Archives du blog

Attirer les talents dans les PME et les ETI, un défi de taille @BpiFranceLeLab

   Source : BPI FRANCE

 

Face aux grands groupes et aux startups, les PME et ETI éprouvent de réelles difficultés à recruter et à fidéliser leurs employés. D’après une enquête, réalisée par Bpifrance Le Lab, auprès de 2000 dirigeants de PME et ETI, 57% des entreprises estiment manquer de talents pour grandir. 

La France compte près de 150 000 PME et ETI contre près de 300 grands groupes et environ 10 000 start-ups. En dépit de cette prédominance, les PME et ETI ne sont pas les employeurs ciblés prioritairement des personnes en recherche d’emploi. Le sondage auprès de 2000 dirigeants de PME et d’ETI, révèle que huit entreprises sur dix éprouvent des difficultés à recruter un profil adéquat. Les répondants ont également du mal à fidéliser leurs employés, 42% ayant déjà fait face à des départs non-souhaités de salariés-clés.

Six entreprises sur dix estiment manquer de talents pour grandir. Ce sentiment est plus prononcé dans les entreprises de plus grande taille et en croissance. Contrairement aux grands groupes, le talent ne se confond pas avec le haut potentiel ou le top manager, mais fait plutôt référence aux compétences, tout niveau hiérarchique confondu, pour les dirigeants de PME et ETI. La pénurie de talents dans ces entreprises concerne d’abord les profils non cadres : 72% des répondants manquent de profils opérationnels (ouvriers qualifiés, chauffeurs, techniciens, comptables, conducteurs de travaux, informaticiens…) et 41% de profils commerciaux.

Le manque de talents dans les PME et ETI ne doit pas devenir une fatalité,  …en savoir plus…

70 candidats ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt @BxMetro

 

 

Plus de 70 candidats ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt « AIRE » (Aménager, Innover, Redessiner, Entreprendre) pour aménager la métropole économique de demain.

73 équipes pluridisciplinaires, composées d’entreprises, de promoteurs et investisseurs, de concepteurs et de constructeurs de toute la France ont proposé des projets afin de renouveler l’immobilier d’entreprises sur les 10 sites de la métropole bordelaise.

Après analyse des équipes candidates, les membres du jury se réuniront à différentes reprises en décembre 2017. Trois équipes finalistes (maximum) seront alors sélectionnées pour chaque site et auront cinq mois pour approfondir leurs propositions et présenter leur projet.

L’annonce des projets lauréats est prévue au début de l’été 2018.

Communiqué de presse

Entreprendre dans les  quartiers : les conditions de la réussite @BpiFranceLeLab

Source : BPI FRANCE – le Lab

Après un premier travail d’évaluation réalisé par Bpifrance en 2015 sur son action dans les quartiers, Bpifrance Le Lab et Terra Nova ont voulu aller plus loin en 2016, afin de mieux comprendre la réalité économique de ces territoires, et des ZUS en particulier. Qui sont donc ces nouveaux entrepreneurs ? Vers quels secteurs d’activité se dirigent-ils ? Comment les accompagner dans leur démarche entrepreneuriale ? C’est à ces questions que Bpifrance Le Lab et Terra Nova ont cherché à répondre, battant en brèche de nombreuses idées reçues sur la dynamique entrepreneuriale de ces quartiers.

Les Zones urbaines sensibles (ZUS) sont souvent analysées sous le seul prisme de l’appui voire de l’assistance des pouvoirs publics. Cette étude offre un nouveau point de vue sur ces territoires, et tend à démontrer que l’entrepreneuriat y est un moteur méconnu de développement, tant social qu’économique. Un moteur qu’il faut toutefois soutenir et accompagner pour éviter qu’il ne tombe en panne.

Cette analyse a été conduite en s’appuyant sur trois outils :

Une enquête réalisée auprès de 400 entreprises, situées en ZUS et créées depuis 2010.

L’analyse des données statistiques dont dispose Bpifrance dans la base Altarès.

La réalisation d’entretiens auprès d’entrepreneurs issus des quartiers.

3 messages clés se dégagent de l’étude :

  1. Les quartiers ne sont pas des déserts entrepreneuriaux. Ce sont des gisements d’initiatives méconnus, des écosystèmes qui fonctionnent à l’échelle locale et qui doivent se pérenniser : entrepreneurs, associations, réseaux, grandes entreprises… forment une boucle vertueuse, créatrice de valeur sur le territoire.
  2. Ces créateurs d’entreprises sont avant tout des entrepreneurs, et non des « entrepreneurs des quartiers ».
  3. Ils sont jeunes, diplômés et actifs lors de la création de leur entreprise. 47% sont diplômés de l’enseignement supérieur, et 69% sont salariés au moment de la création de leur entreprise : contrairement à une idée reçue, ce ne sont pas des chômeurs qui créent leur emploi.

Ils font face aux mêmes challenges : trouver de nouveaux clients pour développer leur chiffre d’affaires, obtenir le paiement de leurs créances pour maîtriser leur BFR et trouver des financements pour soutenir leur croissance. Interrogés sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés, les entrepreneurs des ZUS sont 26% à citer les débouchés commerciaux, et respectivement 37% et 43% à citer les retards de paiement et l’accès aux financements.

Bien que performant, l’écosystème des entrepreneurs des quartiers reste encore très local, ce qui peut créer un plafond de verre pour le développement de leur entreprise. Dépasser les limites du marché régional pour franchir un cap dans leur croissance et ainsi assurer leur pérennité est l’enjeu principal de ces entreprises…en savoir plus

Rennes présente la Charte « Mobilité dans une ville durable »

logo_fondation-Rennes1Source et inscription : fondation.univ-rennes1.fr

 

Présentation de la nouvelle Chaire – Fondation Rennes 1

Mercredi 28 septembre 2016

Programme :

Exploration des technologies des données ouvertes dans le cadre de la mobilité sur le territoire rennais

Expérimentations, de la collecte à l’exploitation des données

Animation et renforcement de l’écosystème rennais

> S’inscrire

De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

 

La Fondation Rennes organise les Rencontres de la recherche

logo_fondation-Rennes1Source et inscription : fondation.univ-rennes1.fr

 

Rencontres de la recherche – Fondation Rennes 1

Vendredi 9 septembre 2016

8h30 – 11h30

(accueil à partir de 8h15)

Biosit
Université de Rennes 1
Campus de Villejean  –  Bât. 8
2 avenue du Professeur Léon Bernard, Rennes

> S’inscrire

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>