation. Afin de donner plus de visibilité à ces évènements et de booster ce secteur, la ville de Paris décide de créer le Paris Tech Festival pour fédérer et célébrer ces initiatives.

A noter, pour l’année en cours, ces manifestations auront lieu du 4 juin au 7 juillet prochain.

100 000 m2 d’incubateurs et de pépinières d’entreprises

En 2001, seuls 5.000m2 étaient consacrés aux entreprises innovantes parisiennes. Forte de ce constat et convaincue que Paris ne pourrait devenir une ville-monde sans prendre le virage de l’innovation, créer les emplois de demain et inventer les solutions du futur, 1 milliard d’euros a été investi entre 2008 et 2014. Le vaste plan déployé a notamment permis la création de 100.000m2 d’incubateurs et de pépinières d’entreprises et l’accompagnement de milliers de startups.

En savoir plus

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

5 conseils de Tony Fadell en cas d’hyper-croissance @tfadell @LaFrenchTech

Source : lafrenchtech.com

ft_logo-french-tech

L’hyper-croissance est souvent considérée comme un phénomène perturbateur qui peut plonger les entreprises dans une crise de l’ingérence. Pour éviter une telle débâcle, les entreprises doivent faire beaucoup d’attention au virage stratégique.

Tony Fadell, l’inventeur de l’iPod, l’un des créateurs de l’iPhone, et fondateur de Nest, a donné ses conseils sur la gestion d’une scale-up.

Découvrons ensemble ces précieux conseils :

1- Il vaut mieux sur-embaucher que de se retrouver en sous-effectifs. Quand l’entreprise grandit extrêmement vite, il faut anticiper et embaucher avant d’avoir besoin de ces ressources pour s’assurer de passer les grandes étapes clés de son développement.

2- Misez sur le développement professionnel de l’équipe, que vous construisez, pour la faire progresser. Prenez des mentors en management et en process, pour que chaque salarié puisse grandir au rythme de l’entreprise.

3- Veillez à avoir une diversité d’âge et d’expérience dans les équipes. Des jeunes diplômés jusqu’aux seniors expérimentés : pour que chacun se challenge, que les seniors forment les plus jeunes et que les plus jeunes poussent les expérimentés à être agiles. L’amplitude d’âge chez Nest est de 18 à 72 ans ! Pour que les managers soient capables de détecter et accompagner les talents de demain, il faut que les équipes comprennent 15 à 20% de stagiaires… Lire la suite

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce